Dans le frigo de… Mathy !

L’interview frigo, c’est le décryptage du budget et des habitudes alimentaires des madmoiZelles. Cette semaine, nous embarquons chez Mathy !

Dans le frigo de… Mathy !

Présente-nous ton frigo !

C’est un petit frigo de kitchenette, bon pour des petites courses pour disons max deux personnes sur une semaine en temps normal… mais comme je suis du genre à faire des courses tous les deux ou trois jours et non pas de grosses courses hebdomadaires, et que je vis seule, il n’est jamais plein (par exemple aujourd’hui, ça faisait des mois qu’il n’y avait pas eu autant de trucs dedans !)

Comment tu remplis ton frigo ?

Avec les envies du moment. Je suis végétarienne depuis presque deux ans, et apprentie végétalienne, du coup, concrètement, j’achète beaucoup de produits frais, donc jamais beaucoup d’un coup pour éviter qu’ils ne pourrissent. De ce fait, il me sert essentiellement à les conserver assez longtemps pour ne pas être gâchés. Il est d’ailleurs tellement vide en général que je me suis habituée à y mettre des choses que je ne conservais jamais au frais avant, tant qu’ils n’étaient pas ouverts ! Comme le tofu, les laits végétaux, les fruits… même les oignons ! J’essaie de rentabiliser l’espace qu’il prend dans mon petit appartement, mais franchement, la plupart des trucs qu’on trouve dedans n’ont pas franchement besoin de s’y trouver… Mon frigo remplace donc des étagères, la plupart du temps.

Combien tu dépenses par mois ? As-tu un budget fixe ?

Je n’ai aucun budget fixe, mais en y réfléchissant, je dirais que je consomme pour 40€ par semaine environ, donc entre 150 et 200 € par mois selon ma consommation de bières et de vodka (qui se fait de plus en plus rare). Je pourrais en avoir pour beaucoup moins cher si j’allais en magasin discount, mais comme il n’y en a pas à proximité de chez moi et que je fais des achats presque quotidiennement (à pieds, je n’ai ni permis ni voiture), je me rends au supermarché du coin, qui de toute façon me convient très bien parce qu’il a, proportionnellement à sa surface, un très grand rayon de produits bio et d’alimentation alternative, que je ne trouve pas forcément partout. Au final, ça arrange tout le monde, et je m’en sors pas trop mal.

Est-ce que tu cuisines tous les jours ?

Oui. Évidemment il y a toujours des exceptions, mais en général je cuisine quotidiennement. Depuis que je ne trouve plus grand chose de « tout prêt » de type plats cuisinés, pizzas, burgers et compagnie qui ne soient pas truffés de petits animaux morts ou de leur lait/œufs, j’ai pris le pli de cuisiner. Et j’y ai même pris goût ! C’est devenu un véritable bonheur d’allier de nouvelles saveurs, de faire des expérimentations et de les faire goûter à mes copains réticents à une alimentation végétar/lienne. Jusque-là je suis contente, j’ai toujours réussi à mettre tout le monde d’accord : des plats avec du goût, super bons, et sans cruauté, ça existe et c’est jouable, même si comme moi on n’est pas trop doué en cuisine. Et puis depuis que je cuisine tout moi-même, j’ai commencé à perdre du poids sans jamais entamer de régime, alors ça me motive encore plus.

Tu dépenses aussi en boissons ?

Un peu, mais vraiment peu. J’achète une bouteille de soda par semaine quand le cœur y est, mais c’est rare. Depuis que je cuisine de nouvelles saveurs, mon palais s’est habitué à certains goûts plus naturels, et les sodas me tentent de moins en moins. Je n’achète de l’alcool que lorsque j’ai une soirée apéro de prévue avec des copains, et pour les jus de fruits, c’est suivant si j’ai la flemme ou non de les faire moi-même.

Quel est ton plus gros pôle de dépense, côté nourriture ?

Les laits végétaux ! J’en utilise quotidiennement maintenant. Que ça soit le lait d’avoine dans mes céréales le matin, dans le café quand j’en prends, ou pour ma béchamel végétale… le lait d’amande, de noisettes, de soja, ou de riz pour les gâteaux et les pâtisseries… c’est probablement ce qui me coûte le plus cher (entre 2,50 et 3€ le litre, quand même). Mais vu que je ne consomme plus de plats tout prêts ni de viandes/poissons, etc., ça équilibre le budget. Au final, je ne m’en sors pas pour plus cher qu’avant, mais je crois que je ferais de sacrées économies si je pouvais me passer de tout ça !

