Une collection de vêtements en fourrure d’animaux imaginaires

À l'occasion de ses 40 ans, le WWF lance une collection de vêtements et d'accessoires en fourrure d'animaux imaginaires !

La fourrure soulève de nombreuses polémiques dans l’industrie de la mode. Pour financer ses opérations de protection des espèces animales en voie de disparition, le WWF lance sa collection Wonder World Fur (le merveilleux monde de la fourrure), une collection de vêtements et d’accessoires en fausse fourrure.

La collection est certifiée 100% d’origine animale imaginaire. WWF  vous présente le « dolyphan », un mammifère gris à trompe au pelage ras, le « bamboseal », une sorte de phoque rose frisé qui aurait fusionné avec un cerf et le « bufaloon », un lointain cousin du lama et du lémurien. Ils ont la particularité de perdre leurs beaux pelages sans éprouver une once de douleur, ce qui est plutôt pratique !

Le sac en peau de dolyphan

Le manteau en poils de bufaloon

La robe en pilou pilou de bamboseal

Ces fausses fourrures sont obtenues par la transformation de la laine mohair d’Afrique du Sud et la soie, qui sont des fibres naturellement renouvelables. C’est le collectif londonien Bouddica qui a dessiné la collection et imaginé ce joli conte d’hybrides animaliers.

Pour en savoir plus sur ces adorables bestioles, vous pouvez même retrouver leurs fiches d’identité sur le site de la collection.

Ces petits animaux imaginaires vous font-ils fondre d’amour ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Salvia
    Salvia, Le 28 février 2013 à 12h03

    mrs-yoda;3954348
    ( quoi que, les vers à soie sont pas génocidés par millier pour récupérer la soie? :shifty: )
    Non, il est précisé sur le site qu'il s'agit de "peace silk" ce qui signifie que le cocon de soie est récupéré après l'envol du papillon (et c'est certainement ce qui explique le prix très élevé des vêtements)

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)