Le rappeur T.I. vérifie la virginité de sa fille de 18 ans chez le gynéco

T.I., un rappeur connu dans le monde entier, accompagne chaque année sa fille chez le gynéco pour vérifier que son hymen est intact. What the FUCK ?!

Le rappeur T.I. vérifie la virginité de sa fille de 18 ans chez le gynécoT.I. dans le clip de Whatever You Like

Un examen gynéco, c’est rarement le moment le plus fun de la semaine.

Mais alors quand ton daron vient exiger du professionnel de santé qu’il valide ta virginité en examinant ton hymen… ça doit être FOUTREMENT chiant.

Le rappeur T.I. demande au gynéco de sa fille de valider sa virginité

T.I. est un rappeur mondialement connu que tu as peut-être vu dans le clip de Blurred Lines ou dans un de ses duos avec Rihanna.

Interviewé dans le podcast Ladies Like Us, il a déclaré, selon Buzzfeed News, accompagner sa fille de 18 ans, Deyjah, chez le gynéco depuis ses 16 ans pour vérifier que son hymen est toujours intact.

Nous allons chez le gynéco chaque année pour vérifier l’état de son hymen. Oui, je vais avec elle.

On y va, on s’assoit, le docteur vient et nous parle, de façon très professionnelle. Il dit :

— Vous savez, pour que je partage cette information avec vous…

Alors moi je dis :

— Deyjah, il faut signer ça pour qu’on puisse partager l’information. Est-ce qu’il y a quelque chose que tu ne voudrais pas que je sache ? Vous voyez, docteur ? Pas de souci.

Le rappeur fait donc signer à sa fille une décharge autorisant le docteur à briser le sceau du secret médical en le tenant au courant de l’état de l’hymen de sa fille.

View this post on Instagram

just how you like it 💋 top: @fashionnova

A post shared by Deyjah Harris✨ (@princess_of_da_south) on

Deyjah Harris, la fille de T.I.

L’hymen, un marqueur de virginité bien peu fiable

Tu le sais si tu lis assidûment madmoiZelle, ou que tu as eu la chance d’avoir une éducation sexuelle digne de ce nom : l’hymen n’est pas un marqueur de virginité très fiable.

Cette membrane souple située près de l’entrée du vagin peut en effet être endommagée de multiples façons, notamment par des activités sportives.

Ça tombe bien (bof), T.I. est lui aussi au courant :

Ils me disent :

— Il faut savoir que l’hymen peut être rompu par d’autres choses que la pénétration, comme le cyclisme, l’athlétisme, l’équitation, et autres activités physiques.

Alors je réponds :

— Écoutez docteur, elle ne monte aucun cheval, aucun vélo, elle ne fait aucun sport. Vérifiez juste l’hymen, s’il vous plaît, et donnez-moi les résultats dès que possible.

Et d’ajouter fièrement qu’aux dernières nouvelles, l’hymen de sa fille de 18 ans est toujours intact.

Pourquoi c’est une mauvaise idée de vérifier l’hymen de sa fille

Difficile de t’exprimer par écrit à quelle point cette interview a provoqué un facepalm d’envergure nucléaire chez moi.

Je trouve ça incroyablement toxique de vérifier la virginité de sa fille en la forçant à partager des informations médicales, au lieu de simplement lui faire confiance.

Quel mal y a-t-il à avoir une vie sexuelle, quand on est une étudiante de 18 ans ? Aucun !

En plus, la démarche de T.I. correspond au mythe selon lequel sexualité = pénis dans vagin.

Si sa fille a sucé un pénis, pratiqué la sodomie, ou doigté un autre vagin, son hymen n’a pas bougé, pourtant il s’agit bien de relations sexuelles !

Que se passera-t-il le jour où Deyjah ne voudra pas signer la décharge autorisant son gynéco à partager des informations personnelles avec son daron ?

Comment construire une sexualité chouette quand ton propre père t’envoie le message que ta virginité est une chose précieuse à protéger le plus longtemps possible ?

Je ne peux m’empêcher de penser à une action paternelle diamétralement opposée à cette démarche : la jolie lettre Ma chère fille, j’espère que tu auras une vie sexuelle épanouie

Le monde réagit au fait que T.I. vérifie la virginité de sa fille

Toujours selon Buzzfeed News, Deyjah a liké sur Twitter plusieurs posts critiquant la démarche de son père, comme celui-ci :

C’est dégoûtant, possessif, et à fond dans le contrôle, pfiou

Beaucoup de personnes ont critiqué T.I., comme la célèbre gynécologue Jennifer Gunter qui passe sa vie à déconstruire des mythes autour de la santé sexuelle.

Tu peux dérouler le tweet ci-dessous pour un peu de pédagogie autour de l’hymen et de la virginité :

L’Organisation Mondiale de la Santé a fermement condamné en 2018 les tests de virginité, potentiellement traumatisants et sans la moindre utilité médicale.

À mon sens, T.I. ferait mieux de prendre des notes auprès des professionnels ci-dessus, au lieu de s’arroger le droit de vérifier l’état de l’hymen de Deyjah.

Une sexualité épanouie ne se construit pas dans la honte et le secret, mais dans le consentement et la communication. Alors j’aimerais que tous les pères laissent les vagins de leurs filles TRANQUILLES !

À lire aussi : Au secours, mon père est anti-féministe

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

KtyKonéko

@l
Et si le fils débarquait un jour en disant: "Papa, je t'ai menti sur ma vie sexuelle. Je suis asexuel, je n'ai jamais eu envie d'avoir de rapports sexuels, je pense que je n'en aurai jamais. J'aimerais que tu m'acceptes comme je suis." A votre avis, comment il va réagir? :confused:
persuadé qu'un homme asexuel, cela n'existe pas, il inscrira son fils à l'un de ces ignobles stages genre soigner les homosexuels de leur maladie, afin qu'il retrouve sa virilité de mâle...
les connards ignorants qui pensent tout savoir, ça ose tout y compris le pire, c'est même à ça qu'on les reconnait
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!