Live now
Live now
Masquer
"@rawpixel"
Parentalité

Le protocole sanitaire dans les écoles va-t-il être allégé ?

Le protocole sanitaire mis en place dans les écoles devrait être allégé avant la rentrée de septembre. Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a fait le point sur la situation dans le Journal du Dimanche.

Depuis le 11 mai, premier jour officiel du déconfinement en France suite à la pandémie de coronavirus, certaines écoles ont rouvert leurs portes aux élèves.

Dans le Journal du Dimanche, on apprend que seulement 27% des écoliers et 18% des collégiens sont de retour en classe, et le plus souvent en temps partiel. Mais Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a annoncé que les mesures mises en place dans le cadre du protocole sanitaire devraient être allégées, et que le retour à l’école devrait être facilité.

Les enfants seraient moins contaminés par le coronavirus

Plus on avance dans le temps, plus les données scientifiques et médicales concernant ce virus se précisent. Ainsi, Jean-François Delfraissy a affirmé dans le JDD que les enfants seraient finalement faiblement porteurs du virus :

Nos connaissances sur le mode de transmission du virus et sur le rôle respectif des personnes qui le transmettent se sont précisées. On sait que les enfants peuvent être porteurs du virus en petite quantité, et que le plus souvent ce sont les adultes qui les contaminent et non l’inverse.

Avec ces nouvelles données, pourquoi si peu d’enfants sont donc présents dans les écoles ? Des enseignants ont partagé leur opinion en mettant en cause le protocole sanitaire trop lourd, comme le précise le SNPDEN-Unsa, le syndicat des personnels de direction des collèges et lycées :

Ce n’est pas la disponibilité des enseignants qui empêche le retour en plus grand nombre des élèves, mais les contraintes sanitaires, qui limitent très fortement les capacités d’accueil.

Le protocole sanitaire dans les écoles devrait être allégé

Jean-François Delfraissy a déclaré que ce protocole avait été mis en place en avril, lorsque la connaissance des effets de transmission du virus n’était pas bien connue :

Il (le protocole) a été construit fin avril en fonction des connaissances de l’époque. Nous avons fait des préconisations au ministère de l’Éducation nationale, qui nous avait sollicités. Notre position initiale était d’attendre septembre pour effectuer la rentrée, mais le gouvernement a pris une autre position. Notre vision était sanitaire ; la sienne, plus sociétale.

Concernant l’allègement des mesures sanitaires, le président du Conseil scientifique a ajouté :

Ce protocole pourrait être un peu simplifié, fluidifié, à la lumière des connaissances actuelles. Nous y travaillerons courant juin, pour préparer la rentrée. Mais il ne faut pas oublier qu’au début les parents étaient anxieux ; ensuite, l’alerte sur des cas de maladie de Kawasaki chez des enfants a créé une bouffée d’angoisse.

Ainsi, il espère que même en conservant des mesures de distanciation sociale, le protocole sanitaire pourrait être allégé. Des règles un peu lourdes pourraient continuer à être respectées, elles pourraient être simplifiées pour le périscolaire, les repas, les récréations ou le sport, d’ici la fin juin.

Ma fille rentre à l’école en septembre pour la première fois, et elle n’est pas encore concernée par tout ce protocole puisqu’elle est encore avec moi à la maison.

J’espère seulement qu’elle pourra faire sa rentrée le plus sereinement possible, sans avoir à être perturbée par des mesures sanitaires qui peuvent être compliquées à comprendre pour les plus petits.

J’aimerais qu’elle puisse avoir une image de l’école qui ne l’en dégoûte pas. Mais il paraît que les enfants prennent relativement bien toutes ces mesures et qu’ils ne réagissent pas du tout de la même manière que les adultes, n’ayant pas les mêmes angoisses et les mêmes approches de la situation.

Je dois essayer de ne pas lui transmettre mes angoisses d’adulte, mais ce n’est pas évident. Je sais déjà qu’elle ne connaitra pas l’école comme moi je l’ai connue, du moins pas avant un moment, le temps que cette pandémie disparaisse. C’est un peu triste, mais encore une fois c’est ma vision, ça ne sera pas forcément la sienne.

Et toi, est-ce que tes enfants sont retournés à l’école ? Que penses-tu de ce protocole sanitaire ? Penses-tu qu’il doit être allégé ?


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Plus de contenus Parentalité

Source : Pixabay
Conseils parentalité

Comment (vraiment) réduire le temps d’écrans de vos enfants (sans vous épuiser)

1
Mode

Vivez une Saint-Valentin sportive avec ces deux offres Nike

Humanoid Native
Source : Choreograph
Parentalité

15 phrases qu’on dit à nos mômes, comme nos parents avant nous

1
habits-feat
Conseils mode

5 sites où revendre des vêtements d’enfants (et nos conseils pour de bonnes affaires)

Source : Getty Images
Parentalité

Les journées sont longues, mais les années sont courtes, chronique d’une daronne au bout du rouleau

9
Source : Getty Images Signature
Conseils parentalité

5 idées d’activités (pas trop chiantes) à organiser pendant un anniversaire d’enfant

1
Source : Unsplash / Jon Flobrant
Parentalité

Je suis la belle-mère d’une petite fille de 7 ans et même si je l’aime, ce n’est pas toujours facile

18
pexels-kristina-paukshtite-701801
Daronne

Pourquoi donne-t-on toujours plus d’argent de poche à nos enfants malgré l’inflation ?

Crédit photo : Commune
Daronne

Commune : vivre entre familles monoparentales pour vaincre la solitude et la précarité

4
Source : Getty Images Signature
Conseils parentalité

3 astuces food pour alléger sa charge mentale et parentale

21
[Site web] Visuel horizontal Édito
Conseils parentalité

On met quoi d’utile dans un sac à langer ?

9

Pour les meufs qui gèrent