Est-ce que tu as l’impression de bien manger ?

Complètement. En moins de 6 mois de végétarisme j’ai arrêté de tomber malade tous les quatre matins (j’ai une santé fragile), et depuis deux mois que j’approche du végétalisme, je me sens bien dans mon corps et dans ma tête. Il doit y avoir un effet psychologique à suivre ses convictions, mais mon médecin qui s’étonne de ne plus me voir tous les quinze jours, ce n’est pas dans ma tête. Et pourtant, je ne mange pas forcément toujours très équilibré : je suis une inconditionnelle des potatoes maison au four qui baignent dans l’huile pour bien frire, j’utilise de la margarine à outrance dans presque tout ce que je cuisine, et les laits végétaux (celui à l’amande notamment) sont quand même très lourds. Qui plus est les pizzas et les burgers ont la vie dure… et j’en mange très souvent ! Mais mon corps a l’air de vraiment apprécier, alors je pense pouvoir conclure que oui, j’ai l’impression de bien manger dans les deux sens du terme : sain, et bon !

As-tu un objectif ?

Je me laisse trois ans pour être complètement vegan. C’est très difficile de décrypter l’intégralité des composants de chaque produit (je pense par exemple à ma bouteille de Taillefine Fiz, là, qui contient de la lutéine, et dont je dois encore savoir si elle provient de jaunes d’oeufs ou de légumes…), alors j’apprends tout doucement, et me laisse encore une marge d’erreur. J’ai aussi pour objectif de faire des repas plus souvent avec mes potes, non pas pour les convertir (parce que je déteste le forcing), mais juste pour les sensibiliser à une alimentation plus responsable (en terme de cruauté, d’écologie, et de santé), facile à faire, et super bonne, histoire de simplement faire tomber les préjugés sur les végétaliens qui ne bouffent que des graines (alors que je n’ai jamais goûté au quinoa de toute ma vie, comme quoi !).

Si vous avez envie de participer à la rubrique, envoyez une photo de votre frigo (ouvert !) ainsi que les réponses aux questions posées dans l’article à annelise[at]madmoizelle.com !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 29 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Maud87
    Maud87, Le 8 mars 2013 à 2h01

    mathy-2;3966237
    kusmi-lilas;3958899
    Bonjour, j'ai adoré ton article, (je ne suis pas végétarienne mais j'ai une conso de viande limité).

    Petite question dans les commentaires tu dit de te passer des oeufs dans les crêpes, ça m'intrigue, tu les remplace par quoi ?  Et que mets tu dans ton burger en photo ?

    Merci :)

    Les oeufs sont un liant, mais ne sont pas les seuls produits qui ont cette particularité. En général, pour un seul oeuf, tu peux même te passer de liant (pâte farine + lait de soja + 50g de margarine fondue avec une pincée de sel, chez moi ça fonctionne très bien !). Sinon, la Maïzena, les bananes, ont aussi la particularité de lier les aliments. En faisant moitié farine moitié fécule de pomme de terre (ou Maïzena), ta pâte sera liée. Je rajoute aussi de la margarine végétale fondue à ma pâte pour lui donner un peu plus de goût des fois que je voudrais manger mes crêpes nature.

    Le burger sur la photo contenait un steak végétal (plus précisément cette fois-ci, le steak Epeautre et Boulghour aux petits légumes, de Céréal Bio)

    [​IMG]

    Sinon je fais parfois mes propres galettes de haricots rouges. une fois trempés et cuits assez longtemps pour être bien ramollis, je les écrase à la fourchette, je saupoudre un peu de Maïzena dessus, je malaxe le tout et je forme des galettes que je fais frire dans de l'huile bouillante à la poêle : c'est canon !

    Il y avait aussi du ketchup, de la sauce soja chauffée à la poêle avec un peu de moutarde, des oignons frits à la poêle, des rondelles de courgettes revenues à la poêle, de la roquette et des rondelles de tomate, et des cornichons... voilà !

    Toute cette popote me paraît super étrange à première vue, mais j'avoue que ça me donne envie de tester !
    C'est un mode d'alimentation qui me semble tellement loin de mes habitudes ! (juste pâtes - riz - fromage - fruits - légumes - yaourts - lait - oeufs - entrecôtes - poulet grillé -  beurre salé - huile d'olive - soupes - baguette tradition - voilà ce que je mange en très résumé mais c'est l'essentiel de mes courses ! oui je sais ça fait peur).

    Bref très intéressant ce concept de s'intéresser aux frigos des madz, idée géniale:free:

Lire l'intégralité des 29 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)