Marion Séclin raconte son tatouage des tétons !

Marion Séclin a décidé de faire tatouer ses tétons ! Voici tout ce qu'elle a à raconter sur le sujet — et le résultat final bien sûr.

Marion Séclin raconte son tatouage des tétons !
Le tatouage des tétons de Marion Séclin

Coucou, ici Mymy, de madmoiZelle !

Hier, j’ai appelé Marion Séclin pour lui proposer un projet trop cool (plus d’infos bientôt). À mon « Tu vas bien ? », elle a répondu :

— Oui, sauf que je viens de me faire tatouer les tétons et j’AI MAL !

Tu me connais, j’ai sauté sur l’occasion et je lui ai proposé de raconter son expérience sur le magazine. SHE SAID YES !

Voici donc ses réponses à mes questions ♥ et le résultat final en fin d’article !

Marion Séclin raconte son tatouage des tétons

  • Pourquoi te faire tatouer les tétons ?

Parce que ma vie entière, j’ai été complexée (à cause d’autrui) par ma petite poitrine. J’avais envie d’un ornement qui me permette de me réapproprier mes boobs.

Je ne connaissais personne qui avait les tétons tatoués, même si je savais que c’était possible.

  • Comment as-tu choisi la tatoueuse et le motif ?

La tatoueuse, c’est Kimi Duck, et je l’ai découverte grâce à une autre professionnelle. Elle fait des cache-tétons magnifiques, donc j’ai dit banco !

Au niveau du motif, je voulais quelque chose de délicat. Kimi l’a dessiné devant moi, car j’avais envie qu’elle respecte son style à elle.

  • Ça t’a coûté combien, le tatouage des tétons ?

250€ la paire. Moins cher qu’une opération des seins !

  • ÇA FAIT MAL COMMENT ? Surtout pour toi qui as l’expérience des tatouages ?

Ça fait moins mal qu’on croit… mais on douille quand même : ça reste un tatouage. Une fois le premier téton tatoué, je l’admets, j’ai eu envie de partir.

Cela dit, je m’attendais à pire donc au final, ça va.

Le téton, c’est finalement assez épais à percer — parce que c’est pas le téton en lui-même qu’on te perce, c’est juste en-dessous. Donc la sensation de te faire trouer un gros bout de chair est plus « violente » intellectuellement.

Le tatouage, c’est des picotements intenses. Dans un sens, c’est moins vif.

Je viens de le faire, donc je pense que ça va grattouiller un peu quand ça cicatrisera, mais pour le moment c’est juste un peu gênant : c’est comme une plaie.

Cependant, juste après le tatouage, pointer au moindre courant d’air, c’était un peu douloureux !

  • Par définition, ton tatouage aux tétons est moins visible que tes nombreuses autres pièces. Tu le vis comment ?

J’aime beaucoup. C’est à moi, pour moi, et ça me donne envie de regarder mes seins comme des bons potes.

  • Est-ce que ça a changé ton regard sur tes seins ?

J’adore mes seins. Je les aimais déjà avant, mais maintenant je les trouve encore plus beaux. C’est une modification corporelle quand même, juste pas la plus douloureuse !

Le tatouage aux tétons de Marion Séclin

Roulement de tambours, le plat de résistance… le tatouage aux tétons de Marion Séclin, dans toute sa splendeur !

Merci à elle pour sa confiance, et bravo pour cette merveille qui, je l’avoue… me donnerait presque envie…

À lire aussi : Comment mon tatouage m’aide à me défaire de mes complexes

Marion Seclin

Marion Seclin

Marion, c'est une meuf sympa qui fait un peu de tout sur Mad. Des vidéos d'humour, des reportages, des articles, des chansons, des pâtes. C'est aussi la créatrice et interprète de Mad Gyver. Elle aime signifier son désaccord avec la pression sociale en montrant son slip.

Tous ses articles

Commentaires

Mie_*

@L0utrage Je suis pas tatouée au tétons, mais sur les cotes oui, et le pied, et d'autres endroits,... et tout ça c'est hyper relatif, c’est vraiment dur de répondre je trouve. Perso les côtes c'était mon premier, et c’était vraiment gérable.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!