Live now
Live now
Masquer
enfant-ramasse-déchets
Chère Daronne

J’en veux à mes potes de contribuer à détruire la planète en faisant des enfants : ai-je tort ?

Vous avez des questions ? La Daronne a les réponses ! (Oui bon, c’est pas forcément les meilleurs conseils, mais elle fait ce qu’elle peut, hein.) Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre courrier du cœur pas comme les autres.

Daronne est la reine des conseils pas si cons enrobés d’une louche d’humour plus ou moins subtil. La voici de retour pour voler au secours d’une lectrice !

La question pour la Daronne

Chère Daronne,

Avec le réchauffement climatique et la crise écologique, j’ai de plus en plus de mal avec les gens qui font des enfants.

On est déjà tellement nombreux sur la planète et on va bientôt manquer de ressources, mais en plus c’est super polluant un gosse, tu ne peux pas dire le contraire.

J’arrive même plus à faire semblant de me réjouir quand une pote m’annonce sa grossesse.

Tu ne trouves pas ça inconscient de se reproduire toi ?

Barbara

La réponse de la Daronne

Mon petit hamster (Déso, je commence à être à court d’idées),

Bah oui, si, je suis d’accord avec toi, mais en même temps en tant que mère, je me sens con, saloperie de dissonance collective. Tu me mets vraiment en porte-à-faux là.

Parce que bon, comme toi, cette affaire de terre qui crame, je ne peux pas dire que ça me rassure. Et je ne peux même pas te dire que je suis en total désaccord avec ton point de vue concernant les enfants, même si j’ai moi-même donné la vie et que très égoïstement, c’est le truc le plus cool qui me soit arrivé… Dilemme bien moche.

Les enfants, les pollueurs, les enfants pollueurs

D’un côté, moi, je comprends totalement le raisonnement écolo derrière l’idée de ne pas avoir de mômes, surtout qu’on ne va pas se mentir, on n’est pas beaucoup à utiliser des couches lavables et des lingettes en tissu. 

Et dans ce pas beaucoup, il n’y a jamais eu moi. Le nombre d’inepties écolos que j’ai faites et que je fais encore pour mes gosses, je te jure, je chiale (vraiment) de honte en te répondant. 

Si je ne culpabilisais pas autant de prendre l’avion, j’irais sur la banquise pour m’excuser auprès des trois derniers ours qui habitent encore dans le bled. (Bah ouais je fais des blagues de mauvais goût, mais en même temps, qu’est-ce que tu veux que je fasse d’autre.)

Les gosses polluent grave(ou pas).Les gosses sont également des saloperies de petits consommateurs capitalistes en puissance. Les mecs, entre l’option bio locale et le truc made in autre bout du monde rose fluo qui va leur filer le cancer direct, ils choisissent le fluo et toi des fois, tu n’as pas envie de te cogner leurs hurlements, donc tu cèdes et non seulement t’es un parent de merde, mais en plus, c’est à cause de toi si la planète va mal.

Je ne vais pas te parler de désir d’enfant. Je sais que cet argument ne sera pas considéré comme recevable. Un désir reste un désir, rien ne me force à l’assouvir. C’est ce qu’on répète aux cismecs depuis des années, donc nous les daronnes, on ne va pas brandir l’argument du « on n’a pas pu s’en empêcher ». On n’a surtout pas eu envie de s’en empêcher.

Et les arguments en faveur des enfants sont aussi là : d’abord, si on les élève correctement, ils vont peut-être tous nous sauver. C’est peu probable, mais c’est possible. Tu devrais voir ma gamine me forcer à collecter tous les déchets qu’on trouve sur notre chemin dès qu’on sort de chez nous !

La gosse, on l’a traumatisée toute petite en l’amenant dans un sanctuaire pour animaux marins mutilés, super bonne ambiance. Des années plus tard, elle jette encore le moindre bout de plastique qui traîne de peur qu’une tortue (qui serait venue se perdre dans notre banlieue pavillonnaire absolument pas balnéaire) l’avale par mégarde.

Le capitalisme, ce fils de Satan

Nous, les occidentaux, on consomme comme des cochons les ressources de la planète. On gaspille, on jette, on s’en fout, après nous le déluge, et ensuite, on chiale parce qu’on est trop nombreux et qu’on n’aura jamais assez pour nourrir tout le monde. 

Alors que peut-être que si chaque personne ne consommait pas pour dix, on aurait suffisamment pour partager avec les copains. Je ne suis pas sociologue t’as vu, je suis juste daronne, mais je me dis y a moyen.

Et puis surtout, pendant qu’on se tape sur la tronche parce que machine mange encore de la viande deux fois par semaine et que truc s’est autorisée un deuxième enfant, nous autres qui trions tous nos déchets, qui ne mangeons (presque) plus de viande, qui ne prenons (presque) plus la voiture, et – pour ceux qui en ont- qui éduquons nos enfants dès tout petit à prendre soin du monde qui les entoure, Total Énergie continue d’exploiter les énergies fossiles OKLM quitte à déplacer des villages entiers en Ouganda. 

Et la coupe du monde a toujours lieu au Qatar dans des stades climatisés construits dans des conditions inhumaines.

J’ai trop la rage, je te jure, t’as pas la rage toi ? J’ai trop la rage parce que tu as raison, à notre échelle, on devrait arrêter tout ce qui pourrait polluer. Mais renoncer à un truc qui peut être – si on en a l’envie, tout le monde n’est pas destiné à ça – aussi extraordinaire que la parentalité, pour que Total et ses copains puissent continuer de polluer tranquille, ça me fout les boules. Et je ne veux plus me tromper de cible en shamant les sœurs qui font de leur mieux.

