J’ai testé 3 sextoys « aspirateurs à clito », et ma vie est merveilleuse

Par  |  | 4 Commentaires

Depuis quelques temps, de plus en plus de sextoys stimulateurs de clitoris apparaissent. Leur prix vont du simple au quadruple, mais que valent-ils vraiment ? Anouk, toujours prête à rendre service, les a testés pour vous.

J’ai testé 3 sextoys « aspirateurs à clito », et ma vie est merveilleuse

Publié le 30 décembre 2017

Je ne vais pas mentir, l’un des trucs qui me manquera le plus en quittant madmoiZelle dans quelques jours, c’est de recevoir des cadeaux.

Cette année, j’en ai reçu pas mal, et rubrique sexe oblige, plusieurs marques m’ont envoyé des sextoys que je n’aurais parfois pas eu les moyens de m’offrir.

Les six derniers mois, j’ai reçu trois sextoys stimulateurs de clitoris aux noms étranges : Womanizer, Sona ou encore Satisfyer Pro 2.

Ils coûtent entre 41€99 et 170€, soit des prix allant du simple au quadruple. J’ai voulu comparer : est-ce que le coût explique vraiment la qualité de ces produits ? 

Comment ces sextoys « aspirateurs à clito » fonctionnent

Petite parenthèse. Je les appelle des« aspirateur à clito », mais je vous rassure tout de suite : NON, ils ne vont pas aspirer votre vulve comme un môme aspirerait sa dernière goutte de Candy’Up

Le principe est simple : vous insérez votre clitoris dans un trou où il recevra des « ondes de pression » ou des « vagues ». Le trou étant relativement profond, la peau du clitoris n’est pas directement en contact avec l’objet.

En revanche, votre organe du plaisir est bien le premier destinataire de ces « aspirations » et autre mouvements d’air créés.

Bref, nous avons ici affaire à un véritable petit masseur à clito.

Extrait du VlogMad 66, où je recevais le Satisfyer à la rédac

En terme de sensation, je comparerais globalement ça à un cunni chelou mais réussi.

Je dis ça dans le sens où OUI, je prends du plaisir, qu’il ressemble à celui que je peux prendre quand on me lèche, mais qu’il n’y a pas cette sensation de langue.

Voilà pour le principe, mais quelle différence entre les différents modèles ?

Se masser le clito avec un objet est étrange, mais j’aime

J’ai tout d’abord découvert le Satysfier il y a six mois.

Satisfyer, 41€99 sur Dorcelstore

Honnêtement, je trouvais au début l’objet peu attirant, voire flippant. Après quelques semaines à le regarder de travers, un partenaire m’a incitée à le tester. Histoire de ne pas mourir bête.

Après tout, comme dit Booba, poète moderne, « ce qui ne tue pas te rend plus fort ou handicapé ».

Courageuse, j’ai ouvert les jambes, fébrile à l’idée que mon intimité se retrouve succionnée façon ventouse de toilettes par cette machine..

Non non non non non non non non

Et en fait… Ça allait. Je n’ai pas eu un orgasme, mais l’expérience a été suffisamment agréable pour que je me dise qu’elle méritait d’être réitérée.

Et surtout, la sensation n’avait rien à voir avec la succion que j’appréhendais.

Étrangement, je ne trouve pas cet objet sexy ou excitant, mais ça m’intrigue qu’il me provoque du plaisir de manière assez mécanique, comme si quelqu’un appuyait sur l’interrupteur de la jouissance.

Petit à petit, ce sextoy a fini par intégrer ma petite routine : contrairement à la plupart des jouets qui demandent de se bouger les poignets, celui-ci nécessite simplement d’être placé au bon endroit, de régler le niveau de pression… Et de kiffer.

Un bon truc de flemmarde, quoi, et ça tombe bien car dans la vie, ne rien foutre est ma passion.

Quelques mois plus tard, j’ai reçu deux mails. Le premier venait de la très chouette marque Lelo, qui me proposait de tester leur jouet Sona, qui marche sur le même principe.

Le second venait de Dorcelstore, qui me proposait de m’envoyer les sextoys de mon choix. J’avais envie d’essayer le Womanizer, un stimulateur à clitoris haut-de-gamme. La différence était-elle si flagrante entre les différents modèles ? Ma curiosité était piquée au vif.

Pourquoi dépenser beaucoup pour se faire aspirer le clit quand d’autres sextoys proposent la même chose pour moins cher ?

En l’espace de quelques semaines, ces deux nouveaux joujous sont venus agrémenter mon tiroir.

Le Sona de Lelo, 69€ sur le site officiel de Lelo 

Le Womanizer, 170€ sur Dorcelstore

J’étais nettement moins effrayée cette fois-là. Certes, le Satisfyer est amplement suffisant pour donner du plaisir, mais le Sona et le Womanizer sont d’un tout autre niveau.

Et cela commence par le design : ces deux jouets sont fait en silicones de qualité, extrêmement doux et ont de belles finitions. Si le Satisfyer est bof sexy à mes yeux,  je trouve que ces deux-là sont des objets raffinés.

Il font clairement moins de bruit et je trouve les sensations nettement plus subtiles, plus appréciables.

Maintenant, la grosse différence à mes yeux entre le Sona et le Womanizer, c’est que ce dernier propose une palette bien plus large de niveau de pressions, de très très faible à très très fort. Et c’est d’autant plus appréciable si vous avez le clito sensible.

Je me rends bien compte que le Womanizer est cher (je n’aurais d’ailleurs pas les moyens de me l’offrir), mais si vous avez les moyens, c’est vraiment celui que je conseille.

Le Sona est également très bien, mais même à son niveau le plus faible, je le trouve déjà un peu trop fort, donc je vous le conseille plutôt si vous avez tendance à aimer qu’on vous touche avec fougue.

Bonus : le gode-aspirateur à clito, invention du seigneur de l’orgasme

J’aurais pu m’arrêter là.

Sauf que la semaine dernière, Dorcelstore m’a proposé de m’envoyer un ultime sextoy un peu hors-catégorie : il a la forme d’un rabbit, c’est à dire d’un gode agrémenté d’une extension (pouvant prendre la forme d’oreilles de lapin) pour stimuler le clitoris.

Sauf qu’ici, cette extension utilise la même technologie que les stimulateurs de clitoris dont je vous ai parlé plus haut.

Rabbit Satisfyer Pro G-Spot, 62€99 sur Dorcelstore

Je l’ai depuis une semaine et c’est en passe de devenir l’un des mes sextoys préf, rejoignant le Lelo Ina Wave, un rabbit qui a la faculté particulière de faire un mouvement de « viens-ici » (j’en avais parlé ici).

Des bisous, je vous aime ❤️ !

À lire aussi : 10 cadeaux de Noël érotiques, pour tous les goûts et toutes les bourses

Commentaires
  • Skippy01
    Skippy01, Le 3 janvier 2018 à 11h43

    @Anouk Perry Je ne pense pas me tromper en pensant que c'est ce qui va te manquer le plus chez Mad.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!