Live now
Live now
Masquer
pexels-anna-tarazevich-6711838
Règlement de comptes

Aurélie, son mec et leur fils, 5 440€ par mois : « Nous nous sentons assez privilégiés »

Combien gagnez-vous par mois ? Comment dépensez-vous cet argent ? Qui paye quoi dans votre couple ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons dans notre rubrique Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant, et par certains aspects… féministe ! Dans notre rubrique Règlement de comptes, des personnes en tout genre viennent éplucher leur budget, nous parler de leur organisation financière (en couple ou solo) et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Aurélie qui a accepté de nous ouvrir ses comptes.

  • Prénom : Aurélie
  • Âge : 33 ans
  • Métier : Auxiliaire de vie de nuit
  • Salaires mensuels du foyer : 1 771€ nets pour Aurélie, et 2 700€ nets pour son compagnon
  • Composition de la famille : Aurélie, son compagnon et leur fils de deux ans
  • Lieu de vie : une maison dans le sud de la France

Cadre de vie et revenus d’Aurélie et de son compagnon

Aurélie et son compagnon vivent dans une maison dans le sud de la France, avec leur fils de deux ans. Ils sont en couple depuis août 2018 et sont pacsés depuis novembre 2021.

Aurélie a un CDI en tant qu’auxiliaire de nuit. Elle s’occupe de personnes handicapées physiques à leur domicile, la nuit.

Elle a une base de 130 heures par mois, pour 1 480 euros nets mais elle fait des heures supplémentaires, avec une partie payée à 10% de plus et l’autre à 25% de plus. Par exemple pour l’année 2021, elle a fait 380 heures supplémentaires. Elle estime ce revenu supplémentaire à 291 euros par mois en moyenne. Ce qui nous fait un total par mois de 1 771 euros nets.

Aurélie s’estime plutôt bien payée.

« J’ai pris quasiment 500 euros bruts depuis le mois d’octobre grâce à une revalorisation salariale. J’estime ne pas avoir à me plaindre, comparé à la situation d’autres personnes. »

Son compagnon, quant à lui, est enseignant dans le privé et il touche 2 700 euros nets par mois.

Le couple touche aussi 381 euros de la CAF (86 euros pour la prestation d’accueil jeune enfant et 295 euros pour le complément de choix du mode de garde).

Aurélie et son compagnon ont installé des panneaux solaires, et vendent l’énergie qu’ils produisent. Cela leur rapporte en moyenne 208 euros par mois. Ils vendent des vêtements et d’autres choses pour 50 euros par mois en moyenne.

Et pour la location à des vacanciers d’un studio qu’ils possèdent dans le sud, ils touchent environ 416 euros par mois.

En tout, cela représente environ 5 440€ chaque mois.

RDC_Aurelie_Revenu

Le rapport du couple à l’argent

C’est Aurélie qui s’occupe de la gestion financière et sa rigueur lui vient de son histoire familiale.

« Avec un père banquier et une mère comptable, j’ai appris assez tôt à tenir mes comptes et à faire plutôt attention, mais ça m’arrive d’être à découvert vers le 20 du mois. Dans ce cas-là, je “desépargne“ si besoin. Ce ne sont jamais de gros découverts, entre 20 et 70 euros. »

Même si elle est vigilante, Aurélie n’en perd pas une certaine inquiétude quant à l’avenir.

« J’ai personnellement conscience que tout peut s’arrêter, on peut se retrouver à la rue du jour au lendemain, c’est arrivé à plein de monde. »

Son conjoint a un rapport différent à l’argent, qui est dû également à son histoire familiale.

« Mon conjoint est assez dépensier. Il a manqué d’argent quand il était jeune donc maintenant il veut se faire plaisir. Moi, j’aimerais pouvoir mettre de l’argent de côté tous les mois. Lui préfère investir. Il est plus optimiste. »

Le couple profite néanmoins d’une bonne qualité de vie et envisage des voyages à l’avenir.

