8 trucs inutiles et crétins qu’on fait sur Instagram

Par  |  | 9 Commentaires

C'est un lieu de mémoire, de vie et d'histoire. C'est un endroit filtré où raconter ta story et marquer ton hashtag. Tu y traînes tes doigts plusieurs heures par jour et toujours dix minutes avant d'aller dormir. Bienvenue sur Instagram.

8 trucs inutiles et crétins qu’on fait sur Instagram

(Avant d’aller plus loin : suis-nous sur Instagram ! On est sur madmoizelledotcom !)

Je suis freelance. Ce qui veut dire que je passe 80% de mon temps chez moi. Devant mon ordinateur. Sans personne pour vérifier si je suis bien sur WordPress ou Le Bon Fap en train de regarder un replay de Super Nanny.

Aucun patron pour vérifier que je ne viens pas de lancer une nouvelle playlist « Le meilleur d’High School Musical » en fond. Et puis finalement regarder les images avec, parce que « LES COUPES DE CHEVEUX PUTAIN ».

À lire aussi : 5 coupes de cheveux improbables de mes années collège

Sinon, je passe beaucoup, beaucoup, beaucoup (trop) de temps sur mon portable. Pas pour checker la destination de mon prochain rendez-vous pro sur Maps, non.

Je passe mes journées avec Instagram. À faire des trucs cons, très cons. Un peu comme toi et ta voisine de bus. Un peu comme tout le monde en fait. 

Récapitulons donc ensemble, si tu veux bien, tous les trucs dénués de sens que je fais (et toi aussi probablement) une fois le feed Instagram de la planète entière sous nos yeux ébahis.

Remonter tout ton feed pour revoir ta tronche d’il y a trois ans

Comme y'a pu de place dans la cave, on a squatté le canapé. #lebordelchaquemoispourlaconfderedac

A post shared by madmoiZelle (@madmoizelledotcom) on

Et celle de tes collègues. 

Tu es sur Instagram depuis quoi, 3 ? 4 ? 6 ans ? Quoi qu’il en soit, il s’en est passé des choses depuis ta première photo.

Déjà il y a avait, genre, cinq filtres. Et puis tu n’avais pas cette dextérité pour capter la lumière et choisir le bon angle. Au début d’Instagram, tout le monde était tellement ravi de pouvoir faire part de son existence en image qu’on postait tout et n’importe quoi.

Capture d’écran de la météo quand on annonce de la neige chez toi, selfie avec ta nouvelle coque Iphone 3Gs, cliché de ton temps record au tapis de course (33 minutes 02), nouilles chinoises sur fond d’écran télé et ta tronche avec un masque Lush au chocolat.

Il était beau, mais il est maintenant loin ce temps où il suffisait d’appliquer le filtre le plus vintage-verdâtre et le tour était joué.

En gloire à cette période passée, te voilà sur ton compte au « 11 avril 2012 » et un petit sourire bienveillant face aux deux pauvres likes dessus.

PS : ça marche aussi en soirée quand tu manques de preuves.

Être en retard au taf pour regarder des vidéos make-up

Se dire qu’on testera le look, un jour, « pour voir ».

TIME IS MONEY SO DONT FUC* WITH MINE 🌙 Tag a makeup lover 😍 – Who's seen yesterday's video?! Testing FREE PR! Link in bio! 🌙 Face – #wetnwild photofocus foundation with #makeupforeverofficial ultra HD concealer and HD loose powder 🌙 Cheeks – #kyliecosmetics barely legal blush and cotton candy cream #kylighter 🌙 Eyes – #doseofcolors baked browns palette with #colourpopcosmetics super hard core eyeshadow with Ego single shadow on top 🌙 Lashes – #nubounsom Bella lashes use code mannymua to save 🌙 Lips – #colourpop Strut ultra satin lip 🌙 Brushes used – all #morphebrushes as always cause I'm a #morphe girl! Hahah use code MANNYMUA to save some coin!!! ❤️❤️ Song – Jax Jones – You don't know me ft Raye

A post shared by 🌙Manny Gutierrez (@mannymua733) on

Et puis, repartir avec une BB Crème et du mascara.

À lire aussi : Ces mini-vidéos qui m’hypnotisent sur Facebook

Faire ton propre remake de James Bond

On va pas tourner autour du pot : y’a pas tellement mieux qu’Instagram pour espionner n’importe qui (sauf ta gardienne d’immeuble et le père de ta pote qui découvre Internet, c’est bof bof intéressant).

Venons-en aux bonnes personnes : ton ex, la nouvelle meuf ou le nouveau mec de ton ex, l’ex de ton mec ou ta meuf et cette personne qui lui envoie des « Go DM » sur Twitter tous les trois jours.

Instagram te dévoile et te montre la vie de ces personnes susceptibles de te donner de l’urticaire sous les pieds.

Pourtant, tu as beau savoir que c’est mauvais pour toi, ton estime et ton petit cœur tout mou, c’est irrépressible, comme une envie de gratter cette piqure de moustique.

Mister Robot du pauvre, entourée de potes ou non, te voilà en train de faire défiler le fil de cette personne sur laquelle tu ne devrais absolument pas être.

C’est alors que tu marches sur la lune avec tes index : en appuyant pas trop fort et en faisant bien attention où tu les poses.

Tu évites les cœurs et ce fourbe de double-clic comme des rayons X prêts à faire des confettis de ta street-cred. Tu grimaces, même, les yeux exorbités sur ton écran, le souffle saccadé.

