Live now
Live now
Masquer
DANIEL-CRAIG
Cinéma

D’après Daniel Craig, l’agent 007 ne devrait pas être une femme, mais pourquoi ?

Daniel Craig fait ses adieux au personnage de l’agent 007. Alors qu’il doit laisser son costume à quelqu’un d’autre, il précise que, d’après lui, il ne devrait pas aller à une femme. Voilà pourquoi.

Voilà 15 ans que Daniel Craig incarne James Bond.

Autant dire que dans l’imaginaire commun, il est désormais fossilisé dans son costume d’agent spécial, dont il semble à deux doigts de faire péter les coutures sous sa tonne de muscles.

Pourtant, il est temps pour lui de ranger ledit costume au placard, car il l’avait annoncé depuis des années : Mourir peut attendre, qui sortira le 6 octobre, sera son dernier James Bond.

Invité à parler de ses éventuels successeurs et de l’inclusivité au cinéma, l’acteur de 53 ans a expliqué que le rôle de James Bond ne devrait pas aller à une femme.

Pourquoi Daniel Craig ne veut-il pas que James Bond devienne une femme ?

2tHj2MP_ak9AB0d5s0M92K

Alors qu’il fait ses adieux à son personnage un peu partout dans la presse, Daniel Craig a été interviewé par le magazine culturel britannique Radio Times sur la potentialité de filer son costume à une femme ou à une personne racisée. Et pourquoi pas, truc de dingue, à UNE FEMME RACISÉE ?

Il faut préciser ici que cette éventualité viendrait bousculer tous les codes préétablis par la licence, puisque historiquement toutes les personnes ayant incarné James Bond sont des hommes. Des hommes blancs.

Et si tous ces acteurs ont des caractéristiques distinctes non-négligeables, le personnage qu’ils interprètent est demeuré le même, à quelques évolutions près, au fil de la saga.

La toile avait donc pris feu, l’année dernière, lorsqu’il a été confirmé que l’actrice Lashana Lynch incarnerait bien l’agent 007 dans le futur opus de la saga James Bond, pendant l’exil de celui-ci. En dépit de ce qui avait était compris par le plus grand nombre, elle ne remplacerait donc pas le personnage de James Bond, mais seulement sa fonction au sein du MI-6 sous le blase 007.

Alors qu’il est donc interrogé sur l’hypothèse de filer sur le long terme le personnage de James Bond à une femme ou à une personne racisée, Daniel Craig a donc répondu :

La réponse à cette question est très évidente … Il devrait simplement y avoir de meilleurs rôles pour les femmes et les acteurs de couleur. Pourquoi une femme devrait-elle jouer James Bond alors qu’il devrait y avoir un rôle tout aussi bon que James Bond, mais pour une femme ?

Ainsi, d’après l’acteur, les scénaristes devraient créer des rôles plus amples et primordiaux pour les femmes et les personnes racisées.

Un discours progressiste ou archaïque ?

3493999

Un discours qui vient contredire celui qu’il tenait encore en 2019, selon lequel toute personne, peu importe son genre et sa couleur, pouvait prétendre à incarner James Bond.

Par ailleurs, l’actrice Lashana Lynch, à l’affiche de Mourir peut attendre, a expliqué quelques jours plus tôt que le rôle pouvait aller à n’importe qui, « même à un enfant de deux ans ».

Ainsi, Daniel Craig, en dépit de ses idées progressistes passées, trouve qu’il serait préférable de conserver la typologie habituelle de James Bond, tout en créant de meilleurs rôles féminins par ailleurs.

Il balaye ainsi d’un revers de la main des œuvres qui sont la preuve qu’un personnage, lorsqu’il est bien écrit, peut résister à un changement de genre, comme, récemment, le Docteur Who, toujours incarné par des hommes avant l’arrivée de Jodie Whittaker.

Il s’agirait de ne pas sous-estimer les scénaristes au profit de principes sans âge, et de les laisser faire évoluer le personnage pour le rendre enfin différent.

Peut-être moins blanc, peut-être moins misogyne, peut-être féminin…

Tout est possible. Sauf d’après Daniel Craig.

À lire aussi : Pourquoi l’annonce du futur agent 007 fait-elle bondir les cons ?

Crédit photo : Images tirées du film Mourir peut attendre


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

13
Avatar de GingerBraid
24 septembre 2021 à 09h09
GingerBraid
@Neverland90 Absolument, j'ai relu Les liaisons dangereuses l'année dernière pour la première fois depuis dix ans et j'ai été très agréablement impressionnée par la caractérisation de Merteuil. Elle est très lucide sur les privilèges dont jouit Valmont par rapport à elle (il peut mener ses conquêtes au grand jour et même en être félicité) et toujours montrée comme supérieure à lui au niveau de l'intelligence. J'ai appris ensuite que l'auteur avait mis beaucoup de lui-même dans le personnage de Merteuil, notamment sa frustration de militaire inactif, qui se sent né pour accomplir de grandes choses et incapable de les mettre en œuvre, mais en transposant cette situation à la condition féminine de son époque.
2
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-12-22T201104.020
Cinéma

Les 12 meilleurs films à voir sur Netflix

Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : quand filmer des femmes réhumanise la Palestine, par Lina Soualem

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

le consentement // Source : jean paul rouve kim higelin
Culture

Calendrier, révélations : tout savoir sur les César 2024

1
Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : enfin un MeToo en France ? Pour les César, 50/50 nous a répondu

L'affiche officielle du film Challengers de Luca Guadagnino avec Zendaya // Source : DR
Cinéma

Zendaya, Mike Faist et Josh O’Connor dans la nouvelle bande-annonce du film Challengers de Luca Guadagnino

Source : Wikimedia Commons
Société

Isild Le Besco se dénonce sa relation « d’emprise destructrice » avec Benoît Jacquot

The Beatles // Source : tmdb
Culture

Les Beatles auront chacun droit à leur biopic pour raconter leur légende

Judith Godrèche // Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Aux César, Judith Godrèche prendra la parole sur les violences sexuelles dans le monde du cinéma

1

La pop culture s'écrit au féminin