Live now
Live now
Masquer
scandales tapis rouge festival de cannes
Cinéma

5 moments qui ont scandalisé le tapis rouge du festival de Cannes

22 mai 2022
Passage obligé des stars au festival de Cannes, les marches ont parfois été le théâtre de grands coups de gueule ou de minis scandales vestimentaires au fil des décennies. On a recensé les plus forts.

Les photographes boycottent Isabelle Adjani

En 1983, Isabelle Adjani a 27 ans et déjà reconnue comme une des plus grandes actrices de sa génération. Si tout le cinéma est à ses pieds, elle en a aussi ras la casquette d’être harcelée par les photographes à chaque fois qu’elle fait un pas dehors.

L’actrice va donc bouder ceux présents au festival de Cannes, alors qu’elle vient présenter L’Été Meurtrier, chef-d’œuvre de Jean Becker. Elle évite la meute qui écume le festival, tant et si bien que les photographes vont lui répondre : Isabelle Adjani ne veut pas de nous ? On ne veut pas d’elle non plus, rétorquent-ils. Le jour de la montée de marches, ils vont symboliquement poser leur appareil au sol et tourner le dos à l’actrice pour lui signifier leur mécontentement.

Adjani boudée par les photographes

Madonna enflamme le festival

Nous sommes en 1991. Venue présenter son passionnant et mégalo documentaire In Bed With Madonna, la pop star se présente devant le palais des festivals enveloppée d’une somptueuse cape rose. Elle savoure le moment sous les crépitements des flashs.

Arrivée en haut des marches, le vêtement tombe et Madonna dévoile alors l’iconique soutien-gorge conique signé Jean-Paul Gautier qu’elle a arboré durant tout son Blond Ambition Tour. La reine de la provoc a encore frappé !

Madonna - Cannes Film Festival 1991 B-Roll Footage

Victoria Abril en chapeau et culotte

En 1997, l’actrice espagnole fait sensation sur le tapis rouge. Elle est apparue en chemise et cravate, façon uniforme d’écolier, portant une veste fendue dans le dos… laissant apparaître sa culotte blanche.

Une tenue culottée ? Plutôt une maladresse… Bien des années plus tard, Victoria Abril a raconté l’envers du décor : découvrant moins d’une heure avant la montée des marches que l’on avait oublié de lui fournir un pantalon, elle a du improviser : « J’ai pris un chapeau, j’avais des jolies chaussures… Et j’ai assumé ! »

Kristen Stewart pieds nus sous la pluie

En 2018, l’actrice américaine et membre du jury, venue assister à la projection de BlacKkKlansman, pose devant les photographes avec son flegme légendaire toute d’argent vêtue, avant de retirer sans ménagement sa paire de louboutins et de grimper les marches pieds nus et sous la pluie.

Les médias n’en perdent pas une miette, et Kristen Stewart vient confirmer son image d’actrice rebelle, capable d’être égérie Chanel tout en envoyant valser les conventions.

Car oui, dans un festival où les codes vestimentaires sont assez rigides, le geste de Kristen Stewart n’est pas anodin. Deux ans avant elle, Julia Roberts avait fait de même, mais plus discrètement, alors qu’elle montait pour la toute première fois (!) les marches du fameux festival.

Kristen Stewart poses in metallic dress before taking her heels off

82 femmes sur les marches

Moins d’un an après le séisme provoqué par MeToo, elles sont 82 femmes réalisatrices, actrices, productrices, à monter les marches pour exiger l’égalité dans le 7ème art.

festival de cannes 2018 manifestation egalité
Georges Biard, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Pourquoi 82 ? C’est le nombre de femmes à avoir été retenues en compétition pour la Palme d’or depuis la création du festival en 1946. La comparaison est vertigineuse : 1 688 hommes ont été sélectionnés.

Sur le tapis rouge, elles rappelaient par ailleurs que seules deux femmes ont reçu le prestigieux prix, Jane Campion, pour La Leçon de piano en 1993 (ex aequo avec Chen Kaige), et Agnès Varda qui a reçu une Palme d’honneur en 2015.

Depuis, Julia Ducournau et son bouillonant Titane les ont rejoint… mais le combat pour plus de femmes au cinéma est loin d’être terminé.

À lire aussi : Le laborieux rebranding de Victoria’s Secret en dit beaucoup sur ce qu’on attend de la mode en 2022

Crédit photo : Tangi Bertin via Flickr

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

premier rang knock at the cabin 2
Pop culture

Knock at the Cabin est un grand film de Shyamalan sur… le cinéma (analyse et explications)

Maya Boukella

08 fév 2023

Lifestyle

Changer les codes de la Saint-Valentin ? Mélodie, 23 ans, m’a donné sa vision du 14 février

Humanoid Native
jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1
titanic fin 2
Pop culture

Dans Titanic, « un seul pouvait survivre » : James Cameron le prouve avec une étude scientifique

Maya Boukella

05 fév 2023

9
aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14

La pop culture s'écrit au féminin