Pour ne plus harceler sexuellement les femmes, remplacez-les par The Rock

Par  |  | 9 Commentaires

Vous avez peur de harceler sexuellement une femme dans le cadre de votre emploi ? La solution pourrait bien se trouver du côté de Dwayne « The Rock » Johnson.

Pour ne plus harceler sexuellement les femmes, remplacez-les par The Rock

Le harcèlement sexuel est, malheureusement, toujours un sujet d’actualité en 2017.

Le producteur Harvey Weinstein est la cible de très nombreuses accusations de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viol. De notre côté de l’Atlantique, France 2 a consacré un excellent dossier à la question.

Deux hommes célèbres dans le monde de l’audiovisuel ont révélé avoir été victimes d’agressions sexuelles, encouragés par la prévalence du sujet dans l’espace public.

Et si la solution, contre le harcèlement, c’était The Rock ?

À lire aussi : Harcèlement sexuel : quand on vous dit que c’est un problème… #MyHarveyWeinstein

Dwayne « The Rock » Johnson, la solution au harcèlement sexuel

Anne Victoria Clark est une rédactrice américaine qui a publié sur Medium un petit bijou intitulé Le test The Rock : une astuce pour les hommes qui ne veulent pas être accusés de harcèlement sexuel.

Je vous en conseille la lecture intégrale si vous êtes à l’aise avec l’anglais, sinon je vous résume le tout !

Anne Victoria Clark s’adresse, de façon caustique, aux hommes qui n’arrivent pas à agir de façon professionnelle avec les femmes qui leur plaisent et entrent plutôt dans un rapport de séduction.

Ces hommes auraient peur, vu le climat actuel, d’être accusés de harcèlement sexuel.

À lire aussi : Le harcèlement sexuel n’a plus besoin d’être explicite pour être condamné

Mais Anne Victoria Clark a la solution :

« Traitez les femmes comme vous traiteriez Dwayne « The Rock » Johnson. »

Un simple exercice mental qui vous permettra de ne pas mettre votre carrière, ni votre réputation, en danger.

Amanda, votre jolie collègue, sollicite un rendez-vous pour parler du gros projet en cours ? Vous avez peur de ne pas pouvoir vous concentrer car vous avez plutôt envie de la draguer ?

Remplacez mentalement Amanda par :

Et le miracle opère.

« Wow ! On dirait qu’Amanda a vraiment travaillé dur, et a juste besoin d’aide pour surmonter un petit obstacle. Heureusement, elle a demandé de l’aide ! Vous avez bien de la chance de compter Amanda dans votre équipe.

Malheureusement, elle ne semble pas avoir le temps de découvrir votre passion pour le latex. »

À lire aussi : Josée l’Obsédée a testé pour vous… le bondage tape

Anne Victoria Clark déroule la démonstration sur plusieurs exemples, avant de conclure avec enthousiasme :

« Et voilà ! Vous venez de suivre la méthode simple et rapide pour interagir avec les femmes sans avoir de comportement inapproprié.

Faites simplement preuve du même respect, de la même admiration et de la même dose raisonnable de peur que vous éprouveriez face à quelqu’un qui pourrait vous annihiler si vous le méritiez. »

De l’intérêt de The Rock comme allégorie anti-harcèlement

Le texte d’Anne Victoria Clark, aussi savoureux à lire que bien trouvé, a beaucoup circulé.

Et consécration suprême, The Rock lui-même l’a partagé !

« Un test amusant et malin pour vous mes gars, signé Anne Victoria Clark. Fermez les yeux et pensez à moi 👀  »

Ce succès s’explique bien sûr par le talent de l’auteure, et le concept qui intrigue (quel est le rapport entre The Rock et le harcèlement sexuel ?). Mais pas seulement.

À lire aussi : #TasÉtéHarceléeMais… T’as vu comment t’étais habillée ?

En soi, il n’y a rien de mal à tenter sa chance avec quelqu’un qui, a priori, nous plaît et nous donne envie d’aller plus loin. Mais pas au boulot !

Imposer un rapport de séduction dans un cadre professionnel, ce n’est jamais une bonne idée. Les personnes ne sont pas préparées à cela, et peuvent se sentir coincées, mises au pied du mur.

Si vous avez envie de flirter avec un•e collègue, proposez-lui de vous voir en tête à tête en-dehors du travail. Et sachez accepter son refus, le cas échéant !

Je pense que beaucoup d’hommes ont encore du mal à comprendre dans quelles situations ils peuvent entamer une démarche de séduction sans que ça ne soit inapproprié.

La séduction ne s’impose pas, elle se fait à deux. Ne forcez pas ce genre de dynamique sur quelqu’un qui est obligé de vous côtoyer (rapport qu’elle travaille là).

Sinon The Rock sera fâché. Et vous ne voulez pas fâcher The Rock.

À lire aussi : J’ai subi du harcèlement au travail — Témoignage

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu’elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.


Tous ses articles

Commentaires
  • Ellanaaa
    Ellanaaa, Le 13 octobre 2017 à 0h00

    On est d'accord qu'il faut considérer la CIBLE. (cf Jorda) Je veux dire, le ton est assez condescendant - ou plutôt exaspéré... enfin je ne sais pas, mais cela reste du 2nd degré. Et le message, c'est quand même que "si t'es assez con pour ne pas respecter une personne quel que soit son sexe, bah utilise cette méthode, ce sera toujours mieux que rien.
    Toujours mieux que ce que tu fais, en tout cas.
    Bouffon
    ."
    Et justement, pour moi, ce ton diffère FORTEMENT d'un ton du type "nan mais imagine que c'est ta soeur han... Genre tu ferais ça à ta mère... nan mais t'aimerais pas qu'on fasse ça à ta grand-mère paternelle au premier degré... par contre quand c'est assez éloigné en degrés vazy on s'en balec.".
    Voire même, il fait du bien. Ne serait-ce que pour prendre les gens qui nous prennent pour des connes pour ce qu'ils sont : des cons.
    Et pour rigoler, surtout.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!