Le t-shirt anti-reconnaissance Facebook — WTF mode

Pour garder l’anonymat sur Facebook, adopte donc ce t-shirt de Simone C. Niquille !

La reconnaissance faciale Facebook, ce fléau. Son principe : un logiciel intégré au plus chronophage des réseaux sociaux est censé identifier automatiquement ton visage, sur n’importe quel cliché posté par tes « amis », et y associer ton nom.

Dans le meilleur des cas, tu te retrouves taggué-e sur les-photos-de-soirée-dont-on-avait-dit-qu’elles-resteraient-en-soirée-merci-bisous. Dans le pire, tu peux être mortifié-e en découvrant ta dentition assimilée à celle d’un poney.

Ce logiciel de reconnaissance a été désactivé en Europe depuis 2012, mais fonctionne toujours aux États-Unis. Simone C.Niquille, une designer basée à Amsterdam, qui fait une thèse sur le thème de la vie privée, a donc décidé de ne pas se faire bien voir de Mark Z.

Elle a lancé « Realface glamoflage », une ligne de t-shirts aux motifs un peu psychédéliques. Des visages de célébrités, déformés et à moitié imprimés, sont mixés avec des taches de couleurs : le tout ressemble à un camouflage militaire qui aurait pris du crack.

L’idée, c’est d’inciter Facebook à faire une fixette sur les visages imprimés, et donc de noyer gentiment tes traits au milieu de toutes ces identifications VIP.

Pour l’instant, tu peux trouver des modèles Barack Obama, Britney Spears ou Michael Jackson. Mais si tu préfères avoir Hilary Duff sur ton sternum, c’est possible, puisque ces t-shirts sont personnalisables.

À première vue, les motifs de ces fringues se situent entre le Seapunk et le montage Paint amateur, ce qui a juste de quoi te filer des reflux gastriques. Sauf que ce choc visuel est en réalité une technique de camouflage qui date de la fin de la Première Guerre mondiale.

Elle porte le nom de Dazzle (« embrouillé » en version originale) ou Razzle Dazzle. Point « dessinons l’histoire » : ce genre de motif déconstruit était appliqué sur les bateaux militaires pour empêcher l’adversaire de déterminer le type, la dimension et la vitesse des navires, et ainsi leur éviter de se prendre une torpille dans la face.

L’idée de déjouer les plans de Big Brother n’est pas tout à fait flambant neuve, puisqu’en 2012, un designer allemand avait conçu la Pixelhead, une cagoule pour se protéger des médias.

Simone C.Niquille a choisi le t-shirt pour son côté banal (et certainement moins traumatisant en société), afin d’en faire un « outil pour la protection de la vie privée qui ne demanderait pas beaucoup de réflexion le matin ».

Admettons que ces arguments soient suffisants pour te faire porter une sape avec le menton de Schwarzenegger en quadruple exemplaire. L’anonymat a malheureusement un prix  : 65$ le t-shirt. 

Si je calcule bien, il est relativement plus économique et tout aussi efficace de se procurer un bon vieux K-way Décathlon, que tu enfileras (capuche fermée) au moment opportun sur toutes les photos de vacances.

Oui, tes potes risquent de t’en vouloir d’être la seule personne à ne pas arborer un bronzage intégral et un sourire rincé au cirage dans leurs albums. Mais ta vie privée le vaut bien, et qui sait, tu pourrais même donner une nouvelle définition au swag.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Firstnamelastname
    Firstnamelastname, Le 18 octobre 2013 à 0h29

    Je trouve que le résultat est plutôt esthétique finalement, c'est rare de voir un imprimé inspiré par le camouflage qui ne soit pas chiant. Surtout qu'on a toujours en tête le camouflage militaire US des années 90-2000, mais il y a tellement d'autres techniques plus intéressantes !

    Hint aux curieuses : l'année dernière j'ai emprunté ce livre à la bibli, la couverture donne pas envie mais c'est une mine d'infos sur le camouflage, notamment toute une partie sur les premières techniques qui est juste incroyable, excellente source d'inspiration !


    Ci-dessous, le Dazzle Camouflage sur les bateaux dont il est question dans l'article (la photo date de 1918 )

    [​IMG]

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)