Live now
Live now
Masquer
tigre-et-dragon
Cinéma

6 films d’action asiatiques incontournables avec des héroïnes qui bottent des culs

Sabres, flingues, kung-fu… il y en aura pour tous les goûts dans cette sélection de films d’action venus de Chine, du Japon ou de Hong Kong, avec des femmes qui cassent des bouches !

À la différence du cinéma occidental qui attendra les années 1980 pour populariser réellement les héroïnes d’action, le cinéma asiatique présente depuis ses débuts des combattantes et héroïnes en tous genres. C’est donc parti pour un tour d’horizon axé sur ces bagarreuses !

Les actrices chinoises maniant le sabre comme personne

Quand on pense aux films de sabre, on a tendance à directement évoquer (même si on ne connaît pas le terme) le wu xia pian, des films de sabre chinois extrêmement populaires et reconnus — Le Secret des poignards volants, pour vous donner une idée, s’inscrit dans le wu xia pian.

C’est un genre qui a toujours mis en scène des femmes guerrières, de 1920 à aujourd’hui, comme le rappelle Cinémasie.

L’une des actrices les plus cultes du wu xia pian se nomme Cheng Pei-Pei et a joué dans le très célèbre L’hirondelle d’or, sorti en 1966. C’est un film qui a relancé la carrière de son réalisateur, King Hu ! Vous pouvez le regarder en VOD sur Universciné.

Mais l’un des films de ce genre le plus connu reste Tigre et Dragon, du réalisateur taïwanais Ang Lee (disponible sur Universciné et Lacinetek). C’est l’œuvre qui a re-popularisé le wu xia pian au début des années 2000.

On y retrouve la sainte trinité des actrices habituées aux films d’action : Michelle Yeoh, Zhang Ziyi, et Cheng Pei-Pei ! Observez plutôt…

Les femmes samouraï du côté du Japon

Du côté japonais, il existe aussi des films de sabre, se consacrant notamment aux samouraïs qui doivent respecter un certain code d’honneur et suivre « la voie du guerrier » (bushido). Mais au fil de son évolution, ce genre, appelé chanbara, s’en détourne : il ne cesse de changer ses codes au fur et à mesure que sa popularité explose et que le cinéma japonais s’ouvre à l’international.

À l’origine on y retrouve des combattants masculins, mais petit à petit apparaissent des films avec une héroïne. Car, historiquement, il y a eu des femmes samouraï, même si elles ont été partiellement effacées par les historiens !

On peut retrouver une de ces héroïnes (inventée de toute pièce) dans Ichi, la femme samouraï de Fumihiko Sori. On y suit une jeune femme aveugle, Ichi, qui erre à la recherche de son mentor. Le film est sur Apple TV+ et sur YouTube pour quelques euros !

Les girls with gun : des femmes, des flingues

D’après le livre de Lisa Funnell Warrior Women: Gender, Race, and the Transnational Chinese Action Star, le girls with guns est un genre cinématographique peu connu en France mais très apprécié dans plusieurs pays d’Asie. Ce sont des films d’action qui mettent le plus en scène des femmes, souvent en proie à des antagonistes contre lesquels elles doivent se défendre.

Son œuvre fondatrice, Le Sens du Devoir 2 (ou Yes, Madam en anglais), a une histoire originale pour qui s’intéresse aux héroïnes dans les cinémas d’action asiatiques.

De base, la production (la société D & B Films) voulait que le rôle principal soit masculin et que l’acteur qui l’incarne puisse jouer, à la manière de Bruce Lee, un personnage d’action marquant. Cependant, suite à la prestation impressionnante de Cynthia Rothrock et au vu de ses talents en arts martiaux, l’équipe créative décide de l’embaucher !

Quant à Michelle Yeoh, elle avait préalablement tapé dans l’œil de la société de production après avoir joué un petit rôle dans une pub avec le grand Jackie Chan. Le premier girls with gun est né. Et vous, vous pouvez le retrouver en VOD juste ici.

