Des nouvelles de la grève des scénaristes qui menace aux États-Unis

Par  |  | 1 Commentaire

La grève des scénaristes qui avait bouleversé les séries américaines en 2007 va-t-elle revenir ? Des nouvelles des négociations entre le principal syndicat et les maisons de production.

Des nouvelles de la grève des scénaristes qui menace aux États-Unis

La grève des scénaristes n’aura pas lieu !

— Mise à jour du 2 mai 2017

Hourra ! La grève des scénaristes qui aurait pu handicaper des séries et des films outre-Atlantique (lire ci-dessous) n’aura pas lieu.

La Writers Guild of America et d’autres syndicats ont notamment obtenu des garanties de conservation des emplois en cas de congé parental et de nouveaux taux de paiement liés à la durée de plus en plus courte des saisons de séries.

Point important, les auteurs ont également gagné des pourcentages revus à la hausse concernant notamment les diffusions sur les platerformes de type Netflix.

Variety cite la conclusion du communiqué transmis par la Writers Guild of America :

« Avons-nous obtenu tout ce que nous voulions ? Non. Tout ce que nous méritons ? Pas du tout. Mais grâce à votre soutien et à celui des autres créatifs, nous avons atteint un accord qui fait gagner près de 130 millions de dollars de plus aux membres de la Guilde que notre plancher le plus bas, jusqu’à la fin de ce contrat. »

Le spectre de la grève des scénaristes plane à nouveau aux États-Unis

— Article publié le 26 avril 2017

L’heure est grave : il est fort possible qu’on traverse en 2017, une nouvelle grève des scénaristes de la Writers Guild of America, dix ans après l’une des plus importantes manifestations sociales de ce secteur.

Cela affecterait bien des programmes, et donc notre catalogue de séries à dévorer. Faisons le point sur cette éventualité très, très réelle.

C’est quoi, la Writers Guild of America (WGA) ?

La Writers Guild of America est le pendant américains de notre Guilde Française des Scénaristes, « l’unique syndicat professionnel dédié à la défense des intérêts artistiques, contractuels et financiers des scénaristes en France » selon Wikipédia.

La WGA, pour les intimes, n’est pas le seul syndicat du secteur aux États-Unis, mais l’un des plus influents. Elle réunit près de 12 000 membres quand on prend en compte la branche de la côté Est et celle de la côte Ouest. Autant de voix qui portent loin.

Cette année, le contrat (reconductible tous les trois ans) de la WGA avec les grands studios de cinéma et les producteurs de télévision prend fin. C’est le moment d’en redéfinir les termes.

À lire aussi : Conseils pour signer un contrat d’édition (et éviter les pièges)

Retour sur la grève des scénaristes de 2007

Souvenez-vous : le 5 novembre 2007 avait démarré une grève des scénaristes qui a duré jusqu’au 12 février 2008. Soit 100 jours au total.

Les scénaristes demandaient principalement l’évolution de leurs rémunérations. Notamment la prise en compte des sorties DVD et de la vidéo à la demande — une exigence logique, qui suit l’évolution des pratiques côté public.

Les professionnels de l’industrie les soutenaient à fond, et plusieurs n’ont pas hésité à marcher dans la rue pour manifester leur adhésion. La WGA avait fini par obtenir gain de cause.

Les séries qui ont pâti de la grève des scénaristes de 2007

Ce mouvement social avait eu de lourdes conséquences, et plusieurs séries en avaient pâti.

À lire aussi : Cinq séries annulées trop tôt qui auraient mérité plus de saisons

Je pense notamment à Chuck qui venait de démarrer et qui au lieu d’avoir les 22 épisodes prévus n’en a eu que 13 pour sa première saison. Ou encore à LOST dont la saison 4 a été terriblement écourtée.

La saison 4 de Battlestar Galactica avait été également touchée. La première partie était passée à la télévision en 2008 après la grève, mais sans certitude sur la suite de la diffusion.

Autre exemple, Les 4400 qui s’est terminée sur un cliffhanger en plein milieu de saison 4 et n’a jamais connu de fin.

Le seul rayon de soleil pendant cette période a été la sortie de Dr Horrible’s Sing-Along Blog !

Pour cette savoureuse websérie musicale de 45 minutes, Joss Whedon a recruté Nathan Fillion, Neil Patrick Harris et Felicia Day, à l’époque en pause forcée à cause de la grève des scénaristes.

Pourquoi une grève des scénaristes en 2017 ?

La situation des scénaristes aujourd’hui est assez paradoxale. Malgré l’augmentation des offres d’emploi, leurs revenus ont baissé de 21% de 2010 à 2015 selon The Hollywood Reporter.

