Quel rasoir choisir pour s’épiler ?

Rasoirs électriques, manuels... Lesquels choisir pour s'épiler selon ses besoins ?

Quel rasoir choisir pour s’épiler ?

Article initialement publié le 15 mars 2015

Tous les rasoirs ne sont pas forcément bons pour s’épiler les jambes, les aisselles ou n’importe quelle partie de ton corps qui souhaiterait devenir aussi lisse que la peau d’un poivron (j’utilise les comparaisons que je veux d’abord). Pour s’y retrouver et ne pas forcément finir comme un kebab, quelques conseils et une grosse sélection.

J’ai les jambes très sèches

Souvent, les jambes très sèches ont peur d’utiliser un rasoir : peur de se couper, de s’irriter la peau encore plus et de finir définitivement avec du croco sur les membres. Pourtant, de nombreuses solutions existent pour réduire au maximum les soucis.

Le gel à raser : aussi glamour qu’une charentaise abandonnée, le gel à raser est pourtant un bon moyen de t’éviter bien des tracas. Il apporte plus de glissant (moins de risque de s’accrocher la peau) et une petite dose d’hydratation pour protéger des irritations. Pourquoi on n’utilise pas une mousse à raser pour hommes ? Parce qu’elles ont parfois un « effet frais » qui peut faire bobo aux peaux très sèches et sensibles. Tu peux par exemple opter pour le Satin Care de Gilette (environ 4€).

Les rasoirs hydratants : depuis quelques temps, des rasoirs « hydratants » font leur apparition dans les rayons. Qu’en est-il vraiment ? Il s’agit en fait de rasoirs qui possèdent des bandes hydratantes qui, humidifiées, viennent rendre le rasage plus doux. On avait avant de très petites bandes pas vraiment efficaces mais là c’est bon, la technologie a entendu nos appels. Désormais c’est carrément deux gros boudins hydratants autour des lames. Ça marche très bien, mais le produit a tendance à s’user plus vite que la lame… et les recharges sont assez chères ! Exemples : Venus Proskin Moisture Riche, Gillette, environ 12€ et Hydrosilk, Wilkinson, environ 11€.

rasoir venus

Je me coupe tout le temps

Il arrive qu’on soit vraiment pas du tout douée avec un rasoir dans les mains mais tout de même, ne va pas nous faire un remake de Sweeney Todd sur le maillot. Souvent, si tu te coupes, c’est surtout à cause d’un manque de matos ou de mauvais rasoirs.

Le rasoir 1 lame : en dépannage, il est utile, mais si tu fais du rasage ta méthode d’épilation préférée, autant l’éviter. Avec une seule rame, tu as paradoxalement plus de chances de te couper qu’avec un rasoir qui en contient 5. De plus, il est tellement basique que bien souvent il râpe un peu la peau, et s’use très vite. Résultat, au bout de quinze jours d’utilisation, tu te retrouves avec un rasoir qui ne rase plus tant que ça et que tu dois passer 10 fois sur le même endroit. En voyage, déplacement, pourquoi pas, mais au quotidien, non.

Un bon gommage : une des causes de bobos avec le rasage, c’est aussi les poils incarnés et autres joyeusetés. Même si tu ne les remarques pas à l’œil nu, tu peux avoir sur tes jambes un petit bouton ou un poil qui commence à repousser comme il veut (donc mal, parce que le poil est plein de mauvaise volonté). Du coup, quand tu passes le rasoir dessus… Imagine les dégâts. Du coup, ton lait hydratant pique, au prochain rasage c’est encore pire, puis tu risques l’amputation (information garantie sans mauvaise foi). Du coup, un gommage avant le rasage peut faciliter l’épilation. En revanche, si ta peau est extra sèche, autant éviter de faire les deux à la suite.

Je trouve ça trop cher/Je veux investir dans un rasoir électrique durable

Les vrais bons rasoirs coûtent assez cher… En moyenne 15€ à l’achat, puis plus d’une dizaine d’euros pour les recharges. Selon comment tu les utilises, les lames durent entre un et deux mois, ce qui représente au final une petite somme !

Le rasoir électrique : non, ce n’est pas forcément réservé à la barbe de pépé et aux hommes qui portent un peu trop de Scorpio. Les rasoirs électriques existent aussi pour les femmes. L’avantage, c’est que tu ne peux pas te couper avec (ou alors tu t’épiles vraiment à la sauvage). Selon les modèles, tu les utilises à sec ou sur peau mouillée. C’est très facile d’utilisation, ce n’est pas très cher et ça dure très longtemps. Exemple : le rasoir wet & dry, Remington, à partir de 20€

Le rasoir/tondeuse : apparu il y a quelques années sur le marché, le rasoir/tondeuse est super utile. En gros il y a une partie rasoir (avec des lames d’un coût encore raisonnable) et de l’autre côté une tondeuse. Vous vous en doutez, vous n’allez pas vous faire les jambes à la tondeuse, elle sert en réalité à élaguer votre maillot pour celles qui ne veulent pas s’épiler intégralement. C’est super pratique et comme la tondeuse marche à piles, vous en avez pour un bon moment d’utilisation. Exemple : le Quattro bikini, Wilkinson, environ 12€.

À lire aussi : Épilation du maillot : comment s’épiler le frifri ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 32 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Laminimiss
    Laminimiss, Le 21 juillet 2013 à 18h27

    Moi perso je commence avec des bandes de cire au sucre, super simple à utiliser car les bandes de cire au sucre sont rééutilisables et la cire se rince à l'eau. Après je laisse un peu reposer et je vais ce qu'il me reste à l'épilateur éléctriques, parce que sinon ça dure assez longtemps et ça me fait super mal !

Lire l'intégralité des 32 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)