Live now
Live now
Masquer
camerons-world-geocities
Culture

« Cameron’s World », l’hommage foufou à l’Internet des années 90

Cameron’s World, le site qui rend hommage aux vieilles pages perso des années 90, est une bien belle oeuvre !

Bien avant Twitter et son micro-blogging ou MySpace, mais aussi avant les blogs eux-mêmes, il existait Geocities. C’était un service d’hébergement gratuit crée en 1994 qui permettait aux gens de fabriquer leur propre page gratos pour y parler de ce qu’ils aimaient dans la vie. En 1999, le service fut racheté par Yahoo avant d’être fermé en 2009.

Cameron Askin, un designer allemand, a décidé de rendre hommage à ces reliques de l’Internet en compilant plusieurs archives de pages créées sur Geocities à l’époque. Il s’est fait accompagner de Anthony Hughes pour la technique et de Robin Hughes pour la musique (que j’écoute en boucle).

camerons world screen

Capture d’écran du début de la page : on sait déjà dans quoi on se lance

Le site se présente comme un scroll presque infini sur les débuts d’Internet, des cliparts et des gifs. La page nous montre une esthétique vraiment particulière et inhérente aux années 90 sur fond musical bien rétro, qui prouve que Cameron a su recréer l’aspect à la fois personnel et interactif qu’avaient ces pages — en insérant plusieurs petits liens cachés, des curseurs dinosaures ou des formulaires d’envoi de cartes de Steve Buscemi qui ne fonctionnent plus*.

À lire aussi : 5 tendances des années 90 qui reviennent à la mode cet été

hello ladies cameron's world

« J’aime jouer aux échecs et discuter avec des pépées sur Internet »

camerons world screen auto

« Oh oui je suis si bien dans mon auto »

least favorite animals

« Les animaux que j’aime le moins » : sympa, bel esprit

Alors, ça te rappelle des souvenirs ou t’étais pas encore né•e et ça te parle autant qu’un poster des 2be3 ?

À lire aussi : Ces trucs des 90s : l’ultime compilation en chanson

*Je le sais car j’ai essayé en vain d’envoyer une carte de Steve Buscemi disant « I Love You » à Mymy et ça n’a pas marché. Rigueur professionnelle, tout ça.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Bridgerton // Source : Netflix
Culture

Sur Netflix, 5 films et séries aussi torrides que Bridgerton, à regarder cette semaine

1
Source : Unsplash
Culture

Ces célébrités qui ont été bannies des applications de rencontre

Source : Eva Longoria/Instagram
Culture

« Desperate Housewives » bientôt de retour pour les 20 ans ? Eva Longoria fait une annonce

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

« Penelope n’est jamais réduite à son corps », pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

4
Source : NBC
Séries

« Il me rend souvent visite » : Courtney Cox se confie sur Matthew Perry

netflix-selection-films-feministes
Cinéma

Les 7 meilleurs films et séries féministes à voir sur Netflix

3
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

Source : Madmoizelle
Livres

Fête des mères : 5 livres féministes qui se dévorent d’une traite

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

La pop culture s'écrit au féminin