Guide beauté pour survivre dans les transports en commun en été

Si tu travailles cet été ou que tu bouges beaucoup, tu risques de te retrouver au moins une fois dans un métro ou un TER bondé, sans clim, par température caniculaire. Voici les conseils de Virginie pour ne pas te transformer en flaque de sueur au bout de trois minutes.

Guide beauté pour survivre dans les transports en commun en été

— Publié le 23 juillet 2014

Ah, l’épreuve des transports en commun en été… Il n’y a rien de mieux pour ruiner un brushing fraîchement réalisé ou un smoky-eye bien chargé. Si je ne peux malheureusement rien faire pour t’aider à garder la face pendant le trajet, voici quelques conseils et astuces pour te préparer physiquement au pire et rattraper les dégâts une fois sortie du wagon.

La peau qui luit

Dans les transports ou ailleurs, qui dit grosse chaleur dit nez qui suinte et tempes qui dégoulinent. Pour éviter que ton fond de teint et ton blush crème n’aillent faire ami-ami avec ton col de chemise, tu peux ajouter un certain nombre d’étapes à ta routine beauté pré-maquillage. À toi de choisir celle(s) qui correspond(ent) le mieux à tes besoins et à tes attentes !

  • La pierre d’Alun anti-transpi

Après avoir nettoyé ton visage, tu peux passer une pierre d’Alun naturelle (potassium alum) légèrement humidifiée sur ta zone-T (front, nez et menton). Une fois ton visage sec, tu peux appliquer ta crème hydratante habituelle et, si le cœur t’en dit, te maquiller.

Pour les accros du pinceau, la pierre d’Alun existe aussi en poudre ! Tu peux l’utiliser à la façon d’une poudre libre, après ta crème hydratante ou pour fixer ton maquillage.

La pierre d’Alun est un minéral à la fois antiseptique, régulateur et apaisant. En plus d’accélérer la cicatrisation des petits boutons, elle contrôle les excès de sébum et de transpiration.

Attention quand même : bien qu’il s’agisse d’une substance naturelle, la pierre d’Alun fait partie de la famille des sels d’aluminium, ingrédients beaucoup décriés ces dernières années pour leur possible neurotoxicité et leur présumée participation à l’augmentation des cancers du sein (les produits anti-transpirants utilisent très souvent des sels d’aluminium pour bloquer la transpiration). Malheureusement, malgré la suspicion, il n’existe aujourd’hui pas assez d’études pour prouver ou infirmer les effets néfastes des sels d’aluminium sur la santé (je te donne rendez-vous à la fin de l’article pour un point plus détaillé sur le sujet).

  • La base de teint matifiante

Après ta crème hydratante, tu peux appliquer une base de teint matifiante sur ton visage.

Grâce à sa texture riche en silicones, elle va combler les pores et empêcher le sébum et la transpiration de refaire surface trop rapidement. Du coup, si tu te maquilles, ton fond de teint ou ta BB crème résistera mieux aux éléments extérieurs (dans notre cas, la chaleur tropicale des wagons de la RATP).

Bien évidemment, la base matifiante n’est pas réservée aux filles qui se maquillent le teint : même sans maquillage, ton visage profitera des propriétés anti-luisances du produit.

  • Les feuilles matifiantes

Une fois sortie du four wagon, il est temps d’éponger ! Plutôt que de recouvrir directement ton visage de poudre compacte (effet plâtré garanti !), tapote les zones luisantes avec un (ou plusieurs) papier(s) matifiant(s).

Une fois le mélange de transpiration et de sébum épongé, tu peux vaporiser un peu d’eau thermale sur ton visage pour le rafraîchir et, si tu en ressens le besoin, remettre un peu de poudre (libre ou compacte, c’est toi qui choisis).

Évite les papiers matifiants poudrés qui ont tendance à étouffer le gras sous la poudre plutôt qu’à l’essuyer.

Transpiration et mauvaises odeurs

Autre petit souci bien commun quand on prend les transports en été : l’excès de transpiration, suivi de ses copines les mauvaises odeurs.

Déjà, je te rassure, transpirer dans le métro n’a rien d’anormal ni de dégoûtant : c’est un système d’évacuation qui permet au corps de réguler sa température. Personne n’y échappe, même si nous ne somme pas tous égaux devant le « sueuromètre ».

