Live now
Live now
Masquer
remaniement-gouvernement-valls
Actu en France

Remaniement : la composition du gouvernement Valls

La composition du nouveau gouvernement a été annoncée ce matin. L’équipe a été resserrée à seize membres, huit hommes et huit femmes, mais sans écologistes.

Les élections municipales qui se sont déroulées les 23 et 30 mars ont été marquées par une forte abstention (38% des inscrit-e-s), et une forte progression de la Droite. La Gauche perd en effet certaines villes symboliques comme Limoges ou Toulouse, qui basculent à droite. C’est une défaite historique pour la Gauche, littéralement :

Municipales : la défaite de la Gauche pire qu’en 1983 et en 2001, la preuve en chiffres, sur Slate

Face à ces résultats catastrophiques pour le PS, et en réponse au mécontentement croissant dans l’opinion publique, le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault a présenté lundi la démission de son gouvernement à François Hollande. C’est ainsi qu’un remaniement ministériel peut avoir lieu, mais cela ne signifie pas que le Premier Ministre était enchanté à l’idée de démissionner.

Manuel Valls a été nommé Premier Ministre par François Hollande. Il a été chargé de lui présenter une nouvelle équipe, car les ministres sont nommés par le Président de la République sur proposition du Premier Ministre. Les négociations ont été rapides, puisqu’il s’est écoulé moins de 24 heures entre la passation de pouvoir Ayrault/Valls mardi à 15 heures et l’annonce de la composition du gouvernement remanié mercredi à 11 heures 15.

« Ça a été facile, rapide et clair », a déclaré François Hollande aux journalistes qui attendaient l’annonce officielle dans la Cour de l’Élysée.

On connaît désormais la composition du gouvernement Valls : 

  • Ministre des Affaires étrangères et de Développement international : Laurent Fabius
  • Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie : Ségolène Royal
  • Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : Benoît Hamon
  • Garde des Sceaux, ministre de la Justice : Christiane Taubira
  • Ministre des Finances et des Comptes publics : Michel Sapin
  • Ministre de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique : Arnaud Montebourg
  • Ministre des Affaires sociales : Marisol Touraine
  • Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social : François Rebsamen
  • Ministre de la Défense : Jean-Yves Le Drian
  • Ministre de l’Intérieur : Bernard Cazeneuve
  • Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports : Najat Vallaud-Belkacem
  • Ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l’État et de la Fonction publique : Marylise Lebranchu
  • Ministre de la Culture et de la Communication : Aurélie Filippetti
  • Ministre de l’Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de la Forêt / Porte-parole du gouvernement : Stéphane Le Foll
  • Ministre du Logement et de l’Égalité des territoires : Sylvia Pinel
  • Ministre des Outre-mer : George Pau-Langevin

La parité est respectée dans cette équipe, dont la moyenne d’âge est de 55 ans.

Les Verts ont quitté le gouvernement

Deux nouveaux membres font leur entrée au sein de l’équipe gouvernementale : Ségolène Royal (candidate socialiste à l’élection présidentielle de 2007, actuelle présidente de la région Poitou-Charentes) et François Rebsamen (sénateur-maire de Dijon). Les autres changements concernent essentiellement un périmètre d’action redéfini (comme pour Najat Vallaud-Belkacem qui récupère la ville, la jeunesse et les sports) ou de poste au sein du gouvernement (comme pour Sylvia Pinel qui quitte l’Artisanat, le Commerce et le Tourisme pour prendre le Logement).

Il n’y a plus de ministres Europe Écologie Les Verts dans ce gouvernement : Cécile Duflot et Pascal Canfin avaient annoncé leur refus de participer à une équipe dirigée par Manuel Valls.

Le ministère de l’Écologie a été proposé à EELV, dont le bureau politique s’est réuni mardi soir afin de décider si oui ou non le parti souhaitait participer à un gouvernement emmené par Manuel Valls. La réponse a été négative, les Verts ont donc décliné la proposition d’un ministère de la Transition Énergétique.

Remaniement : EELV refuse de participer au gouvernement de Manuel Valls, sur le Nouvel Obs

Le nouveau Premier Ministre tiendra son discours de politique générale mardi 8 avril devant les député•e•s, à l’Assemblée Nationale. Ce discours présentera les grandes orientations de cette nouvelle équipe gouvernementale. Il sera suivi d’un vote de confiance : le Premier Ministre doit obtenir la confiance de l’Assemblée.

Comme le parti socialiste détient la majorité dans l’hémicycle, ce vote ne devrait pas poser de problème en théorie. Mais le choix de Manuel Valls a fait grincer certains alliés du PS, jusque dans ses propres rangs : le député des Landes Henri Emmanuelli a d’ores et déjà fait savoir que « la confiance n’était pas acquise », et que son vote dépendrait du discours de politique générale.

Christiane Taubira est confirmée au ministère de la Justice, une décision qui n’a pas manqué de provoquer l’ire des partisans de La Manif Pour Tous, également secoués par la confirmation de Najat Vallaud-Belkacem au ministère des Droits des femmes.

Pour aller plus loin :

Les Commentaires
33

Avatar de Yehudi
4 avril 2014 à 11h57
Yehudi
@Yehudi, je pense que tu es touchée personnellement par ce thème précis. Cependant le remaniement des rythmes scolaires est pour moi non seulement une erreur mais elle est en plus commune au ministre et à ses chefs. Pour moi il est la preuve non pas de l'inefficacité du ministre mais des collaborations entre lui (que je ne trouve pas assez convainquant) et ses chefs.
Mais je comprends parfaitement ton désaccord, chacun voit et pense ce qu'il veut c'est pour cela qu'existe le forum et c'est toujours intéressant d'échanger sur des sujets comme ceux-ci. 
Je suis d'accord avec toi pour les rythmes scolaires mais depuis ça allait mieux, donc je trouve dommage de l'avoir viré. Oui bien sûr, heureusement qu'on n'est pas toujours d'accord avec tout le monde, ce serait pas intéressant sinon 
0
Voir les 33 commentaires

Plus de contenus Actu en France

amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

5
Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Humanoid Native
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

WhatsApp Image 2022-11-24 at 18.06.52
Société

Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022

Psychologue-gratuit-cheque-psy-etudiant
Actu en France

Pédopsychiatrie : les professionnels de la Seine-Saint-Denis sonnent l’alarme 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Sophie Ardenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire
Actu en France

Sophie Adenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

2
Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

sofiane
Actu en France

L’acteur Sofiane Bennacer est accusé de viols et de violences sur des ex-compagnes

Maya Boukella

23 nov 2022

1
le consentement
Actu en France

Le Consentement : le livre de Vanessa Springora adapté dans une pièce de théâtre puissante

Maya Boukella

23 nov 2022

1
Une statue allégorique de la justice © WilliamCho de la part de PixaBay via Canva
Actu en France

Quand le gouvernement demande d’accélérer les classements sans suite pour diminuer la pile des affaires non traitées

Camille Lamblaut

18 nov 2022

pedocriminalite
Actu en France

Comment la France et le monde luttent contre le fléau de la pédocriminalité ?

La société s'écrit au féminin