Se reconstruire après un viol, un appel à témoignages lancé par Mots de Chrysalides

Par  |  | 1 Commentaire

La vie après une agression sexuelle ou un viol peut être un chemin difficile vers la reconstruction. Pour donner une voix à celles et ceux qui passent par là, Clémence Setti a lancé un appel à témoignages.

reconstruction-apres-viol-mots-de-chrysalides© Estika Arshad

Les témoignages de viols ou d’agressions sexuelles se sont multipliés ces derniers mois, notamment suite au mouvement #MeToo.

Beaucoup d’entre eux, tant sur les réseaux sociaux que sur madmoiZelle, font état de la difficulté de la reconstruction face à ce qui peut être un traumatisme.

La solitude ressentie par beaucoup de victimes peut rendre ce parcours encore plus compliqué pour elles.

C’est en constatant que cet « après » était peu traité que Clémence Setti a décidé d’en faire un sujet. Aujourd’hui, en parallèle de son métier de comédienne, elle travaille sur un projet d’ouvrage compilant témoignages et illustrations : Mots de Chrysalides.

Témoigner de son parcours après une agression sexuelle : le projet Mots de Chrysalides

Clémence explique avoir commencé à s’intéresser à la culture du viol après avoir lu un article sur madmoiZelle :

« Suite à ça, j’ai lu pas mal de livres qui traitaient du viol, des témoignages… C’était intéressant, mais quelque chose me perturbait : on racontait le témoignage de l’agression, et le plus souvent, on s’arrêtait là. On faisait comme si la vie s’arrêtait là. »

Ça a fait office de déclic pour elle :

« Je me suis dit qu’il fallait peut-être faire autre chose, donner une existence à cet après. Mettre des mots sur les différentes expériences, celles qui se relèvent, et celles qui n’y parviennent pas. Une façon de déculpabiliser les victimes de leurs ressentis. »

Ce livre, c’est pour parler de culture du viol en général finalement, pour donner la parole à des gens que l’on ne prend pas toujours au sérieux, pour casser les stéréotypes.

Témoigner dans Mots de Chrysalides

Clémence espère pouvoir compiler une centaine de témoignages. À partir de juin, elle travaillera avec son équipe de graphistes et une conseillère artistique pour les illustrer.

Sur son site, voilà comment elle décrit les témoignages qu’elle aimerait recevoir :

« Les témoignages de ce projet se concentreront principalement sur la reconstruction des personnes ayant subi cette violence.

Nous cherchons à connaître comment s‘est déroulé la suite de leur vie, leurs approches de la situation, les difficultés que cela engendre, quel sont leurs états d’esprit, leur vision de la vie, leurs rapports aux autres et à eux-mêmes… »

À lire aussi : J’ai été violée, et j’ai fait de cette blessure une arme pour changer le monde

Elle m’explique que sa création sera guidée par ces témoignages et est susceptible d’évoluer selon ce qu’elle reçoit.

« Pour nous ce livre c’est surtout un média : on ne va pas vraiment y mettre notre point de vue. On ne retouchera pas les textes non plus sans l’accord des personnes ayant témoigné. Le formulaire étant complètement anonyme, seuls les textes envoyés par mails sont susceptibles de l’être. »

Pour construire son ouvrage, Clémence a en effet mis en ligne un formulaire pour que quiconque puisse lui envoyer son texte, et elle en appelle aux madmoiZelles qui seraient intéressées pour délivrer leurs témoignages.

Pour l’heure, elle prévoit de l’auto-éditer, mais cela a encore le temps d’évoluer. Si tu souhaites contribuer, la marche à suivre est juste ici.

Comment participer à Mots de Chrysalides ?

Le formulaire est disponible sur le site du projet, et il est aussi possible d’envoyer son témoignage par mail à motsdechrysalides[at]gmail.com.

À lire aussi : Cinq ans après mon viol, j’ai enfin accepté que je n’étais pas responsable

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Au croisement de la rubrique actu et de la rubrique témoignages, elle passe de temps en temps une tête à l’étranger pour tendre son micro aux madmoiZelles du monde entier !

Tous ses articles

Commentaires
  • Le Sid
    Le Sid, Le 6 juin 2018 à 16h28

    Bonjour, je me demandai jusqu'à quand il était encore possible d'écrire? :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!