Le blond vénitien, la coloration tendance de l’automne 2015

Le blond vénitien, ça te tente mais tu n'oses pas sauter le pas ? Virginie te livre tous ses conseils sur cette couleur de cheveux plus que tendance !

Le blond vénitien, la coloration tendance de l’automne 2015

Article initialement publié le 25 septembre 2015

Le blond vénitien est-il fait pour moi ?

Avant de t’expliquer pourquoi le blond vénitien est fait pour toi ou non, laisse-moi revenir sur l’une des plus grosses chamailleries de la cour de récré (avec le fameux « qui a volé mon goûter ? ») : cette couleur de cheveux, malgré son appellation, est bien une teinte de… roux. Eh oui, si tu faisais partie de celles qui, petites, « n’étais pas rousses mais blondes vénitiennes », sache que le blond vénitien est en fait une teinte très claire de roux avec des reflets dorés !

Le roux est une couleur rare et malheureusement en voie de disparition, alors aucune raison d’en avoir honte. Au contraire, tu peux être fière de ta crinière de feu !

miss pettigrew

Malgré son côté intimidant, le blond vénitien convient à de nombreuses carnations, du teint très clair presque diaphane jusqu’aux peaux mates et métissées. Fais juste attention à bien choisir les reflets de ton roux : si ton teint est plutôt froid, je te conseille des tons dorés, et si le sous-ton de ta peau est plutôt chaud, un vénitien cuivré ou caramel.

À lire aussi : Comment définir le sous-ton de sa peau ?

Comme toutes les autres teintes flamboyantes, le blond vénitien, lorsqu’il n’est pas naturel, demande pas mal d’entretien (soins spécifiques, protection UV…) pour rester au top de sa luminosité. Ce n’est donc pas une couleur à adopter si tu n’aimes pas spécialement prendre soin de tes cheveux, ni passer plus de vingt minutes chez le coiffeur.

Comment obtenir un beau blond vénitien ?

Il existe différentes façons d’obtenir un joli blond vénitien, et toutes ne demandent pas de lâcher le PIB de la Suisse chez un coloriste. La technique qui sera la plus adaptée à ton cas va dépendre de la couleur de base de tes cheveux.

kirsten dunst eternal sunshine spotless mind

Si tu es blonde, tu n’es pas obligée de passer par la case coloration pour obtenir de beaux reflets chatoyants :

  • Tu peux réaliser un henné blond vénitien en mélangeant deux tiers de henné neutre avec un tiers de henné d’Egypte. Fais quand même bien attention à ne pas laisser la mixture poser trop longtemps sur tes cheveux, sous peine d’obtenir une couleur beaucoup trop foncée ou trop rouge ! Pour plus de facilité, tu peux préparer ton henné la veille, en le mélangeant avec de l’eau bouillante jusqu’à obtenir une préparation bien homogène et lisse. Si tu as peur d’obtenir une couleur trop foncée, tu peux rajouter le jus d’un citron à ta préparation.
  • Pour un résultat moins radical, tu peux aussi tester les soins nuanceurs de couleur qui donnent de beaux reflets temporaires. Ce type de produit est très facile à utiliser : après ton shampoing, tu appliques le produit sur toute ta chevelure, comme tu le ferais avec un masque, et tu le laisses poser une demi-heure avant de rincer ta tête à l’eau claire. Tu peux utiliser un soin nuanceur une fois par mois comme après chaque shampoing, tout dépend de la force colorante de ton produit et de l’effet que tu souhaites obtenir.

Si tu es plutôt brune, passer au blond vénitien est une autre paire de manches…

Malheureusement, comme pour d’autres couleurs comme le blond platine, tes cheveux devront subir une légère décoloration si tu veux un jour afficher de jolies mèches vénitiennes. En effet, sans décoloration, tu risques d’obtenir des reflets acajou ou auburn, bien loin de la teinte plutôt claire du blond vénitien.

Cette étape, que je te conseille de réaliser chez un professionnel, consiste à mettre le cheveux à nu pour pouvoir le repigmenter ensuite. Une fois tes cheveux décolorés, il faudra les recouvrir par un mélange de pigments roux et blonds et de produit développeur.

Entretenir son blond vénitien

Le blond vénitien est une couleur qui demande beaucoup d’entretien pour rester pleine de nuances et ne pas virer au jaune poussin ou à l’orange !

Enchanted gif

Une fois par semaine, utilise un shampooing déjaunissant pour mater les reflets jaune Fruit d’Or de ta chevelure. Le reste du temps, un shampooing doux hydratant fait parfaitement l’affaire. Attention, ne zappe jamais l’après-shampoing qui, en plus de démêler et de dompter tes cheveux, leur apportera de la brillance.

Une à deux fois par semaine, un masque réparateur avant-shampooing permettra de soigner tes cheveux en profondeur sans les alourdir.

Une fois par semaine, tu peux utiliser un soin repigmentant pour redonner un peu de pep’s à ta couleur et, au passage, espacer un peu les passages au bac.

Autre habitude à prendre : protéger tes cheveux des UV ! Les différentes teintes de roux n’apprécient pas particulièrement les longues séances de bronzette, je te conseille donc de vaporiser une brume protectrice sur tes longueurs dès que tu comptes lézarder au soleil afin d’éviter que ton joli roux passe à l’orange carotte.

À lire aussi : Le roux, la couleur tendance de la saison

Sélection shopping pour un joli blond vénitien

blond vénitien entretien

Et toi, que fais-tu pour entretenir ton blond vénitien ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Irene Adler
    Irene Adler, Le 27 février 2016 à 0h10

    Le blond vénitien est ma couleur naturelle mais ayant toujours voulu être rousse je trouve cela très frustrant de n'être qu'une "presque rousse" et puis en été c'est pire parce que mes cheveux blondisse. :erf:

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)