Cet ado maquillé a eu des soucis au lycée… mais tout a changé

Alexis, lycéen maquillé qui a eu des soucis dans son établissement scolaire, a été soutenu par tous ses camarades !

Cet ado maquillé a eu des soucis au lycée… mais tout a changé

C’est une belle histoire que je viens vous raconter aujourd’hui, et je pèse mes mots quand je dis que ÇA FAIT DU BIEN PUTAIN !

À l’heure où beaucoup pensent que l’obscurantisme ne disparaîtra jamais et que le monde n’est pas prêt à accepter la diversité, Alexis fait souffler un vent de fraîcheur sur l’actualité…

Alexis est en première L-ES dans un lycée d’Albi, dans le Sud de la France. Et entre autres qualités stylistiques, comme le port du vernis à ongles, Alexis aime se maquiller.

Et oui, Alexis est bien un garçon. Hétéro. Qui met de l’ombre à paupières. Ça existe ! Dingue ! (Non.)

View this post on Instagram

dsl j'aime les filles

A post shared by ALEX (@alexis_cnl) on

Alexis embêté par son lycée parce qu’il se maquille

Ce qui a attiré l’attention sur Alexis, c’est ce tweet partageant une de ses story Instagram :

Le journaliste du Huffington Post Valentin Etancelin relaie les faits et a également échangé avec Alexis.

C’est en effet une collégienne qui a été surprise par son makeup ainsi que ses talons et en a parlé à sa mère. Laquelle s’est plainte auprès de l’établissement !

La CPE a convoqué le jeune homme, non pas pour le renvoyer, mais pour lui demander de ne plus se maquiller, de ne plus porter d’accoutrement « choquant ».

Alexis soutenu dans son lycée, via le maquillage

Bon, là vous vous dites peut-être « Wesh Mymy, t’avais promis une belle histoire mais jusqu’ici c’est juste de l’étroitesse d’esprit tristement banale ».

Et vous auriez raison… sauf que le futur, c’est maintenant !

De nombreux élèves de genre féminin comme masculin ont soutenu Alexis en venant maquillés au lycée, et franchement ça fait chaud au cœur.

Le Huffington Post a archivé quelques preuves de cet engouement :

Que toutes celles et tous ceux qui pensent que les ados sont idiots FERMENT BIEN LEUR CLAPET MICI.

Le lycée d’Alexis rétropédale

Cerise sur le gâteau qu’est cette belle histoire de soutien, Alexis a reçu des bonnes nouvelles !

La CPE l’a à nouveau reçu dans son bureau et a changé son fusil d’épaule : « Elle m’encourage même à me maquiller ». VICTOIRE !

Le maquillage d’Alexis n’est certes pas discret, mais il n’a rien de choquant, et sa tenue non plus d’ailleurs.

Un petit pas pour ce lycée du Tarn, un bond de géant vers la fin des stéréotypes de genre débiles ? I want to believe…

À lire aussi : Le maquillage pour hommes, une (r)évolution que j’attends toujours

Mymy

Mymy

Mymy est la rédac chef adjointe de madmoiZelle et c'est elle qui gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Cassyah

• Les réactions de certains chroniqueurs sont effectivement aberrantes, voire très hypocrites. Ils parlent de "se donner en spectacle" (je n'ai plus les termes exacts, mais l'idée est là), alors qu'ils sont eux-mêmes dans le showbiz, ils sont là pour se montrer, faire les guignols ou simplement provoquer. En même temps cela ne m'étonne pas de cette émission puisque c'est finalement sont seul et unique but : faire du buzz en excitant les gens -plus ça gueule mieux c'est réussi. De plus, les opinions partagées sont très souvent caricaturales pour bien mettre en confrontation deux camps opposés, sans trop embrouiller une partie de l'audimat pas toujours très avisé.


• En revanche, je me doute bien que certains propos extrémistes tels qu'ils ont pu être tenus dans l'émission existent, malheureusement.

D'un côté j'arrive à le comprendre, puisque l'on est dans une société à deux vitesses, où certaines évolutions ont été assez rapides, ce qui fait qu'on se retrouve dans une confrontation de presque deux "cultures différentes" : ancienne VS moderne. Les anciens ont eu tendance à promulguer un code assez rigide autour de la bienséance, des valeurs, de la morale qui remonte à déjà assez longtemps. Il est donc normal dans un sens que cette vision soit aujourd'hui encore ancrée dans une mémoire collective si je puis dire, c'est d'ailleurs aussi pourquoi certains jeunes, et d'autres un peu moins jeunes comme Delormeau ont pu avoir cette attitude rétrograde.

Quelque part je suis aussi plutôt partisane de "la bien séance", du respect des bonnes mœurs et des valeurs. Mais là clairement ça va trop loin. Son maquillage, ni même son attitude n'avaient rien de choquant ! Il semble tout faire pour rester discret, alors qu'on le laisse vivre !


• Ce qui m'a aussi quand même bien mis hors de moi c'est de voir le manque de bienveillance envers ce jeune homme, même s'il semble rester fort (ce n'est pas pour autant qu'il le soit réellement, il peut douter à un moment donné). Ces gens ont usé de leur soit disant privilège de l'âge pour montrer qu'ils étaient dans leur plein droit ; le coup de "tu attendras la majorité" en est un très léger aperçu. Beaucoup de gens d'un certain âge ont malheureusement cette fâcheuse tendance à rabaisser le manque d'expérience et jouer la carte de la dévalorisation (de la jeunesse) pour mieux assoir leur autorité et leur vision de la vie. Ce qui a probablement pour conséquence, que leur grossière attitude leur donne raison -certaines personnes finissent donc par se plier sous la violence de leurs propos ou bien il y a aussi ceux qui vont vers la résistance, voire la rébellion pour aller à l'encontre, voire adopter l'extrême du comportement imposé.


Donc oui à la tradition, au respect des valeurs, aux règles, mais surtout OUI au changement vers la TOLÉRANCE et L'ACCEPTATION d'autrui malgré la DIFFÉRENCE. Et oui au RESPECT!
 
Dernière édition:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!