Instasnoop, l’application qui vous permet de stalker en toute tranquilité

Vous avez peur de liker la photo de votre coup de cœur du moment pendant que vous matez ses photos en cachette ? Pas de panique, une application existe maintenant pour vous permettre de stalker sans problèmes.

Si vous utilisez Instagram, vous avez déjà dû aimer une photo par erreur alors que vous vous contentiez d’espionner quelqu’un. Pour éviter de vous faire repérer en stalkant, Olivia Orchowski a créé l’application Instasnoop, qui permet d’épier vos collègues de travail, votre « crush » du moment, votre ex, ou sa nouvelle conquête !

À lire aussi : La chanson du stalking sur Facebook, par College Humor

instasnoop

L’application est gratuite et téléchargeable sur l’App Store. Elle s’accorde à votre compte Instagram où vous pourrez établir une liste des personnes que vous voulez surveiller en toute tranquillitéLe programme vous évitera ainsi de liker une photo par inadvertance. En bonus, vous pouvez zoomer sur les photos et connaître l’identité des personnes qui ont arrêté de vous suivre.

Insasnoop permettra à tous•tes les espion•ne•s en herbe et les fouines qui s’assument de s’adonner à leur passe-temps favori sans aucune conséquence ! C’est beau 2015.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Freehug
    Freehug, Le 6 octobre 2015 à 0h48

    @Airyel : oui, voilà, mais je pense que c'était juste une maladresse. Le mot n'est pas connoté pareil pour tout le monde, j'ai des potes qui parlent de stalker au sens de regarder toutes les photos d'un contact (je pense qu'on l'a tous plus ou moins fait sans penser à mal). Pour les vrais cas de stalking, ils parlent de harcèlement. Ce qui a du sens, remarque, mais il aurait fallu le préciser. J'imagine bien qu'après avoir lutté contre toutes ces années Madmoizelle ne cautionne pas le harcèlement !

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)