Manif anti-FN sur Second Life

A voir sur le site Ecrans de Liberation.fr, un article complet sur une manifestation organisée en face du bureau du Front National sur Second Life (ils ont créé cela il y a quelques semaines). C’est Nicolas Mircovich qui est à l’origine de ce mouvement. « Lorsque je suis allé au QG du FN la première fois, […]

Manif anti-FN sur Second Life

A voir sur le site Ecrans de Liberation.fr, un article complet sur une manifestation organisée en face du bureau du Front National sur Second Life (ils ont créé cela il y a quelques semaines). C’est Nicolas Mircovich qui est à l’origine de ce mouvement.

« Lorsque je suis allé au QG du FN la première fois, et que j’ai vu ces quatre mecs en T-shirt FN, discuter le bout de gras avec des mômes de 15 ans, tentant de les embrigader, ça m’a mis la rage, explique Nicolas. S’ils n’avaient aucun succès, j’aurais laissé tombé. Mais ils sont très assidus, même à quatre heures du matin, quand on se promène dans le quartier, il y a toujours un gros bras qui vous demande gentiment si vous avez besoin d’un renseignement sur Jean-Marie. Il faut se méfier du FN, c’était le premier parti de France à avoir un site Internet à l’époque. On voit le chemin parcouru, ils ont toujours eu du nez »

L’article complet est sur liberation.fr… Et toi, qu’en penses-tu ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Leely
    Leely, Le 12 janvier 2007 à 23h40

    Tiens c'est marrant je cherche des infos sur Second Life et je tombe sur cet article. Drôle de mise en bouche... :confused:

    Toujours est-il que ça me dirait drôlement de m'inscrire, mais vu que c'est "l'ordinateur de môman" je pourrais pas télécharger le jeu je pense.
    Et puis c'estpas trop la bonne manière pour révise rle bac... Hin hin.... :rolleyes:

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)