Live now
Live now
Masquer
instruments-torture-placard
Mode

Les instruments de torture de mon placard

Le proverbe veut qu’« il faut souffrir pour être belle ». Seulement Perrine, la souffrance, elle en a marre. Aujourd’hui elle dénonce ces accessoires machiavéliques qui font de son quotidien un enfer.

Je ne sais pas qui est le petit génie à l’origine de cet adage mais j’aurais préféré qu’il affirme qu’il faut manger du chocolat ou chanter du Spice Girls pour être belle. C’est en cogitant sur ce dicton vieux comme le monde que j’ai constaté avec horreur que ma chambre est une véritable salle de torture : limes à ongles, talons aiguilles, pince à épiler… j’ai de quoi survivre facilement 3 ans en prison. Seulement je rêve de me préparer dans la douceur et la légèreté telle une Blanche-Neige à qui trois moineaux feraient une manucure. J’en ai marre de me tirer les cheveux, de pleurer de l’oeil gauche quand je m’épile le sourcil et de m’arracher le visage avec des masques purifiants. Aujourd’hui la chochotte qui est en moi dénonce !

Le collant

Collants2Le collant ou l’angoisse de la déchirure

En théorie, le collant est censé maintenir mes gambettes avec fermeté, me remonter le popotin de trois bons centimètres et m’aplatir légèrement le ventre en toute discrétion. Seulement, en pratique, je me sens comme une saucisse de Morteau dans un filet en nylon qui ne cesse de glisser. C’est limite si mon sang accède encore à mes mollets en fin de journée et je crains la déchirure à chaque instant. Mais le plus relou dans tout ça, c’est bien l’élastique à la taille. Je ne sais JA-MAIS où le positionner. Au creux de la taille, bonjour le swag de mamie, sous les hanches il glisse et au milieu du nombril c’est la marque rouge assurée. Et alors la cerise sur le gâteau c’est quand l’élastique me glisse des mains et vient claquer dans un grand bruit sur mon flanc si fragile. Non vraiment, le collant ça fait mal.

Les vêtements cloutés

clous« Viens faire un câlin »

Depuis quelques saisons c’est la grande mode des clous. Vestes, jeans, soutifs (je ne comprends toujours pas bien d’ailleurs), il y en a de partout. Et c’est tant mieux, j’aime bien les clous. C’est juste que c’est un peu dangereux. Il ne se passe pas un jour sans que je me griffe la cheville avec mes derbys à pics ou que je coince les picots d’un t-shirt dans la maille de mon pull. C’est dangereux pour les autres aussi, les clous : un arrêt trop brutal du bus, une rame de métro un peu trop bondée, et bim, tous embrochés. Pour le bien-être des autres, de mes collants et de mes pulls en laine, je vais faire une petite pause.

Les talons aiguille

talonsLes talons hauts, une discipline à mi-chemin entre le break dance et le Twister

Je respecte très fort ces filles qui arrivent à marcher pendant des heures sur des talons inhumainement fins sans se briser le

coxys cocxys coccyx. Déjà comment font-elle pour monter là dessus ? Sur des chaussures compensées ça va, c’est stable, mais avec des talons découpés moi je ressemble à une autruche alcoolisée. Et une fois perchée sur ces échasses, encore faut-il arriver à mettre un pied devant l’autre. La démarche de pingouin + la tendinite + la colonne vertébrale vrillée + une vitesse moyenne de 0,65 km/h = mauvaise idée.

Le recourbe-cils

recourbe cils

Mais qui est le grand malade qui a inventé cet objet du diable ? Déjà, rien que le nom est flippant, ça a l’air contre nature. Mais visuellement, quelle horreur ! Vous me diriez que le tueur de Saw en utilise un comme ça pour démembrer ses victimes que ça ne m’étonnerait même pas. L’idée d’approcher cette chose de mon oeil me terrifie, j’ai l’impression que mon globe oculaire va y passer à chaque fois. Tant pis pour les cils XXL et les yeux de biche, je me contenterai du mascara. Ça fait moins peur.

Le body

body copieBeyoncé ça ne la dérange pas. Beyoncé ne va pas aux toilettes de toute façon.

En ne considérant pas les rares modèles qui s’ouvrent à l’entrejambe, le body fait partie de ces objets de torture psychologique. C’est très joli un body, mais quand je dois me déshabiller entièrement dans des toilettes publiques, j’ai bien envie de pleurer. Parce que c’est ça le plus fourbe avec le body, il me manipule. Je sais que ça va être l’horreur, mais je le mets quand même, me persuadant que ça va aller à grands coups de « Allez, un petit effort, tu ne le mettras jamais si tu réfléchis comme ça ». Faible que je suis.

Et vous, quelle est votre torture quotidienne ?


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

35
Avatar de Maud87
11 avril 2013 à 18h04
Maud87
- les guépières (avec des baleines partout que tu peux pas t'asseoir avec)

J'APPROUVE TOUUT (sauf les guépières car je n'ai aucune idée de ce que cela peut bien être ?)
une guêpière
0
Voir les 35 commentaires

Plus de contenus Mode

Source : URL
Daronne

« Mais pourquoi tu t’énerves si vite ?» Marre de se disputer à cause des enfants ?

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

La tendance mi-bas sur les podiums contemporains // Source : La tendance mi-bas sur les podiums Koché printemps-été 2021 ; Lanvin automne-hiver 2022 ; Christian Dior automne-hiver 2020 ; Jacquemus automne-hiver 2023 ; Vaillant printemps-été 2024
Tendances Mode

Pour ou contre les mi-bas semi-opaques, des chaussettes de mamie à hype ?

2
Autopsie du dressing de Louise Parent // Source : Louise Parent
Mode

« Je veux qu’on se souvienne de moi pour mon style plutôt que ma taille » : Louise Parent, journaliste mode

2
Comment chiner du Sézane de seconde main pas cher ? 4 conseils et astuces clés pour économiser // Source : Captures d'écran Vestiaire Collective / Sézane / Vinted
Mode

Comment acheter du Sézane de seconde main pas cher ? 4 conseils et astuces clés pour économiser

2
Une femme pose avec un panneau au logo de la marque Brandy Melville, au sein d'une boutique // Source : Capture d'écran YouTube de la bande-annonce du documentaire "Brandy Hellville & The Cult of Fast Fashion"
Actualité mode

Brandy Melville : la face cachée de cette marque star des années 2010 se révèle dans un docu choc HBO

femme-colère // Source : Pexels
Daronne

Vous aussi, vous en avez marre de crier sur vos enfants ?

[Image de une] Horizontale (2)
Lifestyle

De la lingerie jolie à petits prix ça existe, et la collection Dim Daily Dentelle le prouve

Voici la tendance chaussure la plus clivante du moment, entre la ballerine et la sneaker (Ballet Sneaker) // Source : Simone Rocha / Lazy Oaf / Ecco x Natacha Ramsay-Levi
Tendances Mode

Pour ou contre : la tendance chaussure la plus clivante mi-ballerine mi-sneaker

1
Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam vont fortement baisser leurs prix // Source : Princesse tam tam / Comptoir des cotonniers
Actualité mode

Bon plan mode : ces 2 marques (qu’on adore) vont fortement baisser leurs prix

La vie s'écrit au féminin