« Pour l’instant, on profite de ce qu’on a. D’ici quelques années, 7 ou 8 ans peut-être, nous espérons pouvoir emmener nos enfants visiter des pays étrangers. »

Leur niveau de vie est plutôt élevé mais cela n’a pas toujours été le cas :

« Globalement nous nous sentons assez privilégiés, mais nous ne sommes pas arrivés ici par hasard.

Je suis arrivée dans cette ville il y a quatre ans avec strictement rien, juste ma voiture et mes affaires dedans — pas d emploi, pas de logement. Et mon conjoint a fait beaucoup d’effort pour avoir son concours. »

Pour gérer les revenus et les dépenses, le couple a plusieurs comptes.

L’organisation financière de la famille

Le famille a huit comptes bancaires au total ! Ils ont deux comptes personnels chacun, un compte pour leur fils et trois comptes joints.

« Nous avons chacun un compte courant personnel et un compte épargne personnel.

Nous avons également un compte courant commun où sont pris les prélèvements de la maison, un compte courant avec deux cartes bancaires pour les dépenses alimentaires et autres, ainsi qu’un compte pour la gestion de notre studio, un compte épargne à deux et un livret A pour notre fils. »

Comme le conjoint d’Aurélie gagne plus qu’elle, ils se répartissent les dépenses, selon les revenus. L’organisation est claire.

« Nous mettons tous les deux 750 euros sur le compte de prélèvement pour le prêt de la maison, les assurances, impôts et autres.

Je mets 100 euros sur le compte pour les dépenses alimentaires et autres et mon conjoint met environ 800 à 900 euros. Il gagne quasiment le double par rapport à moi donc nous nous sommes organisés comme ça, il paye plus. »

Pour leurs dépenses personnelles, ils utilisent leurs comptes personnels :

« Nous gardons le reste [de l’argent] pour nos dépenses personnelles (essence, assurance). C’est moi qui m’occupe des vêtements de notre fils. Mon conjoint a également d’autres prêts à rembourser. »

En effet, le conjoint d’Aurélie a environ 200 euros de prêts personnels : pour sa voiture, sa moto et un crédit à la consommation.

RDC_Aurelie_Depenses

Plusieurs propriétés

La famille vit dans une villa, avec jardin et piscine, dans le sud de la France, qu’ils ont achetée à 265 000 euros en décembre 2019. Ils remboursent chaque mois 1 068,75 euros, chacun la moitié.

Ils ont également acheté un studio en bord de mer, à 49 000 euros. Ils ont emprunté aussi pour ce bien et doivent s’acquitter de mensualités de 250 euros par mois, qui sont remboursées par les locations occasionnelles de ce studio qu’ils effectuent, surtout pour les vacanciers.

« Notre studio s’auto-alimente avec les revenus de la location. Pour l’instant, nous ne touchons pas au surplus. »

Les dépenses courantes de la famille

Le remboursement des prêts contractés est le plus gros poste de dépenses : 1 068 euros pour la maison, 250 euros pour le studio et 200 euros de prêt personnel pour le conjoint d’Aurélie.

Ils dépensent 600 euros en courses alimentaires par mois, mais c’est un poste qu’ils souhaiteraient réduire.

« Nous dépensons environ 600, voir 700 euros, par mois pour trois. Je trouve que c’est énorme. Le mois dernier en faisant attention, et en utilisant l’application Jow, j’ai réussi à descendre à 500 euros. »

Ils ne veulent néanmoins pas rogner sur la qualité des aliments consommés.

« Je ne veux pas que nous mangions de produits de mauvaise qualité, j’accorde aussi une grande importance à manger sain, varié et équilibré donc forcément ça coûte plus cher. »

Pour la garde de leur enfant par une nounou, ils dépensent 370 euros et pour les couches du petit, environ 45 euros par mois.

Ils doivent régler les factures courantes de leur habitation et du studio. Ils déboursent pour chez eux 129 euros d’électricité — pour le chauffage et la climatisation. L’entretien du système de climatisation coûte environ 24 euros par mois. L’eau chaude est auto-financée via des panneaux solaires. Pour le studio, ils doivent régler 68 euros d’eau, et 40 euros d’électricité.