Pourtant, jamais les séries n’ont autant proliféré avec 455 programmes scriptés en tous genres qui ont été commandés pour la saison 2016, un record absolu !

Mais comme les saisons sont de plus en plus souvent composées de 13 épisodes, voire moins, contrairement aux 22 épisodes commandés traditionnellement par les chaînes publiques, les scénaristes gagnent moins d’argent.

C’est en premier lieu pour de meilleures rémunérations que les scénaristes pourraient se mettre à nouveau en grève, ce qui semble logique vu l’envolée des services de téléchargement légal aujourd’hui comme le fait remarquer Variety.

Cette exigence ne concerne pas que les salaires, mais aussi les retraites, les mutuelles, les assurances, précise le Washington Post.

Autre motif de cette possible grève en 2017 : faire sauter la clause d’exclusivité qui interdit à de nombreux scénaristes de travailler sur plusieurs programmes en même temps. Qui dit saisons plus courtes, dit moins de revenus, donc nécessité de cumuler les projets !

La grève des scénaristes de 2017, une possibilité bien réelle

Près de 67,5% des adhérent•es à la Writers Guild of America ont participé à un sondage sur leur motivation pour faire grève. Boum, bébé : 96,3% des votant•es ont dit oui.

Et cela pourrait arriver très vite. La WGA a encore jusqu’au 1er mai 2017 pour parvenir à un accord avec l’Alliance of Motion Picture and Television Producers (AMPTP), qui représente donc les producteurs de chaînes de télévision et les studios de cinéma.

Si aucun accord n’est trouvé, la grève pourrait être effective dès le 2 mai.

À lire aussi : 5 chaînes qui manquent à ma télé

Quelles conséquences aurait une grève des scénaristes sur les séries télé de 2017 ?

La précédente grève de la WGA avait beaucoup chamboulé les séries de l’époque : saisons écourtées, changements de programmation, annulations…

Puisqu’on est en mai 2017, ce seraient les séries d’été qui seraient le plus touchées par un nouveau mouvement social, ainsi que les talk shows quotidiens. Il y a dix ans, certains animateurs comme Jimmy Kimmel ou encore Conan O’Brien avaient carrément travaillé sans équipe de scénaristes, et payaient de leurs poches les grévistes pour les soutenir.

Concrètement, sur les séries dont les productions sont déjà terminées, comme Game of Thrones par exemple, il y aura zéro impact. Tout a été bouclé au niveau de l’écriture comme du tournage, et la diffusion se déroulera normalement comme prévu.

Mais parmi les séries qui se tournent encore voire qui devraient rentrer en tournage, certaines pourraient bien prendre du retard voire être carrément interrompues. Le plus dur, ce sera pour les émissions en direct comme le Saturday Night Live

Les productions commencent ou reprennent généralement en juillet pour les séries qui (re)démarrent à l’automne, donc si une grève se lance en mai et dure plusieurs mois, il est possible que la rentrée des séries soit retardée.

Au niveau des géants de la VOD comme Netflix par exemple, on ne devrait pas voir d’impact immédiat. Leurs programmes sont bouclés, prêts à être diffusés.

À lire aussi : Voici ce qui va arriver dans le catalogue Netflix en mai 2017

La grève des scénaristes touche aussi le cinéma

Il faudrait s’attendre à des conséquences également sur les films.

En 2007, certains scripts avaient été bouclés précipitamment à l’annonce de la grève, et en avaient parfois pâti niveau qualité. Exemple concret, le très moyen X-Men Origins: Wolverine.

UN OSCAR ! UN OSCAR !

En ce moment, tant d’énormes blockbusters liés entre eux sont en préparation qu’une grève pourrait retarder tous les plans des gros studios avec un effet boule de neige impressionnant.

Seul l’avenir nous dira si la grève aura bien lieu. Pour conclure avec un chiffre impressionnant, sachez que selon le LA Times, la grève des scénaristes de 2007 avait coûté 1,3 milliard de dollars au secteur audiovisuel !

À lire aussi : Explicite, le nouveau média des anciens d’iTélé

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Kitten
    Kitten, Le 27 avril 2017 à 20h19

    Franchement, je serais la première déçue de ne pas avoir mes séries... MAIS je comprend totalement cette possible grève si le syndicat ne trouve pas d'accords pour le statut des scénaristes. Ils font un boulot de dingues et vu toutes les nouvelles séries qui s'ajoutent mine de rien aux anciennes qui ne terminent pas (cf Supernatural qui arrive quand même a être renouvelée après sa 12e saison (série que j'adore et que je ne veux pas voir annulée !!) une revalorisation est plus que normal ! J'espère qu'ils auront gain de cause !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!