Live now
Live now
Masquer
autotest-depistage-sida
Société

Le premier test pour dépister soi-même le virus du SIDA sera en pharmacie le 15 septembre 2015 !

01 déc 2015 9
Les kits pour effectuer soi-même le dépistage du SIDA seront disponibles à la vente sans ordonnance en France à partir du 15 septembre 2015.

lutte-sida-banner
Le 10 septembre 2015 – Ils arrivent ! Les auto-tests, qui permettent de faire un test de dépistage du SIDA à la maison (dans certains cas) seront bientôt sur le marché. Leur mise en vente est finalement annoncée pour le 15 septembre prochain, d’après RTL. Ils seront disponibles uniquement en pharmacie ou sur les sites de ces dernières, et coûteront 28€ l’unité. Ils seront surtout délivrés sans ordonnance, et tu pourras acheter un auto-test seul•e, y compris si tu es mineur•e.

Le site Seronet précise que les pharmacies n’auront (malheureusement ?) pas d’obligation de vendre ces dispositifs. Toujours d’après ce site, le ministère de la Santé recommande aux pharmacien•ne•s de créer un espace de confidentialité pour recevoir celles et ceux qui viendraient acheter un test de dépistage, même si sa mise en place dans la réalité risque de s’avérer difficile. Et bien sûr, il faudra faire confirmer en laboratoire le résultat de l’auto-test

Autotest VIH : bien réaliser son test

Le 5 mai 2015 – Jusque là, pour faire un test de dépistage du SIDA en France, il fallait généralement se rendre dans un centre dédié. Mais ça, c’était avant : il sera bientôt possible d’effectuer soi-même ce test à la maison (dans certaines conditions) ! Une autorisation de commercialisation vient en effet d’être accordée à la société AAZ, qui produit des autotests de dépistage du SIDA et pourrait donc les vendre au public à partir de fin juin 2015.

Le fonctionnement de l’autotest est relativement simple : il suffit de désinfecter son doigt avec la lingette fournie, de le piquer avec l’aiguille et de déposer une goutte de sang sur le test. Ce dernier est ensuite plongé dans un liquide révélateur. En moins de 15 minutes, le test indique s’il a détecté ou non la présence des anticorps qui sont produits lorsqu’on est infecté par le virus du SIDA : si une barre apparaît, il est négatif, si ce sont deux barres, il est positif.

Pour se faire aider lors de l’utilisation du kit, il sera possible d’appeler le numéro de Sida Info Service, au 0 800 840 800.

Le prix d’un autotest devrait se situer entre 25 et 28€, selon Libération. Il sera vendu en libre-service, sans ordonnance, à la fois en pharmacie et sur les sites Internet des officines, mais ne devrait malheureusement pas être remboursé par la Sécurité sociale.

Cela dit, comme le souligne Europe 1, le test est fiable à plus de 99%, mais son efficacité n’est pas garantie en cas d’infection récente (inférieure à trois mois) par le VIH. Dans ce cas, il est plus indiqué d’effectuer un test classique en centre de dépistage. Et si le résultat de l’autotest s’avère positif au VIH, il ne dispense pas d’une prise de sang : il ne s’agit pas d’un diagnostic complet, et il faudra impérativement le faire confirmer en laboratoire.

Mais les professionnel•le•s de santé espèrent que la mise en vente libre de ce kit permettra de multiplier le nombre de dépistages, et notamment de toucher, selon Libération :

« […] les personnes qui ne vont pas dans les structures de dépistage, comme les personnes les plus âgées, les bisexuels planqués, les très jeunes, mais aussi les plus exposés qui pourront faire un test avant un rapport à risque. »

Aujourd’hui, on estime en effet que 30 000 personnes en France sont porteuses du virus et l’ignorent. Alors toutes les solutions sont bonnes à prendre !

Les Commentaires
9

Avatar de Fenotte
7 mai 2015 à 12h42
Fenotte
Je suis sceptique aussi sur ce test, parce que j'imagine bien les gens s'en servir après un rapport sexuel à risques, genre comme on fait un test de grossesse après que la capote a craqué, obtenir un résultat négatif, être rassuré et remettre le couvert. Alors qu'il faut attendre 3 mois après un rapport à risque pour être sûr de ne pas être infecté. Donc ça pourrait favoriser la propagation du sida au lieu de la diminuer.

Vous me direz, il suffit d'informer les gens, mais étant donné qu'en 2015 il y a encore des gens qui croient que le sida c'est une affaire d'homosexuels ou qu'on ne peut pas tomber enceinte la première fois...
3
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Société

Santé
pexels-helena-lopes-696218

Vous pensez avoir été droguée à votre insu ? Voici comment réagir

Marie Chéreau

24 mai 2022

Lifestyle
Sponsorisé

Deux femmes se confient sur leur réorientation professionnelle

Humanoid Native
Société
GHB-soumission-chimique-viol-violences-sexuelles-

Drogue dans un verre au bar, piqûres en club… La soumission chimique, décryptée par une toxicologue

Marie Chéreau

24 mai 2022

Société
luc besson

Non-lieu pour Luc Besson, accusé de viols par l’actrice Sand Van Roy

Maëlle Le Corre

24 mai 2022

Actu en France
P

Accusé de viols sur mineure, le PDG d’Assu 2000 incarcéré

Marine Normand

24 mai 2022

Politique
damien abad accusations viol

Avec les accusations de viols contre Damien Abad, la grande cause du quinquennat prend (encore) un coup dans l’aile

Actu en France
Elle a failli mourir noyer dans un ascenceur d'un immeuble tout neuf à Sarcelles

Elle a failli mourir noyée dans un ascenseur pourtant tout neuf à Sarcelles

Anthony Vincent

23 mai 2022

13
Santé
national-cancer-institute-L7en7Lb-Ovc-unsplash

Un parasite rendrait sexy, et c’est une découverte scientifique

Marie Chéreau

23 mai 2022

9
Cinéma
Les Colleuses nomment les victimes de féminicides au festival de Cannes

Des colleuses honorent les victimes de féminicides au festival de Cannes

Anthony Vincent

23 mai 2022

Politique
[Site web] Visuel vertical Édito (1)

13 femmes, 14 hommes et toujours Darmanin et Dupond-Moretti

Marine Normand

20 mai 2022

45
Société
charlesdeluvio-unsplash-onlyfans

Être camgirl ne relève pas de la prostitution, et c’est la Cour de cassation qui le dit

La société s'écrit au féminin