C’est quoi l’ahegao, ce tag porno devenu un mème ?

Le terme « ahegao » a longtemps appartenu exclusivement au monde du hentai, la pornographie dessinée venue du Japon. Mais il envahit à présent tout Internet !

C’est quoi l’ahegao, ce tag porno devenu un mème ?Belle Delphine sur un pattern Asanagi x Fakku


Aide madmoiZelle à sortir de cette crise !
Pour 3, 5, 10€ par mois ou en don unique,
tu peux aider très concrètement le magazine à poursuivre ses ambitions !


Le 3 janvier 2020

En 2017, je te parlais sur madmoiZelle de ma passion pour le hentai, ce porno dessiné et parfois animé venu du Japon (des mangas de cul, en somme).

Je terminais mon article en te confiant que mon tag préféré, dans le domaine, c’est : « ahegao ».

Un terme qui n’appartient plus uniquement à des supports de masturbation… puisqu’il est clairement devenu un mème !

L’ahegao, c’est quoi ce tag porno ?

Commençons par définir les termes, car après tout, le hentai n’est pas le porno le plus répandu et il est fort possible que tu n’aies aucune idée de ce qu’est l’ahegao.

La définition de Wikipédia fait bien le taf :

« L’expression faciale exagérée d’un personnage (généralement une femme) pendant le sexe, avec le plus souvent des yeux qui louchent ou se révulsent, une langue sortie et un visage rougi. »

Ahegao contracte deux termes (aheahe et gao ou kao) ; ce mot-valise peut se traduire par « visage gémissant ».

En voici un exemple plutôt safe for work :

Pourquoi l’ahegao est excitant

Loin de moi l’idée de te forcer à être excitée par une meuf de papier qui bave, hein : chacun ses kinks, ça ne se contrôle pas.

Mais je peux au moins t’expliquer ce que certains et certaines trouvent hot dans l’ahegao.

Le plus souvent, la personne claque un ahegao au moment de l’orgasme. L’idée est que le plaisir est si intense qu’elle ne contrôle plus son corps ni ses expressions faciales, et se laisse totalement submerger.

Isabelle Kohn a enquêté sur la question pour MEL Magazine, et cite le chercheur et spécialiste des mangas Khursten Santos, selon lequel l’ahegao vise à :

« Exagérer les manifestations faciales pour montrer que le personnage a un orgasme qui dépasse les limites classiques du plaisir. »

La journaliste renchérit : « l’ahegao représente une perte de contrôle, une capitulation totale face au besoin impérieux de jouir ».

Quand l’ahegao débarque dans la vraie vie

Bien entendu, personne (ou presque personne) ne fait une telle tête au moment de l’orgasme. C’est bien là que le porno dessiné a un intérêt : il représente des choses qui n’existent pas dans la réalité.

Cependant, certaines personnes en chair et en os se mettent à l’ahegao IRL, et ça semble rencontrer beaucoup de succès !

L’exemple le plus célèbre est probablement Belle Delphine, cosplayeuse habituée à flirter avec le X. Elle n’est pas camgirl, et ne fait pas de porno, mais en emprunte certains codes, comme l’ahegao.

Je te préviens, c’est un peu bizarre à voir en vrai !

Belle Delphine n’est pas la seule à traire la providentielle vache à lait (ou plutôt vache à likes) qu’est l’ahegao. De nombreuses camgirls mais aussi certains camboys se sont mis à tirer la langue.

Et ce n’est pas forcément pour l’argent : ça peut être pour vérifier qu’on plaît, tout simplement, comme on poste une photo de son décolleté plongeant sur Instagram.

Sur Reddit, le sous-forum /r/realahegao compte plus de 200 000 abonnés et abonnées qui élisent régulièrement une ahegao queen. Laquelle n’est pas toujours une travailleuse du sexe.

Au cas où tu te demandes : oui, il existe de l’ahegao masculin, même s’il est largement minoritaire !

Is male ahegao accepted? uwu from RealAhegao

L’ahegao, un nouveau mème ?

Tu l’auras compris, l’ahegao a bel et bien dépassé les limites du porno — c’est bien pour ça que je consacre un article à ce qui aurait pu rester un obscur tag connu uniquement des amateurs et amatrices de hentai.

Celles et ceux qui louchent en tirant la langue sur Internet ne sont plus automatiquement dans une démarche d’excitation ou de sensualité.

Le côté provoc-mais-mignon de l’ahegao est ce qui fait sa force, comme l’explique MEL Magazine qui parle d’« un mélange rare, au haut potentiel viral, entre l’amusant et le sexy ».