Du coup, je te propose un truc : toi, moi, nos copines mères et celles qui ne le sont pas, on s’unit et on va foutre le feu au capitalisme, ça te dit ?

Je te laisse, j’ai encore réunion de comité. Je sais que ce n’est pas ma première, mais il faut ce qu’il faut.

La bisette,

Ta daronne

À lire aussi : Arrêtons de nous réjouir de la chaleur de cette semaine, ça n’a rien de cool


On a besoin de vous pour construire l’avenir de Madmoizelle : participez à notre enquête !

Les Commentaires
107

Avatar de Dog
5 décembre 2022 à 13h13
Dog
Je ne vais rebondir que sur ce point :
Je ne vais pas être plaisante non plus mais alors ce type d'argument... c'est d'un égoïsme qui me fait hurler. Tu ne vois sérieusement pas le problème à faire des enfants pour soulager ses propres maux ? A leur faire porter ce poids ?
Je suis pas étonné hein ! On me l'a sorti ce "faite des enfants pour donner un sens a votre vie" juste après avoir décrit en détail comment et pourquoi je voulais juste crever et que les douleurs cesses.
Ma sœur a fait des gosses pour aller mieux. Résultats : ces gosses ont des problèmes psy, ils ne sont pas heureux, ma sœur n'est pas heureuse, mon beau-frère se voile la face et leur chat déprime. Yeh ! 5 êtres vivants directement impactés pour toutes leurs vies de façon négatives.
Mais bref, merci mais ça fait belle lurette que je ne crois plus en la théorie du monde juste, ça fait belle lurette que je sais que la souffrance sera quand même là quand l'espèce humaine aura enfin disparu. En attendant, je vais juste continuer a avoir le moins d’impact possible sur les autres êtres vivants et je vais continuer de désespérer en mon fort intérieur (parce que je suis polie, je garde mon désespoir pour moi, je le crache pas à la gueule des gens que j'ai en face de moi) à chaque action de moi-même ou des autres qui ne vont pas dans ce sens (parce que je ne m'exclue pas des actes de merde des humains, continuer a se reproduire n'est que le sommet de la pyramide).
Ps : j'ai voulu des enfants jusqu'à ce que je me rende compte que c'était une idée de merde et surtout très égoïste. En effet, je ne souffre pas de ne pas vouloir/avoir d'enfant puisque je sais d'où vient mon refus d'en avoir.
Bonjour, je répond des plombes après, mais j'avais pas vu la citation.
Juste. Le gamin n'est pas né POUR soulager cette souffrance, hein. Donc la réponse est invalidée. Il est né par désir d'avoir un enfant, et je peut assurer que le mioche va très bien, vu son épanouissement et son caractère. Donc on se calme avec le biais du martyr. Si un enfant qui soulage une souffrance, voulait dire que c'est pour ça qu'il était né, ca voudrai dire que toute les personnes qui s'épanouissent dans leur rôle de parent sont des gros connards égoistes qui ont fait un gosse pour se soulager, et ca en ferait beaucoup. Le papa est handicapé. Il a voulu un enfant. Cet enfant lui fait grave du bien et il s'épanouit dans son rôle de papa. C'est ultra positif. Je vais pas appuyer sur le coté validisme du propos, mais ca sent un peu fort quand même.
0
Voir les 107 commentaires

Plus de contenus Chère Daronne

chere-daronner
Chère Daronne

Le père de mon mec n’arrête pas de me comparer à son ex qu’il adorait

Chère Daronne

25 jan 2023

16
SEXO

La table de chevet, cette fenêtre sur l’intime, revisitée par des illustratrices

Humanoid Native
femme-nue
Chère Daronne

Je suis victime de revenge porn, mais c’est moi qui « ne me respecte pas » selon les potes de ma meuf

Chère Daronne

18 jan 2023

21
femme-alcool
Chère Daronne

La honte, ma sœur s’est bourrée la gueule à la fête d’anniversaire de ma fille !

Chère Daronne

11 jan 2023

11
pere-enfant
Chère Daronne

Mon mec est prêt à avoir un enfant, mais pas moi, je fais quoi ?

Chère Daronne

04 jan 2023

13
cadeau-nul 2
Chère Daronne

Mon mec m’a (encore) offert un cadeau nul à Noël et ça commence à me gonfler

Chère Daronne

28 déc 2022

70
dispute-couple
Chère Daronne

Je ne supporte pas la vie à deux avec mon mec, au secours !

Chère Daronne

21 déc 2022

18
mauvaise-odeur
Chère Daronne

Au secours, mon collègue de bureau sent le rat mort, je lui dis ou non ?

Chère Daronne

14 déc 2022

4
enfanttv
Chère Daronne

Au secours, ma sœur élève trop mal ses enfants, je lui dis ou pas ?

Chère Daronne

07 déc 2022

3
crise-couple
Chère Daronne

Help ! Mon mec n’arrête pas de se plaindre et ça me rend complètement barjot

Chère Daronne

30 nov 2022

37
baby-phone
Chère Daronne

Au secours ! Mes parents m’ont entendu niquer dans le baby-phone

Chère Daronne

23 nov 2022

4

Pour les meufs qui gèrent