Les idées reçues sur les personnes LGBT déconstruites en vidéo

Une vidéo de Buzzfeed déconstruit les stéréotypes et les clichés sur les personnes LGBT et prouve que la plupart des idées reçues sont complètement infondées !

Une vidéo de Buzzfeed Yellow revient sur tous les mythes autour de la vie des personnes LGBT afin de prouver que la plupart de ces idées reçues ne tiennent pas la route.

À lire aussi : Zach Braff et Donald Faison soutiennent les personnes LGBT en Indiana face à l’homophobie

La vidéo commence par dévoiler les préjugés que beaucoup de gens ont à l’encontre des personnes LGBT avant de donner des réponses ou des résultats d’études qui déconstruisent ces rumeurs.

  • Les personnes LGBT auraient des moeurs sexuelles plus libres. En réalité, selon une étude de 2010, 98% d’entre elles auraient eu 20 partenaires sexuels ou moins. 99% des personnes hétérosexuelles ont eu exactement les mêmes résultats.
  • Les lesbiennes repousseraient tous les hommes. Une des femmes interrogées répondra à ce mythe en affirmant :

« Je ne repousse pas tous les hommes, je ne veux juste pas avoir de relations sexuelles avec eux ! »

Une autre ajoutera :

« Je peux aimer quelque chose, très fort, mais ne pas vouloir coucher avec ! »

  • Les enfants des parents LGBT ont plus de chance de devenir des personnes LGBT. En fait, de nombreuses études ont déjà prouvé que la probabilité qu’un enfant devienne LGBT n’est pas plus élevé en ayant des parents LGBT.
  • Devenir LGBT serait un choix. Au contraire, des études ont prouvé que l’orientation sexuelle est déterminée par plusieurs facteurs comme les gènes ou la biologie.
  • Les personnes LGBT ne seraient jamais croyantes. Une homme interrogé montre qu’avoir une religion et être gay est possible :

« Je suis religieux, je suis juif, j’ai eu une Bar Mitzvah et je suis régulièrement actif dans ma synagogue. »

  • Une relation entre des personnes LGBT ne durerait pas aussi longtemps que les relations entre hétérosexuel•le•s. Il n’y a pas de données pour prouver cela, mais une étude a prouvé que les couples homosexuels ont un pourcentage de divorce inférieur !

Cette vidéo réussit à invalider les clichés à l’encontre des homosexuel•le•s, bisexuel•le•s et personnes trans, trop souvent victimes de stéréotypes liés à leur orientation sexuelle aux dépends de leur personnalité.

À lire aussi : « Ce que vous pouvez faire pour combattre le racisme », par Buzzfeed

 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AprilMayJune
    AprilMayJune, Le 17 juin 2015 à 17h08

    Juste, je voudrais mentionner quelque chose (et ça n'est pas contre toi @Flosd :fleur: je comprends ce que tu dis).

    Même si c'était un choix, même si on pouvait choisir librement, il ne serait pas mauvais en soi d'être mogai (= lgbt, en gros). Ce n'est pas quelque chose qui fait du mal aux autres. Ce n'est pas quelque chose qui fait du mal à soi. Ca remet en question la société et son organisation, et ça remet en question une certaine vision du monde, c'est vrai, mais ça ne gêne la vie de personne. Les seules personnes qui en sont gênées sont celles qui décident de l'être. Mais mon existence ne change rien au quotidien de mon entourage, à leur mariage, à leur façon de vivre leurs relations sociales et amoureuses, à quoi que ce soit.

    Du coup, je comprends qu'on ait envie de pouvoir clouer le bec aux gens qui pensent que c'est un choix, et c'est utile et nécessaire en un sens, c'est vrai. Mais le vrai problème, ce n'est pas qu'ils pensent que c'est un choix ou non, c'est qu'ils pensent que c'est mauvais en soi. Si on les convainc que ce n'est pas un choix, ils peuvent continuer à penser qu'être mogai, c'est mal - ou qu'en tous cas c'est moins bien, c'est un manque, c'est une infériorité.

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)