Ce nouveau legging menstruel adidas simplifie les règles du sport !
Actualité mode

Un legging menstruel ? Si, si ça existe

Puisqu’elles peuvent encore être taboues dans la société, les menstruations entravent aussi les femmes dans leurs pratiques sportives. Contre les risques de fuite, adidas vient de lancer un legging et un cuissard qui simplifient les règles du sport !

Même quand elles ne sont pas douloureuses, les règles peuvent empêcher de faire du sport à cause de la peur des fuites — d’après une étude réalisée par la St. Mary’s University (à Twickenham au Royaume-Uni) en 2019, 1 jeune fille sur 4 abandonne le sport à l’adolescence. Avec parmi les principales raisons cette fameuse crainte de la protection hygiénique qui déborde.

Un legging menstruel pour chasser l’inquiétude des fuites au sport

Constat semblable de la part d’adidas : la marque a réalisé une autre enquête révélant que 65% des personnes menstruées déclarent que les fuites représentent leur principale préoccupation lorsqu’elles font du sport.

C’est notamment pourquoi la marque aux trois bandes vient de lancer un nouveau legging, TechFit Period-Proof, qui permet de parer toute éventuelle fuite pour que tout le monde puisse faire du sport avec plus de sérénité !

Un assemblage de couches absorbantes soigneusement placées se cache dans ce nouveau legging, qui reste confortable et respirant par ailleurs. Il s’utilise en complément d’un tampon, d’une serviette, d’une cup ou même d’une culotte menstruelle afin que le risque de fuite ne soit plus qu’un mauvais souvenir, même en plein chien tête en bas au yoga ou contre une falaise à l’escalade.

D’ores et déjà disponibles en boutique et sur l’eshop d’adidas, des tailles 2XS à 2XL, le legging TechFit Period-Proof coûte 65€ et sa déclinaison courte version cuissard 45€.

Des programmes éducatifs pour mieux comprendre comment règles et sports interagissent

Ces nouveaux legging et cuissard s’inscrivent dans le cadre de la campagne au long terme d’adidas baptisée Watch Us Move qui consiste à mieux comprendre et accompagner les femmes dans leurs pratiques sportives. D’autres produits de ce type devraient suivre !

C’est aussi dans ce contexte qu’adidas a mené une étude auprès de 14.000 athlètes et réalisé le manque de connaissances concernant le sport et les menstruations. Au Royaume-Uni, 82,3% des participantes indiquent n’avoir jamais reçu d’informations sur leur cycle menstruel dans le contexte du sport ou de l’exercice, et parmi celles qui ont un entraîneur, 81,5% n’ont jamais parlé de leur cycle avec lui… Aux États-Unis, 65,3 % s’estiment mal informées à ce sujet et 75,8% n’ont pas discuté du cycle menstruel avec leur entraîneur.

C’est pourquoi adidas a missionné la docteure Georgie Bruinvels, chercheuse en sciences du sport, ainsi que des professeurs d’EPS pour élaborer des outils éducatifs et plans de cours pratiques autour des règles et du sport. Et ce, dans une démarche open source, donc accessible dans le monde entier et permettant de récolter des retours afin d’améliorer ces programmes visant à mieux comprendre comment peuvent interagir cycles menstruels et pratiques sportives !

Des interactions trop longtemps inconnues, négligées ou incomprises, comme l’explique la Dr. Georgie Bruinvels, dans un communiqué d’adidas :

« Étant donné l’impact de ce cycle sur la pratique du sport et sur la qualité de vie des femmes, il est temps que cela change. Le point de départ fondamental de cette démarche est l’éducation, qui permettra à celles qui ont leurs règles de comprendre un processus biologique fondamental.

C’est également par le biais de l’éducation qu’il sera possible d’avoir une discussion progressiste sur le sujet et de briser les tabous associés au cycle menstruel et à l’activité physique. »

À lire aussi : Madmoizelle lance « Matières Premières », son nouveau podcast sur la mode éthique, 100% transparent

Les Commentaires
1

Avatar de Ellanaaa
15 juin 2021 à 10h38
Ellanaaa
Ça m'a l'air super tout ça^^ encore faudrait-il que je sois physiquement capable de faire du sport quand j'ai mes règles^^' c'est un exploit qui me dépasse !
5
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Mode
Mean-girls-concentré-de-style-Y2K

Le retour des années 2000 rappelle combien elles glamourisaient les troubles du comportement alimentaire

Anthony Vincent

26 juil 2021

5
Mode
Couverture du livre

Ninaah Bulles explique comment la couture body-positive l’a aidée à s’aimer

Anthony Vincent

24 juil 2021

5
Mode
Anne Hathaway, Meryl Streep et Emily Blunt dans Le Diable s'habille en Prada

Le Diable s’habille en Prada enfin réuni sur… Zoom (mais c’est pour la bonne cause)

Anthony Vincent

22 juil 2021

Mode
Halima Aden, mannequin qui porte le foulard, raconte pourquoi elle a quitté les podiums dans un documentaire de la BBC

Halima Aden a-t-elle quitté les podiums à cause de l’islamophobie ?

Anthony Vincent

22 juil 2021

Accessoires Mode
sélection d'accessoires de bijenkorf
Sponsorisé

Comment pimper vos tenues grâce à cette sélection d’accessoires de Bijenkorf

Mode
Une femme portant de multiples bijoux autour de son poignet

17 bijoux colorés pour sublimer son bronzage (et peut-être se porter chance)

Anthony Vincent

21 juil 2021

2
Actualité mode
Repérée par hasard par la top Gigi Hadid dans la rue, cette mannequin voit sa carrière décoller

Repérée par hasard par la top Gigi Hadid dans la rue, cette mannequin voit sa carrière décoller

Anthony Vincent

21 juil 2021

3
Actualité mode
Copie-coller-les-templates-pour-modifier-merci-d-avance

Avec son clip « Wild Side », Normani rend doublement hommage à la chanteuse Aaliyah

Anthony Vincent

19 juil 2021

1
Actualité mode
Le nouveau Gossip Girl abandonne les serre-têtes, escarpins, et it-bags pour prôner les baskets et la seconde main

Le reboot de « Gossip Girl » en dit long sur la mode : fini la course aux it-bags, vive la seconde main

Anthony Vincent

17 juil 2021

Actualité mode
La course contre les contrefaçons mode s'accélèrent sur les sites de seconde main

Si la mode de seconde main cartonne de plus en plus, la contrefaçon aussi !

Anthony Vincent

16 juil 2021

5

La société s'écrit au féminin