C’est pour cela que l’ahegao se retrouve au milieu de playbacks tout à fait innocents postés sur Tik Tok, par exemple :

@uwukiarraahhh i hit 10k ily all so much 🥺 #foryou#foryoupage#fyp#10k#iloveyou#BeautyIs#anime#héñtai#ahegão♬ Hi there – lilboitiklockthedoor

L’ahegao n’est plus lié à l’orgasme mais au plaisir en général, celui qu’on ressent en mordant dans une savoureuse pâte de gâteau ou en sentant une bougie délicieusement parfumée.

Il devient aussi une grimace un tout petit peu suggestive, juste ce qu’il faut pour émoustiller sans voir son post censuré.

Et ça concerne aussi la France, oui, j’en veux pour preuve cet ahegao quasi-parfait de notre Bilal Hassani national !

L’ahegao, du porno aux vêtements

Un post Medium signé Champion Hoodie se penche sur The Trend of the Ahegao Hoodie : la tendance du pull ahegao.

D’abord vendu sur des e-shops de niche, puis sur eBay, le motif ahegao s’infiltre en effet dans la mode de tous les jours, ainsi que dans le luxe.

La célèbre marque de sportswear Supreme s’est associée à l’artiste de hentai Toshio Maeda pour une collection aux designs fort suggestifs, par exemple.

Quant au design « classique » des pulls et t-shirts ahegao, on le doit au mangaka de hentai Asanagi.

Lequel en a eu marre de voir des vêtements imprimés avec des scans pixellisés de ses œuvres et s’est donc associé au site FAKKU pour sortir une collection ahegao officielle.

L’ahegao peut-il ne pas être porno ?

D’abord porté par des fans de hentai loin d’être des cool kids, qui aimaient son côté provoc et « blague d’initié », ce design est de plus en plus répandu.

C’est un fait : l’ahegao devient trendy. Mais est-il pour autant le bienvenu partout ?

Le t-shirt ci-dessus ne représente rien de franchement sexuel, pourtant quiconque « a la ref » sait qu’il s’agit d’un collage d’images porno.

Sur la section française de Reddit, un utilisateur qui travaille dans un collège exprimait son malaise face à un adolescent qui portait un pull ahegao en cours.

Traitez moi de vieux con mais depuis deux semaines, au collège dans lequel je bosse, un élève de 4e porte ce sweat, et ça me gêêêêêêne. from france

Dans les commentaires, parmi les inévitables blagues, on trouve des réflexions intéressantes et nuancées sur ce qu’on devrait ou non pouvoir porter en société.

Encore faut-il savoir à quoi on a affaire : je parie que bien des profs ne voient dans ce pull qu’une succession d’images issues de BD japonaises.

Le fait que l’ahegao se démocratise et sorte du pré carré du X signifie-t-il qu’il est le bienvenu sur le dos d’un élève qui n’écoute pas son cours de maths ?

La question est peut-être obsolète. Il est peut-être trop tard.

L’ahegao est déjà partout : dans le porno, sur Reddit, sur Tik Tok, sur Instagram, sur des masques pour les yeux rigolos, jusque sur des tongs. (Oui, des tongs.)

Comme d’habitude, j’ai envie de dire que tant qu’on sait que c’est du faux, il n’y a pas de honte à aimer se branler sur des gens qui jouissent si fort qu’ils en perdent le contrôle de leur visage.

Et si ça en fait marrer certaines de tirer la langue pour exciter leurs followers ou de « provoquer » avec un pull couvert d’extraits de hentai, ma foi je survivrai…

Au moins, tu as maintenant l’historique de l’ahegao, et tu sauras le reconnaître la prochaine fois que tu le croises !

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Laoragwen

Ça y est...
J'ai vu un mec porter ce genre de sweat... :stare:
Je travaille dans un fast food, je servais une commande au drive et dans la voiture, un mec entre 30 et 40 ans, costaud, barbus ect... portait exactement ce sweat blanc avec pleins d'images dégueu...
Une femme (compagne, soeur ect... Je ne sais pas) était avec lui...
Vouloir sortir avec une tel horreur sur soi et aussi accepter que la personne avec qui on sort porte une telle horreur.... Ça me dépasse complétement...
J'ai cru que j'allais vomir quand je lui ai donné sa commande...
Comme quoi il n'y a pas que des ados innocents ne sachant pas ce que ça représente, qui portent ce genre d'horreur....
:stare:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!