Jennyfer brise les stéréotypes et t’invite à rejoindre le mouvement !

Jennyfer revient avec sa campagne #ZEROETIQUETTE anti préjugés, et tu vas vouloir un t-shirt !

Jennyfer brise les stéréotypes et t’invite à rejoindre le mouvement !

« Don’t Call Me Jennyfer ».

C’est le nouveau slogan de la marque des 15-21 ans qui revient pour briser les stéréotypes !

Jennyfer contre les préjugés dans une campagne forte

Jennyfer fait son grand retour avec une campagne qui casse les préjugés, dont ceux la concernant. Au fil des années, elle s’est faite malgré elle une réputation pleine d’idées reçues.

La marque est consciente de l’image qui lui a été associée. C’est pourquoi la nouvelle campagne #ZEROETIQUETTE a été créée, revendiquant ces stéréotypes :

Jennyfer, la marque des cagoles, des gamines, des boloss et des racailles ? Peut-être… Ou peut-être pas… Et peu importe, surtout.

Jennyfer et sa campagne #ZEROETIQUETTE

Peut-être as-tu notamment vu ces tags sur certaines boutiques Jennyfer. Ils font partie de la campagne !

Jennyfer #zeroetiquetteJennyfer #zeroetiquette

Cette campagne présente des clichés telle que la « cagole », la « racaille », le « bonhomme », la « gamine »

Tous ces termes sont barrés d’une grosse croix rouge.

Jennyfer #zeroetiquetteJennyfer #zeroetiquette

Toi aussi, vis sans étiquette avec Jennyfer

Pour la YouTubeuse et influenceuse Léna Situations, ambassadrice de la marque, cette campagne est importante puisqu’elle a elle-même été étiquetée de « garçon manqué », puis d’« allumeuse »…

Et elle n’en a pas encore fini avec les préjugés, malheureusement. Mais elle a décidé que les étiquettes ne la définissaient pas.

Aujourd’hui encore, je fais sans cesse face à des insinuations que le fait de me comporter de la sorte avec les garçons n’était pas normal et sans arrière pensée venant de ma part. Sauf que j’ai décidé de grandir vers la personne que je suis réellement sans penser aux regards des autres, de vivre sans étiquette.

View this post on Instagram

pendant toute mon enfance on m’a dit que j’étais un « garçon manqué » parce que j’aimais les activités que la société avaient réservé aux garçons uniquement: je jouais au foot, ma couleur préférée était le bleu, j’adorais me battre, porter des pantalons larges et surtout mon cercle d’amis étaient majoritairement composés de mecs. En grandissant l’étiquette de « garçon manqué » et passée à « allumeuse » car chez les plus grands, une fille ne peut pas traîner avec des garçons sans arrière pensée. Aujourd’hui encore, je fais sans cesse face à des insinuations que le fait de me comporter de la sorte avec les garçons n’était pas normal et sans arrière pensée venant de ma part. Sauf que j’ai décidé de grandir vers la personne que je suis réellement sans penser aux regards des autres, de vivre sans étiquette. Je suis ravie d’être l’ambassadrice d’une marque qui a décidé de faire pareil, d’être #zeroetiquette je vous présente le nouveau @jennyfer . La marque qui a souffert des étiquettes de marque pour «  cagoles, racailles ou encore gamine ». Je m’en rappel c’était les commentaires que je recevais lorsque j’ai fait ma toute première campagne pour eux. Sauf que @jennyfer c’est une marque, qui comme nous, grandit, évolue et qui souhaite le faire sans étiquette. Et toi c’est quoi l’étiquette qui te colle à la peau?

A post shared by aka Léna Situations (@lenamahfouf) on

Une collection de t-shirt à l’image de la campagne est disponible sur le site en ligne de Jennyfer, dans laquelle tu pourras trouver ton bonheur si toi aussi, on te colle des étiquettes.

Jennyfer #zeroetiquette

T-shirt, Jennyfer, 9,99€

Jennyfer #zeroetiquette

T-shirt Gamine, Jennyfer, 5,99€

Et toi, quelles sont les étiquettes qu’on te colle ? Vas-tu redonner sa chance à Jennyfer ?

À lire aussi : Il lui dit que sa robe ne lui va pas, ASOS fait d’elle la mannequin de cette robe

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

La Simili-Tortue

C'est u bel exemple-type de la récupération d'une cause pour vendre. Et c'est un peu triste.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!