Live now
Live now
Masquer
indian-palace-suite-royale-critique
Cinéma

« Indian Palace : Suite Royale », une comédie British sur fond de Bollywood

« Indian Palace : Suite Royale » est l’occasion de retrouver les pensionnaires du Best Exotic Marigold Hotel, les britanniques les plus bollywoodiens du cinéma !

Le premier volet d’Indian Palace, sorti en 2011, avait fait souffler un vent de fraîcheur sur la comédie britannique et son amour pour les personnes âgées. Le film avait par ailleurs réussi l’exploit de rassembler des grands noms du cinéma anglais sans en faire trop : Judi Dench, Bill Nighy, Maggie Smith, Celia Imrie, Penelope Wilton et Ronald Pickup étaient de la partie !

Dans cette deuxième édition, les directeurs de l’hôtel Marigold envisagent de l’agrandir, parallèlement aux préparations du mariage de Sonny et Sunaina et aux amourettes des pensionnaires. Vaste programme.

À lire aussi : Indian Palace : Suite Royale, le volume 2 du feel good movie, a sa bande-annonce !

Un feel-good movie efficace

Un film choral avec des histoires qui se croisent, une ambiance Bollywood et un humour 100% britannique : Indian Palace 2 a tout pour plaire ! Les acteurs sont excellents et on croit vraiment à leur petite société utopique où l’on fait l’appel tous les matins pour vérifier que personne n’est mort dans la nuit, où les retraité•e•s vivent une seconde vie amoureuse et professionnelle. L’ambiance est festive et légère, malgré les soucis rencontrés par les personnages au cours du film.

indian-palace-suite-royale

Grande fan des films de Bollywood, j’ai adoré la construction autour des différentes cérémonies du mariage à l’indienne, des scènes très esthétiques et travaillées qui contribuent à l’aspect feel good du film.

Si Richard Gere, nouveau venu de ce deuxième volet, et l’ensemble des acteurs déjà présents dans le premier Indian Palace sont bons, c’est réellement Dev Patel qui vaut le déplacement.

indian-palace-dev-patel-tena-desae

Je l’avais découvert dans Skins et j’étais restée sur les fesses pendant des semaines après avoir vu sa prestation dans Slumdog Millionaire ; je peux à présent affirmer que je suis amoureuse de Dev Patel. Drôle, dynamique, juste, sans jamais en faire trop, il est la caution fraîcheur d’Indian Palace 2, qui souffre de quelques longueurs.

Le verdict : un film léger et drôle, un joli moment de détente et une belle occasion de se remuer sur sa chaise au son des chansons indiennes. Que demander de plus ?


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

5
Avatar de Nol-Wenn
3 avril 2015 à 02h04
Nol-Wenn
@LouiseScheuh Disons qu'il ne m'a pas impressionné des masses dans ce film là, j'étais déçue du film et déçue de sa performance :/
Après il reste bon, mais moins que dans des films comme Slumdog ou Indian Palace ^^
1
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Cinéma

saint-valentin-films-sexy-netflix
Culture

Les 7 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

16
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Bande-annonce de Challengers // Source : MGM
Culture

Les scènes de sexe de Challengers vont beaucoup vous étonner, voici pourquoi

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1
Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

4
 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

1
Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

La pop culture s'écrit au féminin