Au Japon, ce genre se développe, que ce soit en films avec prises de vues réelles ou en anime — l’un des plus célèbres restant Ghost in the Shell de Mamoru Oshii, sorti en 1995.

Beaucoup plus sombre que la majorité des autres films de ce genre, Ghost in the Shell (inclus dans le catalogue Prime Video) a le mérite d’introduire un personnage féminin très important et fort, qui deviendra un modèle pour bien des héroïnes d’action : la major Motoko Kusanagi. Il a aussi inspiré de nombreux autres artistes, au premier rang desquels les sœurs Wachowski pour Matrix !

Pas besoin d’arme quand on est une héroïne de kung-fu

Présentes dans les autres genres déjà mentionnés ici, les héroïnes d’action dans les cinémas asiatiques se servent déjà des arts martiaux… combinés à des armes diverses : il est plus rare qu’elles ne se servent uniquement de leurs pieds et poings. Ces combattantes apparaissaient principalement dans des longs-métrages venant de Hong Kong ou de Taïwan.

Difficile de ne pas recommander les films de Kara Hui, une grande actrice pratiquant le kung-fu. Quoi de mieux, pour découvrir son œuvre, que la comédie d’action Lady Kung-Fu, sortie en 1981, où l’on peut voir l’étendue de son jeu — qui lui a d’ailleurs valu son premier Hong Kong Film Award de la meilleure actrice ? C’est LE film qui l’a rendue célèbre en Asie et partout dans le monde ! Il n’est pas disponible en VOD, mais le DVD n’est qu’à un clic de vous.

Vous avez vu ? Contrairement à ce qu’on imagine parfois, il existe une belle variété de genres cinématographiques venus d’Asie mettant en scène des femmes d’action ! Ils ont d’ailleurs fini par se propager à l’international pour venir influencer le cinéma populaire d’aujourd’hui. 

Le cinéma hollywoodien est friand des super-héroïnes ayant souvent des pouvoirs pour terrasser leurs ennemis. Là où, en Asie, les héroïnes n’ont pu compter que sur la maîtrise de leurs armes — ou de leur art.

À lire aussi : Le krav-maga vu par les madmoiZelles


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Les Commentaires

1
Avatar de eLLuLa
20 août 2021 à 10h08
eLLuLa
Comme beaucoup de monde j'avais découvert ce genre de films avec Tigre et Dragon qui m'avait vraiment marqué par son esthétique. Pas longtemps après il y avait eu Hero dans la même lignée, très poétique. Mais j'ai le sentiment qu'en France ça n'a pas duré longtemps comme tendance? Après il y a eu surtout des gros films d'action avec personnages masculins.
Je suis très fan de Michelle Yeoh qui est capable de jouer des rôles très différents (aussi bien des films d'action, des romances et de la SF !), tout en étant une vraie pratiquante de kung fu, faisant pas mal de ses cascades elle-même. C'est subjectif mais je trouve qu'on ne l'admire par autant qu'on le ferait pour un homme qui serait aussi talentueux.
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

le consentement // Source : jean paul rouve kim higelin
Culture

Calendrier, révélations : tout savoir sur les César 2024

1
Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : enfin un MeToo en France ? Pour les César, 50/50 nous a répondu

L'affiche officielle du film Challengers de Luca Guadagnino avec Zendaya // Source : DR
Cinéma

Zendaya, Mike Faist et Josh O’Connor dans la nouvelle bande-annonce du film Challengers de Luca Guadagnino

Source : Wikimedia Commons
Société

Isild Le Besco se dénonce sa relation « d’emprise destructrice » avec Benoît Jacquot

The Beatles // Source : tmdb
Culture

Les Beatles auront chacun droit à leur biopic pour raconter leur légende

Judith Godrèche // Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Aux César, Judith Godrèche prendra la parole sur les violences sexuelles dans le monde du cinéma

1
Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : tout savoir sur ce docu sublime sur l’exil de femmes palestiniennes

1
Oppenheimer // Source : affiche du film
Culture

Oppenheimer écrase tout, Anatomie d’une chute salué : 3 faits marquants aux Bafta 2024

La pop culture s'écrit au féminin