Live now
Live now
Masquer
ok-1
Bien-être

Des scientifiques dévoilent quelles sont, selon eux, les 4 années les plus déprimantes de notre vie

On a tous des périodes où le moral n’est pas vraiment au beau fixe. Mais d’après les scientifiques, il existe une phase bien particulière de la vie qui est jugée comme la plus déprimante de notre existence. 

D’après une étude menée par des scientifiques espagnols et publiée dans la revue Social Indicators Research, il existerait une période de notre vie qui serait propice à la déprime et à l’abattement. Mais laquelle ? Selon les résultats des recherches présidées par Begoña Álvarez et réalisées sur 28 000 personnes de 50 ans et plus, cette phase difficile se situerait entre 10 et 14 ans. Afin de parvenir à ces conclusions, la chercheuse a posé 3 principales questions à aux volontaires de l’expérience :

  1. Y a-t-il eu une période précise pendant laquelle vous avez été plus heureux·se ? 
  2. Si oui, quand cette période a-t-elle commencé ? 
  3. Et quand s’est-elle arrêtée ?

Si la période de 10 à 14 ans semble être la plus éprouvante moralement, c’est parce qu’elle correspond à celle de la puberté. Un phénomène qui se traduit par de gros changements hormonaux, mais pas seulement. Au-delà de la sphère physiologique, le passage de l’enfance à l’adolescence est également synonyme d’entrée au collège. Un lieu qui, malheureusement, est le théâtre de harcèlement scolaire pour plus de 8 ados sur 10 selon le Baromètre de l’éducation Apprentis d’Auteuil publié en 2022

finn-nJupV3AOP-U-unsplash

Quelle est la période la plus heureuse de notre existence ? 

Si l’étude espagnole a mis en lumière la période la plus triste de notre vie, elle visait initialement à évaluer à quelle tranche d’âge l’épanouissement et le bonheur semblent être à leur apogée. D’après le graphique, il paraîtrait que ce soit entre 30 et 34 ans, que les sondés se sentaient le mieux dans leur vie.

Une autre étude, menée par un neuroscientifique canadien baptisé Daniel Levitin, et relayée dans Ouest France a établi que ce ne serait qu’une fois arrivé à 82 ans que l’on expérimenterait la plénitude totale… Nous voilà bien.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

3
Avatar de Naty-chan
30 avril 2023 à 09h04
Naty-chan
Mes années collège ont été top, j'ai une très grosse nostalgie de cette période là !
Contenu caché du spoiler.
C'est plutôt de 15 à 30 ans que ça a été pas terrible pour moi Heureusement, depuis que j'ai passé la trentaine, je me sens beaucoup moi -même et épanouie (même si ma vie n'est pas idyllique non plus)
1
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Bien-être

Pexels
Santé

JO 2024 : le cycle menstruel a-t-il un impact sur les performances des sportives ?

2
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Linda Prebreza
Actualités beauté

PFAS : découvrez dans quels cosmétiques vous pouvez trouver des polluants éternels 

131 - WinoraBikes-Rotterdam_Day-02 - L1120623
Lifestyle

« Le vélo électrique, éloigne les relous » : 3 bonnes raisons de se mettre au vélo électrique quand on est une meuf

[Essentiels BE] Image de une • Verticale
Bien-être

Les 5 nouveautés bien-être à tester (absolument) au mois d’avril !

Source : @cottonbro studio
Bien-être

Changement d’heure : ces effets sur notre organisme dont on se passerait bien

1
isabella-angelica-AvOAqDOvu4Q-unsplash
Grossesse

Enceinte, je prends quoi comme complément alimentaire ?

J'ai testé ces nouvelles chaussures de running VEJA, et elles s'avèrent aussi éthiques que performantes // Source : VEJA
Mode

J’ai testé les nouvelles baskets de running VEJA, et elles s’avèrent aussi éthiques que performantes

Source : @armin-rimoldi
Actualités beauté

Mais pourquoi les Français se protègent-ils toujours aussi mal du soleil ?

1
banane // Source : Unsplash
Vie quotidienne

Ne faites plus cette erreur pour conserver vos bananes

pexels-liza-summer-6382633
Santé mentale

« Ma psy m’a appris à comprendre et accepter mes émotions sans lutter contre elles » : Louise a testé cette nouvelle façon de suivre une thérapie

La vie s'écrit au féminin