Découvre Jojo Rabbit, une comédie… avec Hitler

Alix a rencontré, Taika Waititi, le réalisateur de Jojo Rabbit une comédie, certes... mais une comédie avec des nazis, Hitler, et la Seconde Guerre Mondiale.

Découvre Jojo Rabbit, une comédie… avec Hitler

Mise à jour su 30 janvier 2020 par Alix

À l’occasion de la sortie de Jojo Rabbit le 29 janvier, Alix a rencontré son réalisateur, Taika Waititi.

L’interview de Taika Waititi, réalisateur de Jojo Rabbit

Après Vampires en toute intimité et Thor : Ragnarok, Taika Waititi a réalisé et joué dans Jojo Rabbit, un projet qu’il gardait depuis longtemps dans un coin de sa tête…

Découvre son interview, dans laquelle il parle comme personne de son nouveau film, que je te conseille de foncer voir au ciné cette semaine !

Publié le 25 novembre 2019

Dans la vie, il y a des mots qui ne vont pas bien ensemble. Comme « téton » et « mayonnaise ». « Messe » et « pole dance ».

Ou encore « comédie » et « Hitler ».

Pourtant c’est bien d’une comédie avec Hitler dont je viens te parler aujourd’hui !

Jojo Rabbit, de Taika Waititi

Jojo Rabbit est le prochain long-métrage du merveilleux Taika Waititi, auquel on doit Thor: Ragnarok mais aussi l’hilarant What We Do In The Shadows.

Le réalisateur néozélandais s’immerge cette fois-ci en pleine Seconde Guerre Mondiale, pour un film qui semble ne ressembler à aucun autre…

Et il s’est grimé lui-même en Adolf Hitler, mais pas tout à fait le Hitler que tu connais, puisque celui-ci est imaginaire !

Jojo est un petit Allemand solitaire. Sa vision du monde est mise à l’épreuve quand il découvre que sa mère cache une jeune fille juive dans leur grenier.

Avec la seule aide de son ami aussi grotesque qu’imaginaire, Adolf Hitler, Jojo va devoir faire face à son nationalisme aveugle.

Jojo Rabbit, Hitler imaginaire et émotions bien réelles

Jojo Rabbit s’annonce comme « une satire anti-haine », qui éclairera, j’en suis sûre, notre monde actuel, par le prisme de cette Seconde Guerre Mondiale semi-parodiée.

Après tout, la bande-annonce finit sur les mots « It’s definitely not a good time to be a Nazi » (« Sale période pour être Nazi »)…

À l’heure ou le fascisme, les néo-nazis et l’alt-right gagnent en puissance, je compte sur Taïka Waititi pour critiquer notre époque malgré l’aspect « historique » de son film !

Jojo Rabbit s’annonce aussi tendre que grotesque, un équilibre délicat que le réalisateur a déjà prouvé pouvoir tenir.

Je pense que je serai émue, oui, émue devant cette comédie avec Hitler, et j’ai hâte de la voir ce 29 janvier 2020 au cinéma !

À lire aussi : Premier teaser pour OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire !

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Coco l'asticot

J’ai vu le film que je trouve ...mignon mais pas du tout inoubliable, j’entendais vaguement parler d’un rappel avec La vie est belle, à mes yeux on est bien bien loin ce chef d’œuvre. Les scènes avec la bande des nazi sont assez drôles et sympa mais tout ce qui est avec la mère et la fille tourne vite en rond
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!