Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Société

Bayrou / Cohn-Bendit : le leader du Modem n’est pas si différent

Chaude ambiance hier sur le plateau d’Arlette Chabot à propos des élections européennes, l’ambiance y était particulièrement électrique et le top du top de la classitude politique est venu de François Bayrou, qui clame pourtant qu’il est si différent de tous ses camarades.

Après avoir accusé Daniel Cohn-Bendit de copinage avec Sarkozy, le député écolo lui rétorque qu’il ne sera « jamais Président de la République » parce qu’il est trop « minable pour ça ». Horrible affront pour Bayrou. Fidèle à sa marionnette des Guignols, vexé de chez vexé, le leader du Modem contre-attaque bassement en revenant sur les passages douteux d’un livre de Cohn-Bendit édité en 1975, qui ont déclenché tardivement une polémique en 2001 (plus d’infos sur Wikipedia).

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x9hrby[/dailymotion]

L’extrait plus long du débat entre les deux hommes se trouve ci-dessous.

http://www.youtube.com/watch?v=2T2s8lGNA3E


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

5
Avatar de Smelly Cat
15 juin 2009 à 01h06
Smelly Cat
Je suis contente qu'il y ait un topic à ce sujet.
J'ai commencé à regarder l'émission jusqu'à ce moment précis. J'ai été éc?urée par cet échange. Quel image donnent-ils (surtout Bayrou) des hommes politiques ? Je suis vraiment éc?urée par cette manière de faire de la politique : n'ayant plus d'arguments pour rabaisser le concurrent, Bayrou dérive sur des attaques personnelles pour le discréditer devant des milliers de téléspectateurs. Ces arguments sont d'ailleurs faux et injustifiés. On dirait qu'il avait préparé cette réplique "au cas où" il n'aurait plus rien d'autre dans son sac.
Je pense qu'il s'est bien puni lui-même, que ça lui serve de leçon. Néanmoins, je ne dis pas que c'est un imbécile, il a bien dû se rendre compte (en tous cas je l'espère) au moment même où il a prononcé cette accusasion de pédophilie, qu'il était en train de déconner.
Un débat politique est un échange de points de vue argumenté, pas un concours de casse bête et méchant à la "Brice de Nice". C'est RIDICULE.
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Société

Source : SHVETS production de Pexels
Société

Une enquête du Parisien révèle des violences sexuelles à l’Institut national de jeunes sourds de Paris

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Violences sexuelles à l’Hôpital : Roselyne Bachelot, émue, confie son expérience dans C à vous

police pixabay
Société

À Metz, un policier qui frappait son ex-femme et ses enfants a été relaxé par la Cour d’Appel

4
Source : Capture d'écran du compte X de Paris 2024
Société

JO 2024 : accusé de harcèlement, Baptiste Moirot ne portera finalement pas la flamme olympique

Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

9
Bâtiments du 4° bataillon de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr Coetquidan ; au premier plan, celui de la 13e compagnie en 2018 // Source : Wikimedia Commons / Alain.Darles EOR Saint-Cyr à Coetquidan 1971 / Licence Creative Commons
Actualités France

Violences sexistes et sexuelles à l’académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan : l’enquête choc de FranceTV

4
Source : Ted Eytan // Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License
Actualités mondiales

La Suède adopte une loi qui autorise les transitions de genre à partir de 16 ans

football // Source : Unsplash / Emilio Garcia
Actualités

PSG-Barça : Les supportrices parisiennes agressées sexuellement lors des fouilles ?

Source : Canva
Société

En Seine-Saint-Denis, 51 femmes enceintes dorment à la rue

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France // Source : Capture d'écran Twitter
Actualités France

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France

1

La société s'écrit au féminin