« Losers ? Et alors ?! » aborde avec justesse le harcèlement scolaire

Losers ? Et alors ?! recueille les témoignages poignants de victimes de violences et de harcèlement scolaire, et ça prend aux tripes.

« Losers ? Et alors ?! » aborde avec justesse le harcèlement scolaire

Il n’y a pas de petit harcèlement scolaire. Au même titre que le harcèlement de rue, c’est une agression, psychologique et/ou physique (auquel cas on parlera plutôt de violence scolaire) que l’on fait subir à autrui et qui est tout aussi inacceptable, même à très petite dose.

À lire aussi : Le harcèlement scolaire… et ses conséquences

C’est en partie pour rappeler ce fait que Le dessinateur fou (ou LDF pour les intimes) a créé le Tumblr Losers ? Et alors ?! qui regroupe des témoignages de harcèlement mais aussi de violence scolaires (attention : certains témoignages sont très durs, comme sur le Tumblr Je connais un violeur).

Depuis sa mise en ligne le 29 septembre 2014, le Tumblr a réuni plus de 400 témoignages.

En se basant sur ces récits, Héléna, Sara et Elliott, lycéens de leur état, ont publié hier une vidéo édifiante sur le harcèlement :

Elle a d’ailleurs été primée au Festival de la Rochelle Festiprev’ et a remporté le Grand prix du jury 2016 il y a à peine quelques jours.

Quand on demande aux trois créateurs du projet ce qui les a motivés à aborder cette thématique, leurs réponses se passent d’explications :

« Chaque cas de harcèlement est différent, mais ça laisse des traces, parfois indélébiles. J’en ai moi-même souffert en primaire, et j’ai mis longtemps à réaliser que ce que j’avais vécu était du harcèlement. Je n’en ai pas atrocement souffert, mais je sais que ça m’a marquée.

Pas mal de gens créent des choses sur le sujet après l’avoir vécu, pour eux-mêmes ou pour les autres. Peut-être que ça aidera certaines personnes ? » (Héléna)

« Le harcèlement n’est pas qu’une question de violence physique. Il touche aussi le moral, en atteignant le point sensible de la personne. Et il peut également se retrouver à la maison, via le cyberharcèlement.

J’espère qu’avec cette vidéo, les personnes qui en sont victimes se rendront compte qu’elles ne sont pas seules, et que même si leur entourage n’a pas vécu ça, il les soutient et les encourage à se battre et à en parler. » (Sara)

« Je pense que la personne qui harcèle ne se rend pas forcément compte de ce qu’elle fait. Mais il est du devoir de chacun de réagir, car les conséquences peuvent être graves.

Je crois que le harcèlement peut être facilement évité, il faut juste faire le premier pas, et on voudrait inciter les autres à le faire. On voudrait que les gens prennent conscience qu’en agissant, on peut le stopper, et on veut montrer aux personnes qui le subissent qu’il est possible de s’en sortir. » (Elliott)

big-harcelement-scolaire-temoignage

Pour Le Dessinateur fou, créer un Tumblr était un peu une évidence :

« J’avais moi-même subi des violences, et j’aimais beaucoup les initiatives comme le Projet Crocodile ou Paie Ta Schnek, mais je ne trouvais pas d’équivalent pour le harcèlement scolaire. En créant le site, l’idée était de permettre aux gens de s’exprimer tout en étant protégés par l’anonymat (s’ils le souhaitent, puisqu’il est aussi possible de donner son prénom). »

Mais recevoir les témoignages, ce n’est pas toujours facile…

« J’ai dû m’imposer une limite. Je ne lis pas plus de dix témoignages par jour. Déjà, parce que la correction me prend un peu de temps, mais surtout parce que certains témoignages sont vraiment très durs.

En fait, j’ai l’impression d’en recevoir moins qui seraient plus « légers », comme si les gens estimaient que leur cas était moins grave. Comme si eux-mêmes n’avaient pas assez d’importance en quelque sorte, mais c’est complètement faux !

Au contraire, avoir davantage de témoignages de ce type permettrait de montrer que même la violence la plus minime n’est absolument pas acceptable… »

Mais avant d’être une façon de montrer aux autres ce que sont les violences scolaires et les formes qu’elles peuvent prendre, Losers et alors ? est d’abord un Tumblr créé pour permettre aux personnes concernées de s’exprimer.

Alors, si toi aussi tu as subi des violences scolaires, n’hésite pas à envoyer ton témoignage au Dessinateur fou pour mieux aller de l’avant…

big-enjoy-phoenix-interview-harcelement-scolaire

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Loulam
    Loulam, Le 29 mai 2016 à 14h53

    Merci pour le lien...

    Comment avoir confiance en soi quand les autres autour de toi te font comprendre que tu ne vaux rien? Qu'ils peuvent te briser en un rien de temps. Mépris, pitié, rejet, moquerie, tromperie, harcèlement physique (bien que cela reste relativement « léger » chez moi, ça se cantonnait au croche-patte, coup de pied dans la chaise, dans le dos, boulettes de papier, de gommes, de craies, bousculades...), et moral (insultes, messes-basses, menaces, surnoms, regards en coin, moqueries ouvertes, sournoises, exclusion...)...
    Si je réussissais parfois à paraître assez distante, la plupart des choses reste gravées, comme une vieille cicatrice que j'effleure de temps à autres.

    Aujourd'hui, je travaille dans un établissement en tant qu'AVS, et quand je ne suis pas dans mon rôle d'aidant/accompagnateur, je ne suis franchement pas à l'aise dans les couloirs...
    C'est heureusement mieux pris en considération là où je suis, les gendarmes interviennent en sixième par exemple, pour leur en parler, et le CPE est top.

    Il y a un documentaire intéressant sur le sujet:

    Boloss". "Sale pute". "Connard". "T'es qu'une merde". Grosse vache". "PD" …
    Ces insultes, mais aussi les humiliations, les brimades, les mises à l’écart, les rumeurs, les crachats, les coups... Une violence physique et/ou morale. Infligée de façon répétée. Et en plus ça dure longtemps...
    Par un ou plusieurs élèves. Avec en prime, les réseaux sociaux comme complices. C’est ça le harcèlement scolaire. Ce film est un manifeste contre cette violence à l'école, dans les collèges et les lycées.
    Ca concerne des dizaines de milliers d'élèves. Certains en meurent.

    (...)
    Un film inédit d’Andrea Rawlins-Gaston, réalisé par Laurent Follea et Andrea Rawlins-Gaston
    Une production Capa Presse : Guylaine Loquet

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)