Live now
Live now
Masquer
emmanuelle-nouvelle-mouture-avec-lea-seydoux
Cinéma

Emmanuelle, le remake du film érotique de 1974, sera réalisé par Audrey Diwan avec Léa Seydoux

Alors qu’elle a récemment été couronnée pour son splendide et indispensable L’évènement, Audrey Diwan reviendra bientôt avec un nouveau projet. Ça s’appelle Emmanuelle, c’est avec Léa Seydoux (comme 200% des films) et oui, c’est bien le remake de la fiction érotique de 1974.

Audrey Diwan officie comme scénariste depuis 2008, année qui signe son entrée au cinéma avec l’écriture de De Feu et de glace (avec Laurie Pester).

En 2018, elle ajoute une corde à son arc en devenant réalisatrice, avec le déjà très prometteur Mais vous êtes fous.

Après avoir été auréolée du Lion d’or à la Mostra de Venise 2021 pour son très beau film L’Événement, sur l’enfer de l’avortement clandestin, la réalisatrice travaille déjà sur un nouveau projet. Et pas des moindres.

Emmanuelle, le remake du film culte par Audrey Diwan

k5qXRqhCkzETnH0ktCtyBGR7pWz
Image tirée du film Emmanuelle, de 1974, de Just Jaeckin

Aux manettes du projet Emmanuelle, que des femmes talentueuses et engagées : Audrey Diwan à la réalisation, Léa Seydoux dans le rôle titre et Rebecca Zlotowski, réalisatrice du controversé Une Fille facile ou encore de Grand Central, au scénario.

Nul doute que ce film héritera de la finesse d’esprit et d’écriture habituelle de celles qui le façonne.

L’intrigue sera inspirée du roman éponyme de la romancière Emmanuelle Arsan, qui a notamment donné vie à la série de films érotiques Emmanuelle, portée par Sylvia Kristel, qui a émoustillé la planète dans les années 70.

Pour rappel, Emmanuelle raconte l’histoire d’une jeune femme de 19 ans qui s’installe en Thaïlande pour rejoindre son époux, duquel elle est séparée depuis 6 mois. Pour elle, ce pays va devenir le terrain d’une liberté nouvelle : celle des sens.

Aujourd’hui très critiquable, au regard de l’époque, notamment parce que dans le film original, le mari d’Emmanuelle la pousse dans les bras d’un vieux pervers, il est facile de spéculer sur le fait que cette nouvelle mouture sera bien plus féministe, si l’on prend en considération l’engagement de celles qui la fabriquent.

Et heureusement.

À lire aussi : Pour savoir à quoi ressemblait l’IVG clandestin avant la loi Veil, foncez voir L’Évènement au cinéma

Les Commentaires
7

Avatar de Rose_Eth
18 mai 2022 à 14h12
Rose_Eth
Gagner de l’argent ? unno:
J'aime cette idée de surfer sur le parfum sulfureux (à l'époque) de la franchise pour s'en mettre plein les fouilles.
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Cinéma

premier rang knock at the cabin 2
Pop culture

Knock at the Cabin est un grand film de Shyamalan sur… le cinéma (analyse et explications)

Maya Boukella

08 fév 2023

Lifestyle

5 conseils pour une Saint-Valentin sous le signe de l’amour de soi

Humanoid Native
jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1
titanic fin 2
Pop culture

Dans Titanic, « un seul pouvait survivre » : James Cameron le prouve avec une étude scientifique

Maya Boukella

05 fév 2023

9
aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14

La pop culture s'écrit au féminin