Live now
Live now
Masquer
bigger-than-us
Interviews cinéma

« Ce film donne des clés pour changer le monde » : Marion Cotillard et Mary Finn présentent Bigger Than Us

22 sep 2021

Devant les erreurs de ses aînés, la jeunesse s’engage pour changer le monde : elle œuvre pour le climat, la liberté d’expression, la justice sociale, et les droits humains. Bigger Than Us dresse le portrait de cette génération.

Si le nouveau film de François Ozon, Tout s’est bien passé, monopolise pas mal la Toile ce 22 septembre, il y a une sortie, cette semaine, à laquelle aucune autre ne devrait faire de l’ombre.

Ça s’appelle Bigger Than Us, et plus qu’un film, c’est un combat.

Bigger Than Us, le premier film documentaire de Flore Vasseur

BIGGER THAN US by Flore Vasseur (2021) - Official Trailer - Cannes Film Festival Official Selection

En effet, ce documentaire présenté à Cannes le 10 juillet (dans la section éphémère « Le cinéma pour le climat »), réalisé par Flore Vasseur et co-produit par Marion Cotillard et Denis Carot, part à la rencontre de plusieurs adolescents et jeunes adultes qui s’engagent pour améliorer le monde dont ils et elles représentent le futur.

On y suit leurs actions, leurs idées, les dangers qu’ils encourent à mettre ces dernières en place et leurs victoires.

Le film suit notamment le parcours de Melati Wijsen, une Balinaise qui depuis l’âge de 12 ans œuvre pour que les autorités locales interdisent l’usage des sacs plastiques sur son île.

Déterminée, elle est intervenue dans des conférences internationales, a entamé une grève de la faim et organisé des flash mobs pour faire entendre sa voix. Son combat a porté ses fruits : depuis janvier 2019, les sacs plastiques sont interdits à Denpasar, la capitale balinaise.

Et cette très jeune femme n’est pas la seule à faire bouger les lignes.

Bigger Than Us met également en lumière la lutte quotidienne de Xiuhtezcatl Martinez, Memory Banda, Mohamad Al Jounde, Mary Finn, et Rene Silva — contre le réchauffement climatique mais aussi contre le mariage des enfants, pour le secours d’urgence aux migrants, l’accès à l’éducation… le tout au péril de leur propre sécurité.

Bigger Than Us, ou l’urgence d’agir selon Mary Finn et Marion Cotillard

Bigger Than Us – France – 2020 – 1h36 – sortie: 22 septembre 2021 – De Flore Vasseur
Bigger Than Us – France – 2020 – 1h36 – sortie: 22 septembre 2021 – De Flore Vasseur

Bigger Than Us est le premier documentaire de Flore Vasseur.

Il est né d’une discussion édifiante entre la cinéaste et son fils de sept ans, au terme de laquelle le petit garçon a encouragé sa mère à réaliser un film sur la pollution.

Mais très vite, la réalisatrice a eu envie d’ouvrir à d’autres sujets socialement primordiaux comme la cause des migrants, dont Mary Finn, l’une des figures de proue du documentaire, a parlé lors de sa venue au festival de Cannes, où nous avons pu la rencontrer aux côtés de Marion Cotillard, la productrice.

Marion Cotillard se dit d’abord très touchée par l’initiative du festival de Cannes faisant la lumière sur Bigger Than Us dans sa section spéciale pour le climat :

« Que le festival de Cannes s’engage de cette manière là, je trouve ça très beau, je trouve ça logique. On est très heureuses, Mary et moi, d’être ici pour parler de cette génération qui a compris qu’on avait un impact, qu’on pouvait aussi bien construire que détruire, et je suis très fière de faire partie de la sélection avec ce film. »

Elle poursuit :

« Au-delà du documentaire, il y a une opération pour aller plus loin que le film et aider les activistes qui ont des idées mais pas forcément les clés ni les moyens de réaliser leurs actions. Nous avons sélectionné des sujets sociaux et environnementaux très différents mais finalement tous connectés, quelque part, de par l’engagement de ceux qui les portent. »

L’activiste Mary Finn, qui depuis cinq ans porte secours aux migrants en pleine mer, nous a expliqué combien ce film était important pour mettre en lumière l’inaction de certains et faire bouger les lignes :

« Le travail que je fournis, ça ne devrait pas être le mien. Pas du tout. Ça n’est pas censé être mon job d’être dans la mer à sauver des gens de la noyade. Ça devrait être le boulot des autorités, des gardes-côtes, du gouvernement, de faire ce travail.

Mais devant l’inaction globale, il nous faut agir. Et ça m’a mise très en colère de constater l’inaction du gouvernement. Ils [les gouvernements et les politiques, ndlr] ne veulent pas investir ni d’argent ni de temps pour aider les migrants.

Et puis surtout ils ne veulent pas que ces gens rentrent en Europe. C’est la triste réalité. Et ils ont aussi un problème avec nous, parce que nous sommes témoins de ce qu’il se passe en mer. Ils ne veulent pas qu’on soit là, à montrer au monde ce que l’on voit… »

Ainsi, participer à ce film, porter ces problématiques aux yeux de tous, est un beau pied-de-nez à ceux qui essaient d’empêcher Mary, notamment, d’œuvrer pour les droits humains.

À vous maintenant, de prendre part au progrès, en allant voir Bigger Than Us qui, comme l’explique Marion Cotillard : « donne des clés pour changer le monde ».

À lire aussi : « C’était beau, mais j’ai eu peur » : François Ozon aborde la fin de vie digne dans Tout s’est bien passé

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Interviews cinéma

Société
Amandine Gay Crédits Otto Zinsou

« Quand on est adopté, la condition pour se réapproprier son histoire, c’est d’atteindre l’âge adulte »

Interviews cinéma
ozon-verticale

« C’était beau, mais j’ai eu peur » : François Ozon aborde la fin de vie digne dans Tout s’est bien passé

Kalindi Ramphul

21 sep 2021

Cinéma
Hafsia Herzi

Rencontre avec Hafsia Herzi pour Bonne mère, un sublime hommage à Marseille et à toutes les mères

Alix Martineau

21 juil 2021

Interviews cinéma
Copie-coller les templates pour modifier merci d’avance+) (3)

« De l’or pour les chiens » vu par sa réalisatrice : « Pourquoi une jeune femme passive va-t-elle énerver ? »

Paola Serafin

06 juil 2021

Interviews cinéma
Millicent Simmonds 2

« Le personnage de Regan dans “Sans un bruit 2” m’a aidée à découvrir la vulnérabilité »

Sylsphée Bertili

17 juin 2021

Interviews cinéma
Méandre, Gaia Weiss et le réalisateur Mathieu Turi
Sponsorisé

Comment se préparer à jouer dans un film d’horreur ? Gaïa Weiss (« Méandre ») raconte

Interviews cinéma
Deauville_mounia-meddour

Mounia Meddour : réaliser un premier film en tant que femme, « c’est un acte de résistance »

Alix Martineau

15 sep 2020

Interviews cinéma
Image d'erreur

Yann Gonzalez : « Quand on crée un personnage de cinéma, il est pansexuel »

Alix Martineau

10 sep 2020

2
Cinéma
haifaa-al-mansour-the-perfect-candidate

Haifaa al-Mansour, première réalisatrice saoudienne : « On vit à l’âge d’or du féminisme »

Alix Martineau

14 août 2020

1
Interviews cinéma
cursed-netflix-interview-cast-avis

Le cast de Cursed te parle de la nouvelle série fantasy incontournable

Philippine M.

17 juil 2020

La pop culture s'écrit au féminin