Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Société

5 ans de captivité pour Ingrid Bétancourt

23 fév 2007 18

Depuis 1826 jours et autant de nuits, Ingrid Bétancourt, ancienne candidate écolo à la présidentielle colombienne, est prisonnière des FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie), la guérilla marxiste.

Sa fille Mélanie, 21 ans, et ses proches remuent ciel et terre pour qu’on ne l’oublie pas.
Et sa présence médiatique a tendance à en agacer certains… Le sort d’Ingrid n’est pourtant pas anecdotique. La mettre sur le devant de la scène, c’est donner un visage aux 2000 autres otages. Ingrid Bétancourt fait partie des 58 autres prisonniers politiques (ainsi que Clara Rojas, sa collaboratrice, enlevée le même jour), à côté des 1900 autres otages, dits « économiques » parce que libérables contre rançon.

Ingrid Bétancourt bénéficie en France d’un soutien croissant. Les comités de soutien se sont développés de manière significative, les médias lui consacrent régulièrement des articles malgré l’absence de nouvelles infos, les acteurs locaux se mobilisent (affichages de son portrait sur les mairies, etc.) L’opinion publique est, depuis 5 ans, fortement sensibilisée à sa cause.

Le comité de soutien d’Ingrid Bétancourt profite de cette période électorale pour faire bouger la diplomatie française. Il a proposé un manifeste aux candidats à l’élection présidentielle dans lequel ils s’engagent à s’occuper activement de la libération d’Ingrid. Marie-Georges Buffet et Dominique Voynet ont signé, Bayrou et Sarkozy ont « donné leur accord de principe ». Ségolène Royal ne s’est pas encore prononcée.

Si, toi aussi, tu veux manifester ton soutien, il y a plein de choses à faire ! Tu peux signer la pétition ici, consulter le planning des manifestations , adresser ta photo avec le mot Libertad ici ou envoyer une lettre de soutien aux otages .

Les Commentaires
18

Avatar de Liana
17 mai 2007 à 13h37
Liana
C'est vraiment une note d'espoir.

Pendant la campagne, notre nouveau président a annoncé qu'il ferait d'Indgrid Bétancourt une priorité, j'espère qu'il tiendra parole.
0
Voir les 18 commentaires

Plus de contenus Société

national-cancer-institute-VJVsEnR_vNE-unsplash
Daronne

La parentalité est plus stressante et dangereuse pour les personnes racisées

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

hemicycle-2017-300
Société

Le Sénat se prononce en faveur de la constitutionnalisation de l’IVG

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

La société s'écrit au féminin