Personne n’a entendu Aurore Bergé à la télévision, sa robe causait trop fort !

La députée LREM était l'invitée de Salut Les Terriens. Venue parler réforme de l'audiovisuel ou encore éducation à l'information, c'est pourtant sa robe et son décolleté qui ont animé le débat des commentaires.

Personne n’a entendu Aurore Bergé à la télévision, sa robe causait trop fort !

Aurore Bergé, députée LREM, était l’invitée de Salut Les Terriens sur C8, ce samedi 24 février.

Je te dirais bien de quoi elle a parlé mais malheureusement, j’ai rien entendu puisque ce ne sont pas ses idées politiques qui ont fait débattre, mais : sa tenue.

Aurore Bergé et sa robe « trop courte » sur C8

« Vulgaire », « inappropriée »,« pas digne d’une élue de la nation », Aurore Bergé a reçu tout un florilège de *compliments* sur sa tenue.

C’est comme si les gens s’étaient tout à coup transformés en Cristina Cordula, mais version vénère.

Quand la fashion police fait du zèle

Que les gens aient des opinions politiques divergentes, aucun problème, c’est très sain dans une démocratie. Et sans ça, on se ferait chier.

Mais je lis quand même très peu d’opinions politiques dans ces tweets, et plutôt énormément d’injonctions à s’habiller comme-ci ou comme-ça, qui n’ont rien à voir avec le sujet.

Que dit la robe d’Aurore Bergé ?

Well well well, cette anecdote me rappelle toute la question du message des vêtements. Coïncidence, je t’en parlais justement hier dans l’article « Pourquoi les pantalons de yoga sont nocifs pour les femmes » :

« Le problème c’est qu’on décide souvent de ce qu’ils expriment à la place de celle ou celui qui le porte. »

Et apparemment là, le décolleté à la télévision quand t’es une femme politique, c’était pour beaucoup « inapproprié ». Pourtant :

« Ce n’est pas un legging qui est sexy, c’est TOI. Ce n’est pas un haut décolleté qui va faire tourner les têtes, c’est TOI. »

Et je sais pas pour toi, mais à aucun moment, je me suis dit qu’Aurore Bergé avait un autre but que de parler réforme et éducation. Sa tenue n’a pas pollué son discours. Ou en tout cas, sa prise de parole n’aurait pas dû être polluée par des commentaires indignes de notre époque.

Peut-on arrêter de taper la fixette sur ce que porte une femme, qu’elle soit du corps politique ou pas, d’ailleurs ? Comment elle s’habille, comment elle se coiffe ? Quand est-ce que l’apparence des femmes arrêtera d’être LE sujet de premier plan ?

Aurore Bergé ne s’est pas laissée démontée.

Tout ça me rappelle le temps perdu à parler des tenues de Najat Vallaud Belkacem

Fort heureusement, il faut le souligner, Aurore Bergé n’a pas essuyé que des insultes. Elle a reçu le soutien de plusieurs personnes, dont une certaine Marlène Schiappa, qui a elle aussi été jugée par le passé pour son apparence (cf : ses cheveux. WOW.)

C’est fou cette fixation sur l’apparence des femmes, en particulier des femmes politiques.

J’ai envie de laisser le mot de la fin à Aurore Bergé, que cette avalanche de commentaires on ne peut plus déplacés ne semble pas avoir perturbé outre mesure.

Et c’est toujours ça que les gens liront, à défaut de l’avoir écoutée samedi soir.

Pour mémoire, « la vulgarité », c’est un jugement moral. Pas une notion objective.

À lire aussi : « Le sexisme en politique : un mal dominant », un docu sur le machisme dans les coulisses du pouvoir en France [MAJ]

Galveston, en salles le 10 octobre, présenté par Kalindi !

Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Commentaires
  • Ewen
    Ewen, Le 28 février 2018 à 0h26

    @Elliana Ma chériiiiie ce qu'il te faut c'est un décolleté carré !

    [​IMG]

    Spoiler

    Sinon, au début quand j'ai vu la photo j'ai tiqué un peu (plus au sens où je savais que ça ferait réagir qu'au sens où ça me choque moi personnellement). Je lis les commentaires et mes conclusions c'est que je reste sur mon point de vue du début : sa robe est jolie, ses idées pas vraiment, et joli coup de sa part pour décentrer le débat.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!