Live now
Live now
Masquer
test-grossesse-faux-negatif
Grossesse

Test de grossesse urinaire : peut-il se tromper ?

Les tests de grossesse urinaires permettent de savoir facilement si l’on est enceinte ou non. Mais ces dispositifs vendus dans le commerce sont-ils infaillibles ? On fait le point !

Article initialement publié le 30 juin 2020

Depuis l’invention du test de grossesse urinaire dans les années 1970, il est possible de savoir rapidement et de façon plutôt fiable si l’on est enceinte ou pas.

Avant la découverte des anticorps monoclonaux, qui permettent de détecter l’hormone de grossesse, la fameuse hormone hCG, les labos avaient des techniques beaucoup plus complexes pour déterminer si une grossesse était en route : de l’urine de femme potentiellement enceinte était injectée chez des lapines ou des grenouilles femelles.

Si l’animal ovulait ou pondait quelques jours plus tard, c’est que la femme était enceinte. Heureusement, ces méthodes ont rapidement été remplacées par d’autres moins cruelles pour le monde animal.

Comment fonctionne un test de grossesse urinaire ?

Le test de grossesse urinaire, qu’on peut acheter en pharmacie mais aussi en grande surface, permet de détecter l’hormone de grossesse dans les urines. Il est fiable à 98 ou 99 % (selon les modèles) dès le premier jour présumé des règles. Avant cette date, les tests urinaires classiques ne sont pas assez sensibles, mais il existe des dispositifs dits « précoces » qui permettent de détecter l’apparition de l’hormone hCG dans l’organisme quelques jours plus tôt.

Image d'erreur

Pour une explication plus technique, la languette de test sur laquelle il faut faire pipi contient des anticorps de détection de l’hormone de grossesse. Une fois l’urine absorbée par la mèche, les hormones présentes sont captées par les anticorps, provoquant une réaction colorée au niveau de la bande de détection si la grossesse est avérée (première bande). Les anticorps n’ayant pas trouvé d’hCG avec qui se lier continuent leur chemin et vont réagir avec la bande témoin (seconde bande).

Attention tout de même : tous les dispositifs, s’ils ont le même mode de fonctionnement, n’ont pas la même technique d’affichage. Il est donc important de bien consulter le mode d’emploi de son test de grossesse pour pouvoir interpréter convenablement le résultat.

Qu’est-ce qu’un faux-négatif ?

Lorsqu’on parle d’un test de grossesse urinaire, un faux-négatif est une languette qui n’affiche pas la grossesse alors que la femme est effectivement enceinte. Ça arrive, mais c’est rare. La plupart du temps, lorsque la grossesse n’est pas détectée, c’est que le test a été fait trop tôt pour que l’hormone hCG soit détectable.

La qualité des urines peut aussi être responsable d’un faux négatif : si elles sont trop diluées, les anticorps risquent de ne pas pouvoir révéler l’hormone. C’est pour éviter ce problème que les fabricants conseillent de faire le test le matin, avec les premières urines du jour. Faire le test pendant une infection urinaire peut aussi donner un faux-négatif.

Qu’est-ce qu’un faux-positif ?

À l’inverse, un faux-positif est un test qui annonce une grossesse alors que la femme n’est pas enceinte. C’est très rare, mais ça peut arriver, surtout si on prend certains médicaments comme ceux utilisés dans le traitement de l’infertilité. La présence d’un kyste ovarien peut aussi fausser les résultats, de même qu’une fonction vésicale ou rénale anormale.

Enfin, une femme peut faire une fausse-couche très tôt dans sa grossesse, ce qui explique parfois une différence de résultat entre le test urinaire de grossesse et la prise de sang qui suit pour confirmer la grossesse.

Comment être sûre que le test de grossesse ne se trompe pas ?

Si le test urinaire annonce un début de grossesse, il y a peu de chance qu’il se trompe, mais pour être sûre du résultat, il faut faire une prise de sang en laboratoire d’analyses médicales afin de connaître le dosage précis de l’hormone hCG dans le sang.

Ce test sanguin peut être prescrit par un professionnel de santé (médecin généraliste, gynécologue, sage-femme…) afin d’être remboursé par la sécu, mais il est aussi possible d’y aller sans ordonnance. Ce test sera la réponse définitive à la question « suis-je enceinte ? ».

Si le test urinaire de grossesse est négatif, mais qu’un doute persiste, il est tout à fait possible de faire un nouveau test quelques jours plus tard : s’il est négatif, c’est qu’il n’y a vraisemblablement pas de début de grossesse. S’il est positif, c’est que le premier test a été fait trop tôt pour détecter l’hormone. On peut ensuite aller faire un test sanguin pour confirmer le diagnostic.

Le cas des grossesses extra-utérines

En cas de grossesse extra-utérine, le taux d’hCG n’est pas aussi fort que dans une grossesse utérine, d’où la possibilité d’un faux-négatif. Si jamais le test est négatif, mais que des douleurs au ventre inhabituelles et/ou des saignements apparaissent, il vaut mieux consulter un médecin afin d’être rapidement prise en charge.

À lire aussi : Suivi médical et démarches administratives : tout savoir sur le premier trimestre de grossesse

Crédit photo image de Une : cottonbro studio sur Pexels

Les Commentaires
2

Avatar de Iroise
15 novembre 2022 à 17h42
Iroise
Faux-négatif expérimenté ici il y a 5 mois, idéal si vous souhaitez jouer au yo-yo avec votre palpitant
Et je précise que je fais bien fait le test avec les premières urines du matin, test d'une marque reconnue et acheté en pharmacie et le premier jour supposé de mes règles
Quatre jours après, j'ai refait un test et je n'ai même pas eu le temps de le poser pour attendre les 15 minutes recommandées, c'était limite s'il ne clignotait pas pour m'annoncer que j'étais bien enceinte.
Donc oui, les faux-négatifs existent bel et bien et ce même si on fait parfaitement le test dans les conditions recommandées, je l'ai appris à mes dépends
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Grossesse

Crédit : Pexels / Amina Filkins
Daronne

Existe-t-il une charge mentale du départ à la maternité ?

A propos de Madmoizelle

Chères lectrices et lecteurs, Madmoizelle a envie de mieux vous connaître !

Humanoid Native
femme-enceinte-triste
Grossesse

Le thème de grossesse gériatrique est inacceptable, et on vous dit pourquoi

couple-heureux
Couple

TEST – Savez-vous si vous êtes avec la bonne personne pour faire un enfant ?

Manon Portanier

20 oct 2022

7
Témoignages

Notre fils est mort à la naissance et notre monde s’est effondré

Une madmoiZelle

15 oct 2022

1
femme-enceinte-600
Grossesse

J’ai détesté être enceinte, et alors ?

Manon Portanier

14 oct 2022

6
Crédit : Jonathan Borba / Pexels
Daronne

Dans les maternités, la lente évolution de la place du coparent

accouchement-domicile-verticale
Grossesse

Pourquoi j’ai choisi l’accouchement à domicile pour mon premier enfant

Une madmoiZelle

02 sep 2022

7
Vanessa / unsplash
Grossesse

Je suis enceinte et ça ne devrait pas me rendre spéciale

Une madmoiZelle

29 août 2022

65
femme-enceinte-allongee
Grossesse

Dernière ligne droite : à quoi s’attendre pendant le 3e trimestre de la grossesse ?

Manon Portanier

27 août 2022

josephine-sarrondit
Grossesse

Tout ce qu’il faut savoir sur le deuxième trimestre de grossesse

Manon Portanier

24 août 2022

Pour les meufs qui gèrent