Live now
Live now
Masquer
daria-marx-forums-gras-180×124
Culture Web

Daria Marx à l’assaut des forums “du gras”

01 mar 2011 2

daria marxDaria Marx, dont tu pourras retrouver l’interview sur madmoiZelle.com, vient de poster sur son blog un texte dont elle a le secret. Zéro concession, zéro langue de bois et une envolée de baffes posées sur écran.

Il y a quelques jours, suite à ma critique de « Osez l’Amour des Rondes », je me suis bêtement mis dans la tête de me réinscrire sur des sites communautaires du gras, afin de faire partager le texte, et espérer empêcher que d’autres dodues tombent dans le piège de l’achat de ce truc. (…)

Ce qui est vrai pourtant, c’est qu’on devient bien obèse en mangeant trop, en mangeant mal, ou en assimilant mal la nourriture. Les cas de gonflements spontanés sont réservés à des pathologies thyroïdiennes, comorbidités du diabète,  ou génétique dans une très rare mesure. On ne peut donc pas honnêtement affirmer qu’on ne sait pas pourquoi on est gros. On est gros parce qu’on mange trop. L’important, c’est de savoir pourquoi et comment on mange trop. (…)

La suite et le texte complet est à lire sur son blog. Et si tu connais pas, va donc lire ce portrait -> Daria Marx, la meilleure chose à faire étant bien sûr d’avaler l’intégralité de son blog (bon courage, la plume de la demoiselle est prolifique).

Les Commentaires
2

Avatar de Dark Passenger
1 mars 2011 à 21h10
Dark Passenger
Le truc vraiment marrant, c?est que ceux qui étaient les plus acharnés en étant jeunes, ceux qui ont testé toutes les substances, tous les shots de la carte, toutes les soirées, ceux qui ont vomi et chié en même temps entre deux voitures un soir de honte, ceux là, quand ils arrivent autour de trente ans, ils sont généralement bien calmés. Ils ont un genre de philosophie zen de la fête, une bonne bouteille, un petit pet, les potes, un EP d?un truc des années 60 qui tourne en fond sur la chaîne défoncée, ils ont atteint le climax de l?énervement festif, ils ont compris, maintenant ils regardent les autres tomber. Et ca mérite le respect, parce qu?ils connaissent leurs limites, et qu?ils ne sont plus dans un concours de teub permanent avec leurs neurones perdues.

C'est tellement vrai !
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Culture Web

housse-de-couette
Humeurs & Humours

J’ai testé cette astuce TikTok pour mettre une housse de couette et mon verdict est sans appel

Manon Portanier

30 déc 2022

12
L'équipe du podcast sexo Hot Line
Conseils sexe

Le podcast sexo « Hot Line » déconstruit avec humour notre éducation sexuelle et intime bancale

Anthony Vincent

27 nov 2022

1
4 archétypes féminins, une même misogynie véhiculée
Culture Web

Vous êtes plutôt girl boss, féminin sacré, ou that girl ? Comment ces archétypes nourrissent la misogynie

Anthony Vincent

09 nov 2022

3
Lena Situations crée 4 sneakers pour adidas, et c'est une première canon
Baskets

Lena Situations crée 4 sneakers pour adidas, et c’est une première canon

Anthony Vincent

03 nov 2022

2
Bianca est la première héroïne grosse de Disney
Culture Web

Disney révèle sa première héroïne grosse dans le film d’animation Reflect

Anthony Vincent

31 oct 2022

10
poupee-peur-halloween
Parentalité

Non, les enfants ne sont pas « mignons », ils sont démoniaques et en voici la preuve !

Manon Portanier

31 oct 2022

8
Lesthétique-Tumblr-va-t-elle-régner-sur-2022
Culture Web

Pourquoi l’esthétique Tumblr revient-elle en force en 2022 ?

Anthony Vincent

25 oct 2022

14
« High Low with EmRata » : Emily Ratajkowski sort un podcast anglé sur les vertus de la colère féministe
Culture Web

Emily Ratajkowski sort un podcast avec la colère féministe en fil rouge

Anthony Vincent

14 oct 2022

Photo fournie par les sans pages
Culture Web

« Wikipédia reproduit les biais sexistes de notre société » : les sans pagEs, le collectif qui comble le fossé de genre de l’encyclopédie

Aïda Djoupa

09 oct 2022

Monika Kozub / Unsplash
Culture Web

Comment parle-t-on des règles à l’étranger ? Réponse dans ce podcast du Courrier international

Aïda Djoupa

25 sep 2022

La pop culture s'écrit au féminin