Live now
Live now
Masquer
Source : npdesignde / Getty Images
Santé

Bed rotting : pourquoi glander au lit toute la journée est une mauvaise idée

Prônée sur TikTok comme le remède ultime à n’importe quel effort, la tendance du « bed rotting », qui consiste à rester au lit toute la journée, n’est pas sans effet sur la santé…

Après une journée bien chargée ou une soirée un peu trop arrosée, vous avez pris l’habitude de passer le lendemain au lit, à mater des séries ou à lire et à ne quitter votre couette que pour passer aux toilettes et vous ravitailler en sucreries ?

Désormais, cette pratique a un nom : le « bed rotting », que l’on peut littéralement traduire par « pourrir au lit » (ça rend toute de suite moins bien en français). Si le phénomène n’est pas nouveau, sa soudaine notoriété grâce aux réseaux sociaux a de quoi interpeler. Sur TikTok notamment, de plus en plus d’internautes – souvent jeunes – vantent le fait de ne rien faire de productif de la journée en restant au lit n’est pas vraiment une bonne idée.

Sédentarité et insomnie

Interrogé par Top Santé, le neurologue et médecin du sommeil Marc Rey met ainsi en garde pour les risques pour la santé du « bed rotting », à commencer par l’augmentation du risque de développer certaines maladies comme le  diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, les cancers et l’obésité. En cause ? Notre sédentarité, encore accrue par le fait de rester au lit toute la journée.

Autre risque : celui de détraquer les rythmes circadiens, et donc de perturber votre sommeil, comme l’explique pour Franceinfo le Dr Sylvie Royant Parola, spécialiste du sommeil. « Rester couché toute la journée, casse les rythmes et peut perturber l’horloge interne. Le pic de cortisol du matin, qui est l’hormone du réveil, peut être atténué », développe-t-elle, avant d’évoquer le risque d’insomnie lorsqu’on « associe son lit à d’autres activités que le sommeil ».

Des conséquences sur la santé mentale

Si elle est exercée de façon ponctuelle, la pratique du « bed rotting » peut permettre de recharger ses batteries, car elle permet de prendre du temps pour soi, loin de l’agitation permanente du monde extérieur. Mais attention à ne pas en faire une habitude. Pour la psychanalyste Chantal Pironi, si on souhaite passer tout son temps au lit à regarder des séries plutôt qu’à voir ses proches et pratiquer ses activités habituelles, cela doit nous interpeller. « Le bed rotting peut être un symptôme de la dépression, s’il est associé à d’autres signes comme la perte d’intérêt pour les activités qui sont habituellement agréables, explique-t-elle au Parisien. Cela pourrait être le cas si une personne ne prend pas de plaisir à regarder sa série préférée par exemple. »

Favorisant l’isolement social, le « bed rotting » peut aussi, lorsqu’il est associé à un temps d’écran très important, augmenter les risques de dépression et de démence, rapportent plusieurs études.

Pour que vos moments d’oisiveté au lit restent un pur plaisir sans conséquences, il faut donc veiller à pratiquer une activité physique régulière et à conserver une vie sociale.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

3
Avatar de Unefougere
15 mai 2024 à 21h05
Unefougere
C'est parce qu'on a envie de creving depuis qu'on s'est rendu compte que notre girl/boyfriend est avec nous juste pour le fluffing.
24
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Santé

Source : Nadezhda1906 de Getty Images Pro
Daronne

Mon enfant doit-il consulter un psychologue ? Voici les 6 signes identifiés par les spécialistes

Livres

Avec Galatea, découvrez des histoires exclusives en format audio ou ebooks

Humanoid Native
Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Source : Creative Commons
Daronne

Doliprane pour enfant : attention à certaines pipettes défectueuses, alerte l’ANSM

femme-bar-verre-alcool // Source : URL
Santé

« À 29 ans, je dois arrêter l’alcool car c’est devenu incontrôlable » : dans la vie de Juliette, alcoolique mondaine

3
C'est l'appareil électroménager-star de nos cuisines ces dernières années : on veut bien évidemment parler de la friteuse à air chaud ! Louée pour sa praticité et sa rapidité, il se murmure néanmoins qu'elle serait cancérigène et dangereuse pour la santé. On démêle le vrai du faux.
Santé

Mal utilisées, les friteuses Airfryer peuvent-elles vraiment être toxiques pour la santé (comme l’affirme une étude coréenne) ?

Source : @Photo de Mikhail Nilov
Beauté

Un mouvement anti crème solaire sévit sur les réseaux sociaux et voici pourquoi c’est inquiétant

54
bethany-beck-unsplash mere sociale enfants d’arc en ciel
Daronne

Mère et atteinte de TDAH : « J’ai longtemps tenté de masquer mes difficultés quotidiennes »

14
Source : URL
Santé

Selon une nouvelle étude, il n’existe pas d’augmentation du risque de cancer pour les enfants nés d’une PMA

Source : URL
Beauté

Pourquoi vous devriez arrêter de faire des lissages brésiliens

Source : Africa Images
Santé

Six nourrissons sont sauvés chaque minute dans le monde, grâce aux vaccins

La société s'écrit au féminin