Live now
Live now
Masquer
L'enquête visant Éric Coquerel classée sans suite
Actualités France

Violences sexuelles : le député Eric Coquerel ne sera pas inquiété

L’enquête visant le député LFI Eric Coquerel, pour harcèlement et agression sexuelle, a été classée sans suite.

Retour en juillet 2022. Une enquête pour harcèlement sexuel et agression sexuelle visant Éric Coquerel (LFI), président de la commission des finances de l’Assemblée nationale, est ouverte suite à une plainte déposée par Sophie Tissier, militante de gauche et figure du mouvement des Gilets Jaunes. Cette dernière raconte alors à FranceInfo des faits qui remontent à une soirée de 2014 : « Il a commencé à faire de la drague assez lourde, puis, il a eu des gestes déplacés, offensants. J’ai le souvenir qu’il m’a pris par la taille, la main sur les hanches, effleuré les fesses, etc. » En parallèle, l’homme politique, qui ne se met pas en retrait, nie en bloc.

À lire aussi : Ce compte Instagram dénonce les messages sexistes reçus par les femmes politiques

Une mauvaise gestion au sein du parti

Cette affaire met alors le parti face aux limites de ses méthodes pour traiter les cas de violences sexistes et sexuelles en son sein, tandis que des accusations à l’encontre de plusieurs de ses membres se multiplient. Dans une enquête, Mediapart revient sur cette question, expliquant que la cellule d’enquête n’agit qu’en cas de « signalement formel » :

« Jeudi 30 juin, le comité de suivi contre les violences sexistes et sexuelles de La France Insoumise s’est fendu d’un communiqué, affirmant n’avoir « jamais reçu aucun signalement […] pour quelque fait que ce soit » concernant [Éric Coquerel]. Ce que nous a confirmé Sarah Legrain, députée de Paris et coresponsable de cette cellule. Or celle-ci traite principalement les dossiers s’ils font l’objet d’un signalement émanant d’une personne se déclarant victime – c’est une règle fixée par LFI. C’est cette règle qui s’est appliquée dans le cas, récent, du journaliste Taha Bouhafs, débranché avant les élections législatives. La cellule ne s’est donc pas autosaisie, ni des révélations de Causette, ni des alertes indirectes qui circulaient depuis des années dans certains milieux militants. À l’époque pourtant, des Insoumis·es avaient demandé une enquête interne – en vain. Là encore, faute de signalement formel émanant d’une victime. Mais l’épisode rappelle que la direction du mouvement avait bien été interpellée sur Éric Coquerel. » 

Médiapart

La militante Caroline De Haas avait d’ailleurs, à l’époque, interpellé LFI sur l’inefficacité de ses procédures : « Lorsqu’un article de presse existe, cela peut faire office de signalement et il faut mener une enquête », explique-t-elle. Sinon, « cela donne des situations dangereuses, pour les personnes victimes, pour les personnes mises en cause, et pour la confiance des victimes dans le système ».

À lire aussi : Rachel Keke et Ersilia Soudais : La tenue des femmes à l’Assemblée nationale, toujours criblée de sexisme

« J’irai au bout de la procédure »

Lundi 20 février, le Parquet de Paris a pourtant tranché : l’enquête est classée sans suite. Il estime en effet que l’infraction est insuffisamment caractérisée, faute de preuves tangibles pour qu’Eric Coquerel fasse l’objet de poursuites pénales.

L’avocat de Sophie Tissier ne s’estime pas vaincu, expliquant à l’AFP que sa cliente « entend utiliser toutes les voies de droit pour contester ce classement. Elle reste une victime du comportement ». Et Sophie Tissier d’ajouter : « J’irai au bout de la procédure pour faire reconnaître mon statut de victime et faire reconnaître la culpabilité d’Eric Coquerel. »

Crédit photo : Drutchy2017CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités France

Un enfant victime de harcèlement scolaire, qui pleure assis par terre dans ses genoux // Source : Pexels / Mikhail Nilov
Actualités France

Harcèlement scolaire d’Évaëlle : un procès requis après le suicide de la collégienne

3
Jonathan Daval dans une série documentaire de BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Société

Condamné pour meurtre, Jonathann Daval porte plainte en diffamation contre son ex-belle famille

4
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants » // Source : Capture d'écran twitter
Actualités France

La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants »

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

« Les vendeuses dans l’habillement sont déshumanisées » : interview d’une syndicaliste sur l’effondrement de la mode milieu de gamme

3
Rokhaya Diallo  // Source : Capture écran YouTube
Société

Le « harcèlement » subit par Rokhaya Diallo depuis des années inquiète l’ONU

4
Le comédien Philippe Caubère mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités France

Le comédien Philippe Caubère mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures

Gwenola Ricordeau // Source : Jessica Bartlett
Société

Gwenola Ricordeau : « Le féminisme dominant reste foncièrement carcéral »

28
« Elle est feuj » Mediapart révèle des images de violences policières « sexistes et antisémites »  // Source : Capture d'écran vidéo Mediapart
Actualités France

« Elle est feuj » : Mediapart révèle des images de violences policières « sexistes et antisémites » 

2
Rocky 6 sera joué du 31 janvier au 4 février 2024 au Lavoir Moderne Parisien // Source : Madeleine Delaunay
Culture

« Pour sortir l’intersexuation du seul champ de l’intime, j’ai écrit la pièce de théâtre Rocky 6 » : Alice Etienne

La société s'écrit au féminin