En quête de conscience écolo, la mode se met aux gourdes


Ah, la gourde... encore un objet purement fonctionnel récupéré par la fashion sphere pour devenir une tendance. Mais cette fois, elle s’accompagne de bons arguments : elle nous aide à moins consommer de plastique, et peut-être même à virer zéro déchet !

Les gourdes deviennent des objets modeLund London

Tout a commencé par des gourdes et leur porte-gourde assorties, aperçues sur quelques podiums : Chanel avec une chaîne dorée entrelacée de cuir, Marine Serre dans son tissu technique moiré signature, et Jacquemus dans une version cuir plus minimaliste.

Remplacer les it-bags par des gourdes pour se donner une caution écolo

Petit à petit, des modeuses ont commencé à exhiber leurs gourdes sur les réseaux sociaux, comme s’il s’agissait d’un nouvel it-bag, alors que le reste du monde traînait la même vieille Quechua depuis les sorties « classe verte » d’école primaire.

Chanel, Marine Serre et Jacquemus proposent des gourdes et/ou porrte-gourdes de luxe

Chanel, Marine Serre et Jacquemus proposent des gourdes et/ou porte-gourdes de luxe

Forcément, la tendance prenant, beaucoup ont commencé à vouloir monter d’un cran face à la fashionisation de cet objet utilitaire. Et pour une fois, cette tendance peut faire autant de bien à notre porte-monnaie qu’à notre santé et celle de la planète ! Rien qu’en France, 310.000 tonnes de bouteilles plastiques en PET sont produites chaque année, d’après le site spécialisé en la matière Recygo.fr. Le Français moyen en consommerait 96 par an, si bien que 25 millions en seraient jetées par jour. Et on n’en recycle que 58%…

Alors que la France serait le 5e pays consommateurs de bouteilles d’eau en plastique (dans un monde où l’on en vend 9,3 milliards de litres en bouteilles par an), boire à la gourde devient un petit acte écolo qui donne bonne conscience. Et si on peut en plus en avoir une stylée, tant mieux !  Ce que les marques de luxe ont bien compris, puisqu’elles tentent de faire intégrer leur modèle à une esthétique inspirée de la rando : le gorpcore.

Survivalistes, but make it fashion

Oui, oui, on vous prévient tout de suite : les imper’ Napapijri, doudounes The North Face, et autres polaires Patagonia séduisent de plus en plus les modeuses, mais aussi les modeux. Qui peuvent ainsi raconter leur amour de la pleine nature, même s’ils n’en ont pas vu la couleur depuis un an de confinement et de télétravail.

La pandémie perdure et on a l’impression que c’est la fin du monde au ralenti ? Survivalistes, but make it fashion ! Même Décathlon se voit récupéré par une clientèle inhabituelle… Alors face à la possible rupture de stock au rayon gourdes Quechua cultes, voici une sélection de bouteilles réutilisables pour dégourdies stylées.

7 gourdes pour boire jusqu’à plus soif

Les petites astuces pour prolonger la durée de vie des gourdes

Pensez juste à bien nettoyer vos gourdes à la main, plutôt qu’au lave-vaisselle, au moins une fois par semaine, avec de l’eau chaude et du savon, en insistant bien sur le goulot où se loge l’essentiel des bactéries.

La petite astuce en plus, si vous détestez le goût du chlore ou du calcaire de l’eau courante, c’est de garder toujours dans votre gourde un bâton de charbon actif japonais (également appelé binchotan). Des études scientifiques ont attesté de ses qualités de purification, notamment en matière de nitrates et de phosphates. Si bien que même le laboratoire qualité d’Eau Paris s’en sert, comme il l’a expliqué dans un article de fact-checking autour du binchotan du côté de L’Express :

« Les propriétés du charbon actif sont bien connues pour l’élimination du chlore et de certains micropolluants organiques. À ce titre, il est régulièrement utilisé, en grain ou en poudre, dans de nombreuses usines de traitement d’eau potable — dont celles d’Eau Paris —, en particulier pour éliminer les pesticides. »

Et si jamais vous stockez parfois autre chose que de l’H2O dans votre gourde de fashionistas mais que l’odeur du breuvage impur persiste, vous pouvez repartir à zéro avec un bouchon de vinaigre blanc dilué dans de l’eau jusqu’au goulot. Pas gourde, la bête !

À lire aussi : Voici 7 marques de baskets éco-responsables, qui respectent l’humain et la planète

Anthony Vincent

Anthony Vincent


Tous ses articles

Commentaires

ChochanaRose

Je me suis achetée une gourde en verre (pour éviter que l'eau est un goût) fabriquée en France par des personnes en situation de handicap (marque Gobilab pour les personnes que ça intéresse) et j'en suis pleinement satisfaite ! La qualité est top, elle passe au lave vaisselle, elle est éthique, pas du tout execessive pour du made in France (je crois que je l'ai payée dans les 20€) et super jolie. Je l'avais prise pour mon travail et c'était clairement un très bon investissement
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!