10 chansons pour dire au revoir à l’été

L'été, c'est fini : adieu crème solaire, glaces trois boules et bières en terrasse. Jack Parker vous aide à passer ce cap délicat en musique.

10 chansons pour dire au revoir à l’été

Publié initialement le 17 septembre 2013

Et voilà, c’est la fin, les derniers rayons de soleil sont en train de caresser les visages angéliques des plus chanceuses d’entre vous, tandis que la pluie a déjà pris possession d’une grande partie du territoire.

Les températures ont chuté du jour au le demain, la nature fait la gueule, les gens font la gueule, le ciel fait la gueule et on se prépare doucement à affronter neufs mois de froid, de pluie, de neige, de grisaille et d’obscurité. Alors autant le faire en musique.

Note : en raison de la haine que voue l’auteure de cette playlist au froid et à l’humidité, certaines de ses réflexions pourraient manquer d’objectivité et risquent parfois de tomber dans l’excès — merci de ne pas lui en vouloir, souvenez-vous qu’elle souffre et qu’elle n’a pas toute sa tête.

California Dreamin’ — The Mamas and The Papas

Autant y aller franco avec une chanson qui parle d’hiver et de Californie, deux choses a priori assez éloignées (que celles qui vivent outre-Atlantique en profitent maintenant pour se vanter, vous avez cinq minutes après c’est fini). Mais il faut s’y préparer, car par chez nous, l’hiver arrive pratiquement du jour au lendemain (la preuve avec cet automne qui vient de nous tomber sur la gueule alors qu’on était encore en train de parler pique-nique et hamacs, merci la vie).

C’est le moment de penser très fort à la Californie et à ses cieux cléments.

The Boys of Summer — Don Henley

On fait l’inventaire : personne sur les routes, personne sur la plage, les lacs et les rues sont vides, l’été touche à sa fin et les petits villages se retrouvent désertés. Mais peut-être que pour vous, c’est aussi la fin de votre amour de vacances.

Peut-être que vous laissez derrière vous une jeune personne à la peau bronzée et salée, et que vous savez pertinemment que tout ça n’était que passager et que vous ne vous reverrez jamais. C’est le moment d’avoir une petite pensée pour toutes ces amours éphémères, qui disparaissent avec les derniers rayons du soleil.

Et pour celles qui aiment les reprises :

Summer Lovin’ — Olivia Newton-John & John Travolta

Et pour celles qui souhaitent penser à leurs amours de vacances sans la jouer emo kid en pleine crise existentielle, autant le faire en dansant sur Summer Lovin’. L’occasion ou jamais de fuir le mauvais temps en se cachant sous la couette et en rematant Grease. Et même Dirty Dancing. Et Flashdance. C’est pas parce qu’il fait moche qu’il faut s’arrêter de danser.

It’s Over — Electric Light Orchestra

Sinon, vous pouvez aussi répéter « It’s over, it’s over, all over, it’s all over now » en boucle, en criant et en tapant dans les meubles et en vous jetant à genoux en implorant le ciel. Vous pourrez berner votre petit coeur avec une mélodie plutôt joyeuse en apparence, mais il vous suffira de vous concentrer une seconde sur les paroles pour réaliser que oui, c’est bel et bien fini, et que c’est pas près de revenir.

Summer is Over — Dusty Springfield

Au cas où vous n’auriez pas encore saisi le message, laissez donc la belle Dusty Springfield vous rappeler les faits. L’herbe verte est devenue toute sèche, la pluie tombe à torrents, les feuilles changent de couleur, les jours raccourcissent à vue d’oeil, les oiseaux se font la malle et nous abandonnent à notre triste sort : c’est officiellement la fin. Bientôt nous retrouverons les ténèbres et le gel, et la vie sera triste et nulle.

Summer’s Almost Gone — The Doors

Les Doors nous permettent de voir les choses de façon un peu moins catégorique en nous rappelant que l’été est presque terminé — presque. Il y a encore un peu d’espoir, et suffisamment de temps pour se poser la question qui compte vraiment : où serons-nous, quand l’été sera terminé ? (Indice : on sera tous dans la merde et en pleine dépression et emmitouflé-e-s dans des vêtements moches et ce sera nul, voilà.)

Summersong — The Decemberists

Summersong, c’est typiquement le genre de chanson qu’on écoute dans le train ou dans la voiture, en rentrant de vacances, en regardant le paysage défiler, l’oeil humide mais plein de reconnaissance. Alors comme on est tous rentré-e-s de vacances depuis longtemps, vous n’avez plus qu’à l’écouter dans le bus ou dans le métro, le front collé à la fenêtre, en repensant à toutes les belles choses que vous avez vécues cet été. Ça fonctionne aussi.

September When It Comes — Johnny & Roseanne Cash

Sortez les mouchoirs, et saluez ce bon vieux mois de septembre, qu’on aime tant (non, pas vraiment, mais on fait semblant). Si vous avez un peu le moral en berne, allez-y à fond et lancez September When It Comes, y a de quoi faire péter vos glandes lacrymales, surtout si vous avez passé un très bon été.

Sweet Life — Frank Ocean

Si votre truc c’est de vous concentrer sur les bons souvenirs, sans amertume, et d’accepter la fin de l’été sans trop chialer, vous êtes bonnes pour célébrer votre sweet life en compagnie de Frank Ocean.

Pas de prise de tête, pas d’angoisses, pas de caprices, la vie est cool, tout va bien, on est contents, on a bien rigolé et maintenant on va passer à autre chose, mais ça va être tout aussi chouette, youpi la vie.

Summer Love — Justin Timberlake

Et histoire de finir sur une bonne note, et de remuer un peu du croupion pour fêter l’arrivée de l’automne (qui a aussi ses avantages, faut avouer) (parce que c’est la saison d’Halloween, c’est pour ça), terminons sur ce classique du bon vieux Justin Timberlake. Parce que tout n’est pas complètement moche, c’est vrai.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Palladium
    Palladium, Le 17 septembre 2013 à 20h28

    Big up à @jack-parker pour avoir placé les Doors !

    Moi aussi j'suis fan ! :lalala:

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)