Pour les divers abonnements, ils doivent régler 35 euros pour Internet, 12 euros pour le téléphone et 14 euros pour Netflix, le tout à la charge d’Aurélie. Son conjoint a quant à lui payé Amazon Prime pour 50 euros pour un an.

Pour leur maison, l’assurance du prêt et l’assurance habitation coûtent 130 euros. Pour leur studio, l’assurance du prêt et habitation s’élève à 13 euros. La voiture d’Aurélie est assurée pour 44 euros et ils ont une assurance décès pour 5 euros. Ils ont également une mutuelle pour tous les trois qui leur coûte 49 euros par mois. 55 euros par mois sont dépensés pour une séance de psy, qui est non remboursée.

Pour les impôts, le foncier leur coûte 125 euros et l’habitation 13 euros.

Pour les frais de transports, le couple dépense 180 euros en essence et 40 euros en autoroute.

Les dépenses plaisir de la famille

En ce qui concerne l’alimentation, le couple fait quelques dépenses « plaisir » mais va peu au restaurant.

« On dépense 60 euros de sushis et environ 40 euros de fast-food par mois. Nous allons peu au restaurant, environ un tous les trois mois. »

Pour les vacances, ils ne partent pas l’été mais plutôt l’hiver.

« Nous avons la chance d’avoir une piscine et d’être à 25 mn de la mer donc nous ne partons pas en vacances l’été.

Nous partons souvent en février ou en avril. Le budget vacances annuel est d’environ 300 euros. »

Ils dépensent parfois un peu d’argent pour de la décoration.

« Nous mettons un peu d’argent dans de la décoration. Récemment, nous avons acheté de quoi refaire le parquet de notre chambre. »

Pour les loisirs au quotidien, la famille fait parfois des sorties.

« Nous faisons aussi une fois par mois soit un spectacle, soit de l’éveil musical pour 10 euros. Je fais partie d’une association qui organise deux fois par semaine des rencontres entre jeunes parents, c’est gratuit. Nous allons aussi au Laep (lieu d’accueil enfant parent), gratuit également.

Exceptionnellement, nous faisons des sorties, récemment nous sommes allés à Planet Océan (un grand aquarium), cela nous a coûté 15 euros chacun et c’était gratuit pour notre fils. »

Aurélie a aussi des activités, comme le yoga, pour lequel elle débourse 35 euros par mois. Pour l’achat de livres, elle pense dépenser en moyenne 20 euros par mois.

Pour l’achat de jouets, ils font principalement appel à de la seconde main (Vinted, marketplace ou des vide-greniers). Pour les occasions spéciales, ils n’hésitent pas à mettre la main au portefeuille avec un budget cadeaux annuel de 300 euros, pour les proches, neveux, mariage, etc. Pour leur fils, ils ont budget annuel pour l’anniversaire et Noël d’environ 150 euros.

La famille estime peu dépenser en vêtements.

« Je ne m’achète pas de vêtements tous les mois. Je dirais que je dépense environ 50 euros mensuels et pareil pour mon fils. En général pour mon fils, je me sers de mon porte-monnaie virtuel sur Vinted lié a la vente de ses vêtements trop petits. »

De l’épargne et des projets ?

Le couple ne met pas vraiment d’argent de côté tous les mois, mais il constitue tout de même de l’épargne, notamment grâce aux revenus générés par les heures supplémentaires d’Aurélie :

« Je verse quasiment l’intégralité de mes heures supplémentaires sur mon compte épargne (environ 4 000 euros soit 300 euros par mois). Je m’en sers si besoin dans l’année.

L’été, mon conjoint enseignant touche juste son salaire de base, il peut moins mettre d’argent sur le compte joint donc j’en mets un peu plus. »

Ils gardent au chaud cette épargne en cas de pépins ou pour de possibles travaux :

« Sinon je garde de l’argent au cas où ma voiture tombe en panne ou si je dois en changer. Ou pour des travaux dans la maison. »

Le couple met de l’argent sur un compte pour leur fils.

« Nous lui avons ouvert un livret A, nous mettons tout l’argent qu’il reçoit pour les anniversaires, Noël ou Pâques dessus et nous virons 50 euros mensuellement dessus — 20 euros pour moi et 30 euros pour mon conjoint.

