En Suède, on propose de dédier au travail une heure par semaine… au sexe

Par  |  | 4 Commentaires

Faire du sport, c'est bien... Et pour ce conseiller municipal, faire du sexe, c'est encore mieux. Focus sur cette idée plus sérieuse que ce que l'on pourrait croire.

En Suède, on propose de dédier au travail une heure par semaine… au sexe

« Il ne s’agit que de quatre petites lettres, S-E-X-E »

Per-Erik Muskos, actuellement conseiller municipal d’Overtonea, une petite ville située au nord de la Suède, a adressé ces mots à la BBC.

Depuis quelques jours, une proposition de cet homme fait le tour du monde : offrir au 550 employés de la municipalité une heure de sexe subventionnée toutes les semaines.

Enfin, pour être plus exacte, il serait plutôt question de leur offrir la possibilité d’utiliser une des heures déjà allouée au sport pour rentrer à la maison faire des galipettes avec leur compagne/compagnon…

Une idée qui prête à sourire mais qui est pourtant très sérieuse.

Le conseiller municipal qui pousse au sexe pour relancer la natalité

Dans cette région, la population baisse drastiquement et la moyenne d’âge vieillit. De nombreux et nombreuses jeunes quittent la ville dès leurs études terminées.

Il s’agirait donc surtout de donner l’envie (et surtout le temps) aux couples de procréer. Muskos ajoute, s’adressant cette fois au New York Times :

« Je crois que le sexe n’est souvent pratiqué qu’en quantité limité. La vie quotidienne est stressante et le soir, les enfants sont à la maison…

Cela pourrait être une opportunité pour les couples d’avoir du temps juste pour eux. »

Le conseiller municipal suédois moqué

Malgré le sérieux que Muskos, cette proposition a été principalement tournée au ridicule.

Un autre conseiller municipal a d’ailleurs souligné qu’il était sceptique sur le fait que des contribuables acceptent de payer pour financer des heures de sexe.

Impossible d’ailleurs de demander les preuves d’une activité sexuelle sans que cela soit carrément déplacé pour tout le monde.

Un autre problème soulevé concerne la question de faire des bébés, cela serait discriminant envers les célibataires, les personnes qui n’ont pas envie de faire l’amour, les personnes stériles, les couples homosexuels, et la liste est longue… Et c’est sans parler de la pression à une vie sexuelle plus active que d’autres pourraient ressentir.

La motion sera votée au printemps. Elle doit obtenir la majorité simple des 31 membres du conseil municipal d’Overtornea pour être adoptée. En attendant, faites vos paris !

big-temoignage-sexualite-normale

 

Commentaires
Forum (4) Facebook ()
  • Cottonmouth
    Cottonmouth, Le 25 février 2017 à 12h40

    Qu'il ait pu penser pendant un instant que ça serait une bonne idée est vraiment inquiétant.
    EN QUOI CA LE REGARDE ?

    Comme l'a dit une madz au dessus, tu veux ralentir le vieillissement de la population, cool, créé des structures adaptées, favorise le droit des femmes (même si la suède est pas le plus mauvais élève), rends ta ville attractive !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!