Les mauvaises odeurs, ces petites coquines, ne proviennent pas de la sueur même mais de la rencontre entre la sueur et les bactéries présentes sur la peau.

Je transpire comme un pécheur à l’église !

En plus de ne pas jouer à la timide avec ton gant de toilette, tu peux adopter quelques produits pour limiter la transpiration et les odeurs, et pour retrouver un peu de fraîcheur après le coup de chaud.

  • Le déodorant ou l’anti-transpirant

Les jours de chaleur, évite de prendre les transports sans déodorant ou anti-transpirant, selon le produit que tu as l’habitude d’utiliser.

Le déodorant permet de réduire le niveau de bactéries des aisselles et de masquer les odeurs. L’anti-transpirant, en plus de dissimuler les odeurs, régule la transpiration.

La plupart des anti-transpirants contiennent des sels d’aluminium. Au contact de la sueur, ces sels se dissolvent et créent une sorte de gel qui va bloquer le processus de transpiration.

Attention tout de même : l’ANSM recommande de ne pas dépasser une concentration de 0,6% d’aluminium dans les produits anti-transpirants. Elle recommande aussi de ne pas utiliser ce type de produits sur une peau irritée, lésée ou récemment rasée ou épilée (je te donne rendez-vous à la fin de l’article pour un point plus détaillé sur le sujet).

  • Les lingettes rafraîchissantes

Après avoir bien transpiré, tu peux rafraîchir ta nuque, tes aisselles et toute autre partie sinistrée de ton anatomie avec un petit coup de lingette nettoyante. On se sent tout de suite plus propre !

Les cheveux qui frisottent

L’humidité, qu’elle vienne de l’air ou de ton crâne, ne fait jamais bon ménage avec les cheveux. Ils gonflent, frisent et rebiquent à la moindre moiteur.

Après ton shampoing et ton soin, applique un bouclier anti-humidité sur tes longueurs et sèche tes cheveux comme à ton habitude. Ce soin va agir comme une barrière et bloquer l’eau contenue dans l’air avant qu’elle ne ruine ta coiffure.

Une fois coiffée, tu peux vaporiser un peu de laque anti-humidité sur tes longueurs mais aussi sur les racines de cheveux qui encadrent ton visage et sur les petites mèches de la nuque, qui sont les premières à frisouiller à cause de la transpiration (miam).

Si, malgré tous tes efforts, tes cheveux ont quand même morflé pendant ton trajet en transport en commun, tu peux appliquer un soin sans-rinçage sur tes pointes et sur les petites mèches rebelles pour les gainer et leur donner un aspect plus lisse.

Et voilà, maintenant tu sais comment survivre en beauté au calvaire des transports en commun par temps caniculaire ! Allez, on se retrouve sur la ligne 1 du métro parisien, entre deux aisselles de touristes.

Les sels d’aluminium sont très utilisés dans les produits anti-transpirants car ils permettent de bloquer le phénomène naturel de transpiration. Malheureusement, en traversant la barrière cutanée, ils sont soupçonnés de favoriser certaines maladies comme le cancer du sein et Alzheimer.

Je te propose de lire quelques articles pour et contre l’utilisation des sels d’alminium pour te faire une idée sur le sujet :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 31 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Niwade
    Niwade, Le 19 juillet 2016 à 17h45

    Pour les aisselles qui puent la mort j'ai trouvé une super recette qui m'a juste sauvée la vie. En hiver avec des vêtements acryliques ou en été à 40°C, je transpire, mais je pue pas wéééééééé

    Voilà mon graal : https://antigonexxi.com/2012/05/03/un-deo-naturel-en-5-minutes-chrono-pari-tenu/
    Et au fur et à mesure que j'en refait je modifie la recette avec plus ou moins de bicarbonate selon la sensibilité de mes aisselles :P (et comme dit plus tôt il faut prendre du bicarbonate de pharmacie, hyper fin, celui d'Aroma Zone est pas assez fin pour mes aisselles !)

    Comme huile essentielle dedans j'utilise la palmarosa, ça sent le thé noir/la rose, c'est merveilleux !
    Et si avez la flemme et que vous achetez juste cette huile essentielle oui : une goutte sous chaque aisselle (oui, pure) et roule ma poule pendant 24h easy (ça chauffe pendant 1 minute rien de grave). Mon go to quand je vais en vacances ! Plus tu t'active, plus tu sens bon, c'est juste fou.

Lire l'intégralité des 31 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)