Aux États-Unis, même le vice-président se mobilise contre la culture du viol

La culture du viol doit disparaître et pour ça, rien de mieux qu'un sketch qui sensibilise à la question. Ça devient parfait quand le vice-président Joe Biden et l’acteur comique Adam Devine intègrent le projet d'It's On Us.

Aux États-Unis, même le vice-président se mobilise contre la culture du viol

Imaginez que Manuel Valls et Kev Adams participent à un clip de campagne pour promouvoir le consentement et dénoncer les agressions sexuelles sur les campus.

C’est à peu près ce qu’il se passe aux États-Unis où le vice-président Joe Biden et l’acteur comique Adam Devine se sont alliés pour sortir un sketch sur la question. Malgré la gravité du sujet, ils réussissent à être TRÈS drôles.

À lire aussi : Je veux comprendre… la culture du viol

Joe Biden et Adam Devine se mobilisent contre la culture du viol

Ça pourrait être très malaisant, et pour être honnête ça l’est au moins un peu. Mais le plus important c’est qu’il y a un message et qu’il marche.

Des sous-titres sont disponibles en anglais et je vous propose un résumé/traduction sous la vidéo.

Adam Devine se retrouve chargé d’une mission de la plus haute importance. Avec Joe Biden, il doit intégrer une soirée étudiante pour délivrer leur message… On les voit tenter de sympathiser avec les fêtards avec plus ou moins de succès.

Et puis les deux célébrités prennent le micro pour se faire entendre.

Joe Biden : « Notre message est sérieux. Une femme sur cinq et un homme sur seize est agressée sexuellement pendant ses études universitaires. Et nous pouvons tous travailler pour changer ça. »

Adam Devine : « Wow… Ok… Ça c’est un message beaucoup trop élevé pour moi par rapport à mon grade. Je ne suis pas qualifié pour parler de ça. »

Joe Biden : « Justement, c’est le truc. Tu es qualifié. Chaque personne dans cette pièce est qualifiée. C’est à chacun•e d’entre nous de changer notre culture et de prévenir des agressions sexuelles. »

Adam Devine : « Du coup, si vous voyez un pote et qu’il parle à quelqu’un qui est trop bourré pour être consentant, vous dites à votre pote « Yo, mon pote, relax ! ». Et puis après vous vous assurez que cette personne bourrée rentre en sécurité chez elle, ok ? »

Joe Biden : « C’est exactement ça. C’est facile de faire une différence cette année. »

big-brock-turner-viol-stanfordIt’s on us, un programme qui fait du bien aux universités américaines

Ce sketch a lieu dans le cadre de la campagne It’s On Us (« C’est notre responsabilité ») lancée en 2014 par la Maison Blanche. Son but est de dénoncer les viols et sensibiliser les Américain•es à rester vigilant•es sur les comportements suspects ou sur les violences constatées au sein de leur entourage.

L’année dernière, l’actrice Zoe Saldana accompagnée des acteurs Matt McGorry (Orange is the New Black) et Josh Hutcherson (Hunger Games) participaient à un court clip où chacun d’entre eux prononçaient des messages destinés à réveiller les consciences à ce sujet.

It’s On Us, un programme qui délivre également des conseils

Le site de la campagne délivre des conseils dans sa partie Tools. On peut y lire, entre autres :

Le consentement est volontaire et mutuel. Il peut être retiré à tout moment.

Il n’y a pas de consentement quand on force, ou de la contrainte (…)

Ayez confiance en votre instinct. Si quelque chose ressemble à une situation bizarre, mauvaise, ça l’est probablement.

Soyez direct•e. Si quelqu’un a l’air d’avoir besoin d’aide, demandez-lui si tout va bien.

Gardez un œil sur les personnes qui ont trop bu. (…)

Faites attention si quelqu’un essaie délibérément de faire boire, d’isoler ou de coincer une autre personne. (…)

Comprenez que si quelqu’un n’est pas en capacité de consentir, alors c’est un viol.

Ne blâmez jamais la victime.

Des conseils universels à garder et à partager partout.

big-connaitre-un-violeur

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire