Live now
Live now
Masquer
DANIEL-CRAIG
Cinéma

D’après Daniel Craig, l’agent 007 ne devrait pas être une femme, mais pourquoi ?

Daniel Craig fait ses adieux au personnage de l’agent 007. Alors qu’il doit laisser son costume à quelqu’un d’autre, il précise que, d’après lui, il ne devrait pas aller à une femme. Voilà pourquoi.

Voilà 15 ans que Daniel Craig incarne James Bond.

Autant dire que dans l’imaginaire commun, il est désormais fossilisé dans son costume d’agent spécial, dont il semble à deux doigts de faire péter les coutures sous sa tonne de muscles.

Pourtant, il est temps pour lui de ranger ledit costume au placard, car il l’avait annoncé depuis des années : Mourir peut attendre, qui sortira le 6 octobre, sera son dernier James Bond.

Invité à parler de ses éventuels successeurs et de l’inclusivité au cinéma, l’acteur de 53 ans a expliqué que le rôle de James Bond ne devrait pas aller à une femme.

Pourquoi Daniel Craig ne veut-il pas que James Bond devienne une femme ?

2tHj2MP_ak9AB0d5s0M92K

Alors qu’il fait ses adieux à son personnage un peu partout dans la presse, Daniel Craig a été interviewé par le magazine culturel britannique Radio Times sur la potentialité de filer son costume à une femme ou à une personne racisée. Et pourquoi pas, truc de dingue, à UNE FEMME RACISÉE ?

Il faut préciser ici que cette éventualité viendrait bousculer tous les codes préétablis par la licence, puisque historiquement toutes les personnes ayant incarné James Bond sont des hommes. Des hommes blancs.

Et si tous ces acteurs ont des caractéristiques distinctes non-négligeables, le personnage qu’ils interprètent est demeuré le même, à quelques évolutions près, au fil de la saga.

La toile avait donc pris feu, l’année dernière, lorsqu’il a été confirmé que l’actrice Lashana Lynch incarnerait bien l’agent 007 dans le futur opus de la saga James Bond, pendant l’exil de celui-ci. En dépit de ce qui avait était compris par le plus grand nombre, elle ne remplacerait donc pas le personnage de James Bond, mais seulement sa fonction au sein du MI-6 sous le blase 007.

Alors qu’il est donc interrogé sur l’hypothèse de filer sur le long terme le personnage de James Bond à une femme ou à une personne racisée, Daniel Craig a donc répondu :

La réponse à cette question est très évidente … Il devrait simplement y avoir de meilleurs rôles pour les femmes et les acteurs de couleur. Pourquoi une femme devrait-elle jouer James Bond alors qu’il devrait y avoir un rôle tout aussi bon que James Bond, mais pour une femme ?

Ainsi, d’après l’acteur, les scénaristes devraient créer des rôles plus amples et primordiaux pour les femmes et les personnes racisées.

Un discours progressiste ou archaïque ?

3493999

Un discours qui vient contredire celui qu’il tenait encore en 2019, selon lequel toute personne, peu importe son genre et sa couleur, pouvait prétendre à incarner James Bond.

Par ailleurs, l’actrice Lashana Lynch, à l’affiche de Mourir peut attendre, a expliqué quelques jours plus tôt que le rôle pouvait aller à n’importe qui, « même à un enfant de deux ans ».

Ainsi, Daniel Craig, en dépit de ses idées progressistes passées, trouve qu’il serait préférable de conserver la typologie habituelle de James Bond, tout en créant de meilleurs rôles féminins par ailleurs.

Il balaye ainsi d’un revers de la main des œuvres qui sont la preuve qu’un personnage, lorsqu’il est bien écrit, peut résister à un changement de genre, comme, récemment, le Docteur Who, toujours incarné par des hommes avant l’arrivée de Jodie Whittaker.

Il s’agirait de ne pas sous-estimer les scénaristes au profit de principes sans âge, et de les laisser faire évoluer le personnage pour le rendre enfin différent.

Peut-être moins blanc, peut-être moins misogyne, peut-être féminin…

Tout est possible. Sauf d’après Daniel Craig.

À lire aussi : Pourquoi l’annonce du futur agent 007 fait-elle bondir les cons ?

Crédit photo : Images tirées du film Mourir peut attendre

Les Commentaires
13

Avatar de GingerBraid
24 septembre 2021 à 07h23
GingerBraid
@Neverland90 Absolument, j'ai relu Les liaisons dangereuses l'année dernière pour la première fois depuis dix ans et j'ai été très agréablement impressionnée par la caractérisation de Merteuil. Elle est très lucide sur les privilèges dont jouit Valmont par rapport à elle (il peut mener ses conquêtes au grand jour et même en être félicité) et toujours montrée comme supérieure à lui au niveau de l'intelligence. J'ai appris ensuite que l'auteur avait mis beaucoup de lui-même dans le personnage de Merteuil, notamment sa frustration de militaire inactif, qui se sent né pour accomplir de grandes choses et incapable de les mettre en œuvre, mais en transposant cette situation à la condition féminine de son époque.
2
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
woman king 4

The Woman King prouve que l’afroféminisme rend les films meilleurs

Maya Boukella

27 sep 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Cinéma
bryce-dallas-howard

Oui, la prod de Jurassic World 3 a demandé à Bryce Dallas Howard de perdre du poids

Manon Portanier

26 sep 2022

9
Sélection de films
L’HORREUR ÇA FAIT PEUR

Les 10 meilleurs films d’horreur cultes qui font toujours aussi peur

Maya Boukella

24 sep 2022

20
Cinéma
knock at the door

Toc toc : Knock at the Cabin, le nouveau film de M. Night Shyamalan a sa bande annonce

Maya Boukella

23 sep 2022

Interviews cinéma
Motlys ninjababy

« Pourquoi les gens donnent leur avis quand on ne veut pas être mère ? » entretien avec la réalisatrice de Ninjababy, Yngvild Sve Flikke

Maya Boukella

21 sep 2022

Sélection de films
crown

4 films et séries sur la reine Elizabeth II

Maya Boukella

18 sep 2022

2
Pop culture
whitewashing hollywood vertical

Hollywood a une longue histoire avec le whitewashing des personnages racisés

Cinéma
2022 CTMG, Inc. All Rights Reserved. the woman king

Selon Viola Davis, le succès de The Woman King est crucial pour l’avenir des femmes noires au cinéma

Maya Boukella

16 sep 2022

7
Cinéma
Jean-Luc Godard contre une grosse caméra

Jean-Luc Godard s’est éteint à 91 ans et son cinéma questionne encore les féministes

Anthony Vincent

13 sep 2022

1
Pop culture
La Petite Sirène ces réactions d’enfants au trailer en live-action vont vous faire fondre

La Petite Sirène en live-action : ces adorables réactions d’enfants au trailer vont vous faire fondre

Anthony Vincent

12 sep 2022

62

La pop culture s'écrit au féminin