Quel glorieux spectacle.

À lire aussi : Les 5 commandements pour faire passer un message subliminal sur Internet

Prendre des photos de trains

Il y a des endroits qui ont plus la cote que d’autres en termes de popularité. Par exemple, on préférera une photo prise sur la terrasse d’un grand hôtel qu’une montrant les toilettes de Carrefour Market. Tout comme une fondue savoyarde vénère à une conserve de maïs même pas essorés.

Pourtant, certains trucs sont immuablement cool. Le train par exemple. Que tu sois en TGV Prem’s ou en TER Vallée de la Marne, le potentiel instagramable de sa fenêtre est infini.

Train pas dégueu.⛅️

A post shared by Amélie M. 🚀✨ (@gremlin_strikes_back) on

Les plus stylés (et riches) diront qu’il n’existe rien de mieux qu’une aile d’avion transperçant les nuages. Je propose de les ignorer.

T’incruster dans la vie des stars

En général, sur Instagram, on suit environ 20% de potes. Le reste c’est des marques cool, des gens inspirants et… des stars.

Les réseaux sociaux leur permettent de se sentir plus proches de leur public #Marketing. Et toi tu sembles faire (un peu) partie de leur quotidien #PasVrai. Du coup, tu te retrouves à liker toutes les photos de soirée de Rihanna et aussi celles des enfants de Kim et Kanye.

Mieux : tu es la première à féliciter cette ancienne actrice d’une sombre et trop pastel série de Filles TV pour ses fiançailles ou l’arrivée de son nouveau chien.

📷by @bradheaton

A post shared by Jenna Joseph (@jennaajoseph) on

Si tu sais qui est cette personne, bienvenue dans ma vie. Enchantée. 

Instagram nous rend gentil•le, compatissant•e et c’est tout à notre honneur. Pourtant, désolée, mais ça sert à rien.

D’ailleurs, t’abonner à toute la famille de Travis Barker non plus.

Devenir une extension de LinkedIn

Ta conquête du jour vient de poster un selfie, moue boudeuse et regard dans le vide ? Tu likes instantanément, sans même réfléchir.

Et c’est là que tu les vois. Ils sont là aussi. Ils te fixent comme plusieurs dizaines de petits yeux en train de rouler vers le haut : les autres « j’aime ».

Ton esprit est alors frappé d’une crise de folie, il faut que tu saches immédiatement de qui il s’agit. Tu dois mettre un visage sur ces personnes qui approuvent elles-aussi ses sourcils broussailleux et cette petite marinière Zara.

Ton esprit devient méthodique, tu es une bibliothécaire des profils. Âge, sexe, ville, profession, plat préféré : te voilà prêt•e à répertorier tout le monde dans ton petit trieur-cerveau.

Le plus compliqué devient de devoir faire semblant d’être étonnée quand tu croises, par hasard, ces personnes en soirée : « Et sinon tu fais quoi dans la vie ? * sait que sa couleur préféré est le jaune acacia et que son collier vient d’une boutique Etsy polonaise * ».

Afficher sa douleur partout

Non, je ne parle pas d’écrire un poème en lettres de sang chiffres fluo sur Skyblog suite à une rupture par sms, mais bel et bien de la vraie douleur.

Celle qui coupe les chevilles au rasoir, qui fait des ampoules au bout du petit doigt de pied et des bleus aux genoux.

On va donc attendre un peu avant de tourner la prochaine vidéo.💀 #CorpseBride

A post shared by GeorgetteMag.com (@georgette_mag) on

#Warrior #MortalKombat #BearGrylls (PS : j’avais fait un bisou au carrelage) 

Faire des trucs bizarres avec ses doigts

Prendre un selfie correct, c’est facile. Reste à savoir ce que tu fais du reste de ton corps.

Te voilà devant le miroir, en train de trouver l’angle qui lui donne l’air le moins sale possible. Le dos bien droit, les jambes fixes, ta main droite, détendue, tenant fièrement ton téléphone. Mais voilà : que faire de ton autre bras, pendant le long de ton corps comme une anguille dans du formol ? 

Même si tu as plus d’essais qu’au Photomaton d’Auchan, le temps presse et l’Happy Hour n’attend pas. Il faut faire quelque chose de tes doigts.

3, 2, 1…

Et c’est… Le V de la victoire de côté façon thug. 

Pourquoi fait-on tous ça ? Aucune idée.

J'ai porté Galadriel. #Minastirith #PriezPourMoi #Spiritualitisme

A post shared by Amélie M. 🚀✨ (@gremlin_strikes_back) on

Variante. 

Dis, toi aussi tu fais des trucs de débilos sur Instagram ?

À lire aussi : 11 trucs de demeuré qu’on fait sur Internet en 2015

Amelie

J'ai rejoint la folle team madmoiZelle en juillet 2013, ce qui m'a permis d'acquérir sérieux et organisation (hum). Passer mes journées chez IKEA et dénicher des tatoueurs coolos font partie des missions qui me sont confiées. Mes hobbies sont présentement les Gremlins et le poivron rouge. Durant mon temps libre, j'aime regarder des films glauques et monter mon poney.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (9) Facebook ()
  • Edeanne
    Edeanne, Le 28 mai 2017 à 19h46

    @eloylö Hashtag BeforeAfter Hashtag TBCresultats Hashtag TBCavantaprès :yawn: Je ne connais que trop bien :yawn:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!