Un rappeur vante les préservatifs avec des arguments plein d’humour !

Le préservatif, un tue-l'amour ? Pas pour le rappeur Lil Dicky !

Un rappeur vante les préservatifs avec des arguments plein d’humour !

Quand un rappeur plein d’humour te parle de capote, ça secoue ! Lil Dicky a une histoire à te raconter : pourquoi il faut se protéger ?

À lire aussi : Un tiers des étudiants ne mettent jamais de capote

Lil Dicky est un rappeur qui a son petit succès. De ce fait, il a pas mal d’opportunités de ken à tout va et ça le stresse beaucoup. Dans cette vidéo sponsorisée par la marque de préservatifs Trojan, il nous explique pourquoi :

Les maladies, les infections et autres joyeusetés

À une soirée, son pote Jordan lui dit qu’il vient de coucher avec une fille dans les toilettes. Ils discutent gaiement de positions, puis vient la question de si son ami a utilisé une capote ou pas. La réponse est non.

« Demandez à vos potes. Éjaculer à l’intérieur de quelqu’un rend totalement satisfait. Et comment ça vous fera d’aller bosser demain en ayant le SIDA ?

Premièrement, une personne sur cinq a de l’herpès génital. Et maintenant que vous avez entendu cette statistique, vous pouvez l’ignorer, vous pouvez agir comme si vous vous en foutiez mais c’est une vraie statistique. 90% de ces 20% ne savent même pas qu’elles ont de l’herpès. (…) »

À lire aussi : Le premier test pour dépister soi-même le virus du SIDA sera en pharmacie le 15 septembre 2015 !

Petite précision : dans certains cas, on peut attraper de l’herpès malgré l’usage du préservatif. Mais des IST et MST, il y en a un paquet d’autres dont il faut se protéger.

big-josee-obsedee-chatte-coq

À lire aussi : J’ai eu un papillomavirus — Témoignage

On fait un bébé ?

Dans le cas des relations hétérosexuelles, ces maladies ne représentent pas le seul risque…

« Et puis la grossesse. La grossesse c’est un fardeau. (…) Mon ami Jordan a couché avec une fille dans les toilettes. Vous pensez qu’ils sont prêts à élever un enfant à ce moment-là ? (…) »

On est d’accord, tomber enceinte quand on le désire peut être merveilleux, mais une grossesse surprise peut être vécue comme un véritable cauchemar.

big-contraception-premiere-partie-marion-sophie

Les risques VS la tranquillité d’esprit

Est-ce que tous ces risques valent le fait de prendre dix minutes de plaisir sans protection ? Lil Dicky défend vivement l’usage des préservatifs.

« Faire l’amour est toujours cool ! Ça fait toujours du bien ! C’est toujours genre… Du cul !

Quand on parle du plaisir avec protection, les gens disent que ça les ralentit ou quelque chose comme ça… Je présume qu’ils parlent du fait que les capotes sont trop petites ou qu’ils les sentent, que cela altère leur plaisir.

Moi, la manière dont je prends du plaisir, c’est avec de la tranquillité d’esprit ! »

S’il s’agit d’une vidéo sponsorisée par une marque de préservatifs, le message reste pourtant important : il faut se protéger. Tant que vous ne vous trouvez pas dans une relation de confiance dans laquelle vous avez fait des tests et dans laquelle, si besoin, la personne dotée d’un utérus prend une contraception… Utilisez une capote. Voilà, c’est simple.

Si ces conditions ne sont pas toutes réunies, il n’y a pas de « j’ai confiance ». Les maladies, les infections, les grossesses ne sont pas une histoire de confiance mais de statistiques.

La tranquillité d’esprit n’a pas de prix, et la santé non plus ! 

big-preservatif-histoire-chaussette-latex

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Jorda
    Jorda, Le 23 mars 2016 à 19h36

    C'est sûr que c'est mieux que de ne pas se protéger. Après, le seul préservatif a d'un peu trop grandes stats de craquage à mon goût.
    Personnellement, je préfère encore m'abstenir avant de savoir à qui j'ai affaire... ce qui n'empêche pas de se protéger ensuite, mais se protéger tout en sachant à qui on a affaire me rassure beaucoup plus que le fait de se protéger quand je sais pas qui j'ai en face de moi et que je sais qu'il y a un risque que le préservatif faille à son devoir, un peu comme le préservatif féminin d'ailleurs. (selon les stats, entre 2 et 5% d'échec en conditions d'utilisation optimale, et jusqu'à 15% d'échec en situation quotidienne. Source : http://www.choisirsacontraception.fr/contraception_tableau_comparatif.htm).

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)