Data Gueule fait le point sur la surexploitation des énergies fossiles

Data Gueule fait le point sur les énergies fossiles et leur rôle dans le réchauffement climatique : un état des lieux clair et rigoureux de nos responsabilité, salutaire pour bien comprendre notre situation à quelques semaines de l'ouverture de la COP21.

Data Gueule fait le point sur la surexploitation des énergies fossiles

« Que s’est-il passé ces 200 dernières années ? Comment en sommes-nous arrivés à ce paradoxe moderne : une société dont nous chérissons le confort mais dont l’obtention de ce même confort s’est fait au prix de dégâts toujours plus croissants sur les écosystèmes de la planète ? Creusons les rouages de nos sociétés comme nous avons creusé le globe à la recherche d’énergies pour faire tourner notre monde. »

Ces quelques lignes figurent dans la description YouTube de la dernière vidéo postée sur la chaîne Data Gueule, et résument à la perfection notre rapport actuel aux énergies fossiles : elles nous apparaissent comme un mal nécessaire, un recours faute de mieux.

Sauf qu’il y a mieux : les alternatives existent déjà, elles sont nombreuses et accessibles. Ce qu’il manque, c’est d’une part, une prise de conscience — et de responsabilité — à l’échelle internationale, et d’autre part, une mobilisation et un engagement volontaire et ambitieux de la part de nos chef•fe•s d’État et de gouvernement.

À lire aussi : Sauvons la planète ! (En toute humilité) — Le dessin de Cy. pour la COP21

On peut faire pression sur ces dernier•e•s, en tant que citoyen•ne•s, comme la Fondation Hulot nous invite à le faire en soutenant notamment une pétition, ou encore en se déplaçant physiquement pour participer à la grande marche pour le Climat, qui aura lieu le dimanche 29 novembre, à Paris, et partout en France et dans le monde.

On peut aussi, chacun•e à notre échelle, continuer ou commencer à agir pour changer nos habitudes de consommation, lorsque nous avons ce luxe, ce privilège de pouvoir choisir, là où d’autres, pour l’instant, ne font que subir les décisions des autres : autres États, autres gouvernements, autres peuples…

Ensemble, tout devient fossile — Spécial 2° avant la fin du monde

Ce nouvel épisode de Data Gueule spécial COP21 met le doigt en chiffres (dûment sourcés dans la description de la vidéo) sur notre utilisation (excessive !) des énergies fossiles, et les conséquences pour la planète.

Le poids de l’élevage enfin pris en compte

De toutes les infographies et synthèses qui circulent en amont de la COP21, dans le but de vulgariser ses enjeux, je crois que cette vidéo Data Gueule est bien la première que je vois passer qui aborde concrètement la question des conséquences de l’élevage industriel sur le climat.

À lire aussi :

Elle a le mérite de remettre en perspective les différents postes d’émission des gaz à effet de serre. Certes, chaque recherche Google produit « quelques centigrammes de CO2 » ; certes, le trafic aérien est une source importante de consommation d’énergies fossiles, et donc d’émissions de gaz à effet de serre. Sauf que ces postes représentent respectivement 2% chacun du total des émissions ! Et on les cite très régulièrement.

Un autre poste, pourtant très gros émetteur, est bien plus rarement avancé dans les discussions portant sur les causes de la production excessive de gaz à effet de serre, alors qu’il pèse pour 50% du total : il s’agit de l’élevage intensif. En effet, le nombre de bovins nourris, abreuvés, déplacés, tués, transformés, pour approvisionner les pays consommateurs de viande entraîne une consommation d’énergies fossiles et une production de gaz à effet de serre monumentales.

data-gueule-pollution-elevage

5,7 milliards, ça fait vraiment beaucoup de tonnes d’équivalent CO2 qui sont produites directement par les vaches (les gaz de leurs rots et de leurs pets) (ce n’est pas une blague !), et beaucoup qui sont produites par le circuit industriel qui gravite autour de cette activité, pour concevoir et acheminer la nourriture de ces bêtes, puis toute la chaîne qui va de l’abattoir à nos assiettes.

Si le sujet vous intéresse, un documentaire s’est intéressé à cette question en particulier : il s’agit de Cowspiracy, disponible en ce moment sur Netflix !

defi-veggie-histo-gaz-serre

Infographie extraite de notre article sur le Défi Veggie

À lire aussi : Le Défi Veggie, une semaine 100% végé pour le climat, revient du 4 au 24 juin !

Pour en savoir plus sur le sujet, rendez-vous sur notre dossier COP21 (cliquez sur la bannière !)

cop21-banner

Envie de vous mobiliser ? Rejoignez celles et ceux qui agissent !

À lire aussi : We Are Ready Now, la jeunesse se mobilise pour le climat

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire