Grands enfants (et furries), réjouissez-vous : les parcs d’attraction rouvrent !


Après de longs mois de fermeture à cause de la situation sanitaire, les parcs d'attractions vont pouvoir (enfin) réouvrir leurs portes. Mais sous quelles conditions ?

Grands enfants (et furries), réjouissez-vous : les parcs d’attraction rouvrent !Craig Adderley / Pexels

« It’s a small world after world, it’s a small small world… »

Vous l’avez dans la tête aussi, ça y est ? Désolée, mais c’est pour la bonne cause : pour vous annoncer que ça y est, les parcs d’attractions vont enfin rouvrir leurs portes ! Portes qui avaient été fermées à double tour depuis des mois, la faute au Covid-19 qui est décidément le meilleur des péteurs d’ambiance.

Mais quel parc ouvre quand, et sous quelles conditions ? Car ce n’est pas la même chose partout…

Les dates de réouvertures des principaux parcs d’attraction en France

Le gouvernement avait annoncé, sans blaguer, que tous les parcs pourraient ouvrir leurs portes dès la date du déconfinement, à savoir le 19 mai… mais que les attractions, elles, devaient rester à l’arrêt.

Cette information avait fait beaucoup rire (jaune) le directeur du Parc Astérix dans une interview sur France Bleu, où il avait déclaré :

« On ne comprend déjà pas très bien, ça veut dire quoi un parc d’attractions sans attractions ? […] On ne peut pas rouvrir comme ça, on va donc partir sur la date du 9 juin. »

Nous voilà donc avec une date pour le parc Astérix : les Gaulois de la région Île-de-France ouvriront leurs portes dès le début du mois de juin, le 9. Et d’ailleurs, vous savez quoi ? La bonne nouvelle ici, c’est que le delphinarium tristement célèbre du parc ne sera plus de la partie ! Nicolas Krémer, le directeur général du lieu, avait annoncé sa décision de le fermer au premier trimestre 2021, et c’est chose faite.

Dès le lendemain, à savoir le 10 juin, c’est le parc du Puy du Fou qui fera revoler ses faucons, suivi dans la foulée du Futuroscope et de Walibi Rhône-Alpes.

Quant à Disneyland Paris, lieu de tous les rêves (ou de tous les cauchemars, au choix), il joue les prolongations : il faudra attendre patiemment le 17 juin pour faire un check du coude à Mickey et ses petits potes.

Quelles seront les conditions d’accès aux parcs d’attractions ?

Oui parce que c’est bien mignon de savoir qu’on va pouvoir se mettre la tête à l’envers très bientôt (et on ne parle pas des terrasses), mais niveau mesures sanitaires, comment ça se passe ? Est-ce qu’il faudra un « pass sanitaire » pour y accéder ?

Selon la SNELAC, le syndicat professionnel et patronal ouvert à tous les sites de loisirs et de culture, ça ne sera finalement pas le cas, comme le suggérait pourtant le gouvernement : 

Pour les parcs d’attractions de France, voici ce qui va être mis en place pour éviter le partage des microbes :

  • Il sera possible d’accéder aux parcs qu’en prenant des places à l’avance via les billetteries en ligne.
  • Le port du masque sera obligatoire partout, à partir d’un âge variable selon les parcs (à partir de 6 ans pour Disneyland, par exemple).
  • De nombreux points de distribution de gel hydroalcoolique seront installés dans tous les parcs, les hôtels et les boutiques.
  • La distanciation physique devra être respectée dans les files d’attente (avec marquage au sol et présence d’un agent de sécurité qui sera là pour veiller à ce que personne ne se grimpe dessus).
  • La désinfection des surfaces touchées par tous sera régulièrement faite par des agents d’entretien.
  • Une jauge maximale de 5000 personnes présentes par jour devrait être mise en place, jusqu’au 30 juin. Après cette date : yolo.

Alors, qui va se jeter sur les réservations en ligne ici ?

À lire aussi : Le parc d’attractions “Peppa Pig” va ouvrir, du coup on peut prolonger la pandémie sans souci

Manon Portanier

Manon Portanier


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!