Pour nous, il est important qu’il ait un peu d’argent à 18 ans pour pouvoir faire ce qu’il veut (s’acheter une voiture, faire un voyage, passer son permis…) »

Merci beaucoup à Aurélie d’avoir répondu à nos questions.

Si jamais vous souhaitez commenter cet article, rappelez-vous qu’une vraie personne est susceptible de vous lire, merci donc de faire preuve de bienveillance et d’éviter les jugements.

Envie de participer à la rubrique ?

Pour participer à la rubrique, écrivez-nous à l’adresse : jaifaitca[at]madmoizelle.com en indiquant en objet « Règlement de comptes » et en vous présentant en quelques lignes.

Image en une : © Pexels/Anna Tarazevich

Les Commentaires
47

Avatar de L'Oeil de la Lune
30 avril 2022 à 21h02
L'Oeil de la Lune
Malgré cette politique de natalité, celle de la France est inférieure à 2. Concrètement, cela veux dire que s’il n’y avait pas l’immigration, les français seraient de moins en moins nombreux. Je ne vois pas comment on peut faire tenir notre système social avec de moins en moins de contribuants et une population vieillissante.
Et sans vouloir se dédouaner parce que je sais que chaque geste est important, la France est loin d’être le plus mauvais élève en terme de pollution. J’ai même espoir que nous nous améliorons à ce sujet dans les prochaines années.
Edit: @Morgana Talbot
Je l’ai déjà écrit mais pareillement, j’apprécie vraiment de pouvoir échanger sereinement sur ce forum. Comme je suis régulièrement à contre-courant des avis, j’ai souvent peur de passer pour un troll et je suis contente de ne pas être mal comprise sur mes intentions
0
Voir les 47 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

Règlement de comptes
petr-sidorov-pM5L47IlTWU-unsplash

Martha, 1 269 euros par mois, « Je ne cherche pas absolument à gagner plus »

Camille Abbey

12 mai 2022

15
Sexo
Sponsorisé

Si vous n’avez jamais testé de sextoy en couple, ce mois de mai est le moment ou jamais

Humanoid Native
Règlement de comptes
femme en train de faire des étirements

Caroline, auto-entrepreneuse, 2 994€/mois « Je vis plus confortablement que quand j’étais salariée »

Aïda Djoupa

05 mai 2022

15
Règlement de comptes
reglement_de_comptes

Julia, 1 636€ par mois : « L’inflation m’inquiète beaucoup »

Aïda Djoupa

21 avr 2022

11
Règlement de comptes
pexels-nataliya-vaitkevich-5412028

Alexina et son mec, 2520€ pour deux : « Nous estimons avoir un niveau de vie très confortable »

Camille Abbey

14 avr 2022

6
Règlement de comptes
rdc_pauline_frontaliere

Pauline, frontalière, 3 250€ par mois : « Je ne veux surtout pas dépendre d’un homme »

Aïda Djoupa

07 avr 2022

11
Règlement de comptes
brooke-cagle-WHWYBmtn3_0-unsplash

Julia, son mec et leurs 2 enfants, 3562€/mois : « On ne part pas trop en week-end »

Camille Abbey

31 mar 2022

14
Règlement de comptes
madmoizelle-orange-bank-reglement-de-compte
Sponsorisé

Farah et son fils, 2922€/mois : « J’aurais aimé être propriétaire, j’ai loupé le coche »

Règlement de comptes
femme sur un lit devant un ordinateur

Léa, 2 677€ par mois : « J’ai encore du mal à utiliser mon argent pour me faire plaisir »

Aïda Djoupa

17 mar 2022

20
Règlement de comptes
reglement-de-compte-orange-bank-madmoizelle
Sponsorisé

Léna, 1237€ par mois : « Pour une étudiante, mon train de vie est au-dessus de la moyenne »

Règlement de comptes
Leila

Leila, son mec et leurs 3 enfants, 5806€ par mois : « La moitié de nos achats est bio »

Camille Abbey

03 mar 2022

5

Témoignages

1 2 3 4 5 6 7 8 9